Email catcher

lugubre

Définition

Définition de lugubre ​​​ adjectif

littéraire Qui est signe de deuil, de mort. ➙ funèbre, macabre.
D'une profonde tristesse. ➙ funèbre, sinistre. Mine, air lugubre. Une atmosphère lugubre. Il est lugubre, d'une tristesse accablante.

Synonymes

Synonymes de lugubre adjectif

triste, funeste, sinistre, sombre, glauque (familier)

[littéraire] funèbre, macabre

Exemples

Phrases avec le mot lugubre

D'un côté, une lugubre prémonition, de l'autre une expérience existentielle.Po&sie, 2007, Claire Malroux (Cairn.info)
Le train passe près de cet endroit lugubre et suit sa route.Ernest Michel (1837-1896)
Ces choses-là sont charmantes quand on est joyeux et lugubres quand on est triste.Victor Hugo (1802-1885)
L'ambiance lugubre du paysage sous le crachin du crépuscule représente un terreau fertil pour se projeter dans un monde fantastique.Ouest-France, 20/07/2017
Chose lugubre à dire, et que nous avons déjà indiquée, à huit ans elle avait le cœur froid.Victor Hugo (1802-1885)
L'effet de la pièce fut grand, point gai, lugubre au contraire.Jules Michelet (1798-1874)
Une forêt de piques brandit des visages blancs et noirs, aux allures lugubres.Ouest-France, 11/12/2018
En ce temps-là, la révolution n'était point lugubre et les monômes respiraient la gaieté.Le débat, 2007, Jacques Julliard (Cairn.info)
Certes, leur vie n'avait rien d'exceptionnel mais rien de lugubre non plus !Ouest-France, 06/02/2018
Il y avait là des lignes très lugubres.Victor Hugo (1802-1885)
D'autant que ces bois pourraient bien cacher quelques secrets lugubres.Ouest-France, Corentin BENOIT-GONIN, 05/08/2021
Le paysage, l'ambiance lugubre sous le crachin à la tombée de la nuit représentent un terreau fertil pour se projeter dans un monde fantastique.Ouest-France, 19/07/2017
Comme le titre l'indique, la tonalité de cet ouvrage est encore plus lugubre que celle du roman précédent.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2004, Yves Chastagnaret (Cairn.info)
Cette solennité lugubre n'a pas manqué de retenir l'attention des auteurs satiriques, toujours avides de retournements burlesques.Dix-huitième siècle, 2014, Henri Duranton (Cairn.info)
Sur le bâtiment touché par un violent incendie il y a deux mois, de grandes lames métalliques rouillées confèrent un aspect lugubre à l'ensemble.Ouest-France, 26/03/2021
Comme une lugubre prémonition, il avait esquissé un poème symphonique sur ce héros dont il allait connaître le funeste sort.Commentaire, 2019, Karol Beffa, Guillaume Métayer (Cairn.info)
Il y eut un moment de calme lugubre.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Une cloche répondit de l'intérieur avec un bruit lugubre.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Le droit à la mobilité ne peut pas se vérifier en enfermant des hommes et des femmes derrière des barbelés ou dans des centres de rétention lugubres.Europarl
Ce phénomène bizarre revêt une majesté lugubre, produit une résonance étrange.Littérature, 2013, Marie-Laure Delmas (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LUGUBRE adj. m. & f.

Ce qui rend triste, melancholique, qui fait songer à la mort. Il y a des musiques, des chants, des voix, des tons lugubres. Les cloches ont quelquefois un son lugubre. Corneille a dit dans le Cid,
 
Voiles, crespes, habits, lugubres ornements.
 
L'orfraye, le hibou, la choüette font des cris lugubres. Les logis obscurs ou tendus de noir ont je ne sçay quoy de lugubre.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022