mandement

 

définitions

mandement ​​​ nom masculin

Religion catholique Écrit d'un évêque aux fidèles de son diocèse.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le pouvoir judiciaire et le notariat disposent seuls de ce formidable mandement nécessaire à leurs fonctions respectives qui se touchent par plus d'un point.Euryale Fabre (1809-1891)
Il n'hésita point à interrompre la dictée d'un mandement et à congédier le subordonné.Jean-Louis Dubut de Laforest (1853-1902)
Du reste, le mandement royal ne lui enleva pas le droit de prises, il en corrigea seulement les abus.Gustave Fagniez (1842-1927)
Un tel mandement, appuyé sur des lances, les embarrassait fort.Anatole France (1844-1924)
Tu aurais dû laisser ce mandement tranquille, ce n'est pas à lui que nous avons affaire, tu dépenses inutilement de la colère.Victor Hugo (1802-1885)
Toutes voies au darrain, il leur respondi qu'il voloit estre obeyssans au roy et qu'il iroit volentiers à son mandement.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Le cardinal s'empressa de porter ce bref à la connaissance de son clergé, par mandement du 2 mai, l'on pense avec quelle satisfaction profonde.Rodolphe Reuss (1841-1924)
Sa réponse fut parfaite, et surtout longue comme un mandement ; elle laissait tout entendre, et cependant ne disait rien nettement.Stendhal (1783-1842)
Et là y 5 devoient estre avoecques lui tout li signeur dessus nommet, avoech leur mandement de chevaliers et d'escuiers, et li pooirs des bonnes villes.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Si donnons en mandement par ces mêmes présentes, &c.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
En outre, ce mandement contient une provocation à la haine et à la guerre, – à peine voilée par la phraséologie tortueuse et alambiquée et édulcorée des écrits de ce genre.Alphonse Karr (1808-1890)
Le reste du mandement était ce qu'il pouvait et devait être, – avec, peut-être, quelques inutiles accusations de mauvaise foi.Jules Lemaître (1853-1914)
Ce mandement, vous le voyez, mon cher docteur, est une condamnation formelle des résolutions que vous venez de me soumettre..Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Touttesfois finablement il respondi as dis messaiges que il volloit y estre obeissans au roy et yroit vollentiers à son mandement.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
L'archevêque me doit son siège ; et c'est moi qui lui ai rédigé, il y a trois mois, ce fameux mandement qui va lui valoir le chapeau de cardinal.Georges Darien (1862-1921)
L'original de ce mandement est écrit en italien, la traduction que j'en donne n'est pas de moi, je l'ai copiée littéralement de celle que l'on a publiée dans le temps.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Poursuivis par l'official pour cet acte de révolte et de scandale, ils allèrent plus loin encore, et dénoncèrent au parlement et l'official et le mandement de l'archevêque.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MANDEMENT » subst. masc.

Ordre qu'un Superieur envoye afin qu'on l'execute. On a publié un mandement de Mr. l'Archevêque pour assembler le Synode. Un mandement pour l'ouverture du Jubilé. Il y a un mandement de la ville pour faire des feux de joye, pour faire une telle ceremonie.
 
MANDEMENT, se dit aussi en Pratique. On a envoyé les mandements ou commissions pour le departement des tailles. Un mandement à un tel Officier de payer. On appelle mandement, les Ordonnances que delivrent les Commissaires du Chastelet, pour faire payer par le receveur des Consignations les Creanciers utilement colloquez dans un ordre. On dit aussi, qu'un Seigneur donne un mandement, c'est à dire, un ordre à ses Fermiers de payer une certaine somme : ce qu'on appelle autrement rescription. C'est aussi une formule qui termine tous les edits. Si donnons en mandement à nos Amés & feaux Conseillers, &c.
 
MANDEMENT, signifie aussi une injonction de venir. Il y a un veniat contre un tel Juge, s'il ne vient au mandement de la Cour, il sera interdit.
So British... ou pas ! Scroller Scroller

À l’heure du Brexit, voilà que le Royaume-Uni plie bagage et s’en retourne à son insularité.

Dr Orodru 11/02/2021