lubrique

 

définitions

lubrique ​​​ adjectif

Qui manifeste un fort penchant pour la luxure. ➙ luxurieux, salace. —  par plaisanterie Un regard lubrique, concupiscent.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son visage gravé semble impur, il est vrai, mais impur de pensée, de fantaisie lubrique, d'un priapisme cérébral.Jules Michelet (1798-1874)
La plupart semblaient hommes, de traits durs, d'œil lubrique.Jules Michelet (1798-1874)
Lieux communs de morale lubrique, rogatons du dernier siècle qu'il réchauffe et qu'il débite avec la naïveté scélérate d'un enfant ou d'un gamin.Charles Baudelaire (1821-1867)
Ses yeux pétillaient de désirs ; un sourire lubrique distendait sa bouche.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Assurément, ce n'est pas séduit par le seul attrait de sa morale lubrique ; mais c'est que nous avons vu que ce pamphlet avoit une très grande importance en histoire.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Les narines mouvantes, le geste prompt, elles repoussaient du coude un vieux lubrique, en l'insultant grossièrement ; et leur accent était si doux qu'elles avaient l'air de le caresser encore.Aimery de Comminges (1862-1925)
Elle s'était aussitôt renversée avec une si étrange expression d'extase, qu'il avait cru voir passer, dans ses yeux enivrés, le cortège lubrique de toutes ses jouissances passées.Victor Margueritte (1866-1942)
On y voit une trentaine d'hommes étroitement liés (turpiter ligati) en rond, et s'embrassant avec cette ardeur lubrique que ce peintre sait répandre dans ses compositions libertines.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
La lubrique assemblée admira le génie de l'inventeur et le talent supérieur de l'ouvrier dans l'exécution.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Dès le berceau, lubrique et toute pleine de mauvaises friandises.Jules Michelet (1798-1874)
Le général, le visage pâle, les sourcils froncés, regardait d'un œil lubrique ce corps charmant près d'être déchiré par les coups.Gustave Aimard (1818-1883)
Tandis que les romanciers de nos jours ont adopté un style lubrique, une façon de dire les choses qui les font vivre devant vous.Émile Zola (1840-1902)
Maintenant, il sentait dans un même souffle pestilentiel la tiédeur fétide des lapins et des volailles, l'odeur lubrique de la chèvre, la fadeur grasse du cochon.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LUBRIQUE » adj. masc. & fem.

Qui est enclin à la paillardise. Les femmes Maures sont fort lubriques. Joseph fit sa fortune pour avoir resisté aux desirs lubriques de la femme de Putiphar. Aretin a fait un livre detestable de postures lubriques, intitulé Julia Magdalena.
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020