martyriser

définitions

martyriser ​​​ verbe transitif

Faire souffrir beaucoup, physiquement ou moralement. ➙ torturer, tourmenter.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je martyrise

tu martyrises

il martyrise / elle martyrise

nous martyrisons

vous martyrisez

ils martyrisent / elles martyrisent

imparfait

je martyrisais

tu martyrisais

il martyrisait / elle martyrisait

nous martyrisions

vous martyrisiez

ils martyrisaient / elles martyrisaient

passé simple

je martyrisai

tu martyrisas

il martyrisa / elle martyrisa

nous martyrisâmes

vous martyrisâtes

ils martyrisèrent / elles martyrisèrent

futur simple

je martyriserai

tu martyriseras

il martyrisera / elle martyrisera

nous martyriserons

vous martyriserez

ils martyriseront / elles martyriseront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
De plus, les traumatismes environnementaux de la déforestation et des inondations achèvent de martyriser ce peuple désespéré.Europarl
C'est ainsi qu'a été instauré un permis permanent de martyriser les animaux.Europarl
Souvent on s'amusait à martyriser, désespérer, faire mourir lentement des animaux trop lourds, ou trop doux, pour se revancher.Jules Michelet (1798-1874)
C'était pitié de les voir martyriser cette infortunée créature qui souffrait sans se plaindre.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
À cet égard, d'ailleurs, disons clairement qu'il n'y a jamais de bonne raison pour martyriser les populations civiles.Europarl
Battre un enfant, bon... mais le martyriser, c'est trop fort !Eugène Sue (1804-1857)
Malheureusement, la puissance des régimes dans de tels pays reste suffisante pour martyriser la population, comme ce fut le cas très récemment, le 11 mars.Europarl
Elle s'efforce de la prolonger, cette plaisante secousse, et elle en arrive, sadique de la pitié, à se martyriser d'étranges délices.Han Ryner (1861-1938)
Simon ne répondit rien ; et, inébranlable dans sa foi, il les défiait de l'œil, prêt à se laisser martyriser plutôt que de fuir devant eux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Pourquoi me faut-il être la hache destinée à martyriser deux femmes innocentes !Gustave Aimard (1818-1883)
L'innocent... on n'oserait pas le martyriser, tout de même.Daniel Lesueur (1854-1921)
Laissez-moi penser qu'ils sont en fort petit nombre et que chez vous comme ici, les gens riches se contentent de séduire les enfants sans les martyriser.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Elle l'accablait de reproches et d'injures ; elle le mordait, le battait, l'égratignait, et finissait par se martyriser elle-même, comme pour se punir de n'être plus assez belle ni assez aimée.Paul Lacroix (1806-1884)
Votre garçon battait cruellement un chien qu'il n'avait pu noyer, et j'ai cru vous rendre service en l'empêchant de martyriser un pauvre animal qui ne se défendait même pas.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Son étourderie naturelle lui faisait oublier qu'elle achevait de martyriser le malheureux vieillard, tout en essayant de se rehausser dans son esprit.René Boylesve (1867-1926)
Les sculpteurs sont plus de deux heures à martyriser les patiens, après quoi on fait un grand festin aux frais des aspirans à demi initiés.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Coucher au dortoir, subir le proviseur, martyriser à mon tour les élèves, pour qu'ils ne me martyrisent pas !Jules Vallès (1832-1885)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MARTYRISER » v. act.

Faire endurer le martyre. Durant les premiers siecles de l'Eglise on a martyrisé une infinité de Chrestiens.
 
MARTYRISER, signifie aussi, Faire endurer de grands tourmens, de quelque nature qu'ils soient. Les assassins ont cruellement martyrisé leur ennemi. La goutte, la gravelle martyrisent ce malade. Depuis six mois il a un cor au pied qui le martyrise, qui luy fait grande douleur.
 
MARTYRISÉ, ÉE. part. pass. & adj.