souffrir

 

définitions

souffrir ​​​ verbe

verbe transitif littéraire
Supporter (qqch. de pénible ou de désagréable). ➙ endurer. —  (complément : personne ; tournure négative) Je ne peux pas souffrir ce type.
Permettre, tolérer. Souffrez que… (+ subjonctif). —  (choses) Une règle qui ne souffre aucune exception. ➙ admettre.
verbe intransitif
Éprouver une souffrance, des douleurs physiques ou morales ; avoir mal. Où souffrez-vous ? —  Souffrir de (origine, cause). Souffrir de rhumatismes. Souffrir du froid. Souffrir de la solitude.
familier Avoir du mal, peiner. J'ai souffert pour lui expliquer le problème.
Éprouver un dommage. ➙ pâtir. Plante qui souffre de la sécheresse. Sa réputation en a souffert.
transitif Éprouver avec souffrance. —  locution Souffrir le martyre, mille morts, souffrir beaucoup.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je souffre

tu souffres

il souffre / elle souffre

nous souffrons

vous souffrez

ils souffrent / elles souffrent

imparfait

je souffrais

tu souffrais

il souffrait / elle souffrait

nous souffrions

vous souffriez

ils souffraient / elles souffraient

passé simple

je souffris

tu souffris

il souffrit / elle souffrit

nous souffrîmes

vous souffrîtes

ils souffrirent / elles souffrirent

futur simple

je souffrirai

tu souffriras

il souffrira / elle souffrira

nous souffrirons

vous souffrirez

ils souffriront / elles souffriront

 

synonymes

souffrir

verbe intransitif

avoir mal, être à la torture, déguster (familier), dérouiller (familier), douiller (familier), en baver (familier), morfler (familier), trinquer (familier)

peiner, en baver (familier), galérer (familier)

s'abîmer, se détériorer, morfler (familier)

ne pas pouvoir souffrir

détester, ne pas pouvoir sentir (familier), ne pas pouvoir blairer (familier), ne pas pouvoir pifer (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le changement climatique ne s'arrête pas avec le ralentissement économique, et les pays les plus pauvres continueront à souffrir de notre propre consommation de carbone.Europarl
Souvent, des années se passent sans qu'ils revoient leur femme et leurs enfants, et ils ne semblent pas en souffrir.Jules Legras (1866-1939)
Ce qui nous nuit, c'est que nous avons profondément souffert, aussi l'un par l'autre, plus que les hommes de ce siècle seraient capables de souffrir.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Une petite pression sur une des gâchettes, et cet enfant ne naissait pas, et sa mère cessait de souffrir.Paul Bourget (1852-1935)
Il est vrai que les acteurs non étatiques peuvent souffrir des mêmes problèmes de mauvaise gouvernance que ceux pour lesquels nous critiquons parfois les gouvernements de pays en développement.Europarl
Et ne croyez pas que leur liberté, pas plus que celle des mers, que celle des terres, ait à en souffrir.François Guizot (1787-1874)
Je ne serais pas opposé à une limite un peu plus généralisée, même si mon pays devait en souffrir.Europarl
Les impôts indirects et le travail frontalier ont eux aussi beaucoup à souffrir du manque d'harmonisation fiscale.Europarl
Je doute toutefois de la possibilité d'inféoder les labels de qualité existants à un label européen sans que l'un ou l'autre n'ait à en souffrir.Europarl
Si elles eussent eu soin de leur personne, auraient-elles pu souffrir auprès d'elles ces soupirants malpropres ?Alfred Franklin (1830-1917)
Aucun asile ne doit être respecté si on ne se soumet pas à mon décret, et sous quelque prétexte que ce soit on ne doit souffrir aucune résistance.Adolphe Thiers (1797-1877)
Œuvrer à une société dans laquelle hommes et femmes sont égaux est une question de principe extrêmement importante – personne ne doit souffrir d'une discrimination du fait d'être parent.Europarl
Le dernier point que je voudrais soulever est que les travailleurs détachés ne sont pas les seuls à souffrir.Europarl
Si la police ne fait pas preuve de plus de discernement dans le traitement des hooligans, les libertés civiles risquent d'en souffrir.Europarl
Bien plus, elle garde toute sa pertinence dans un monde où trop de personnes continuent à souffrir au quotidien de la violation de leurs droits fondamentaux.Europarl
Je pense que c'est un devoir de souffrir sans rien dire ; aussi c'est ce que je fais.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Mais je vous le répète, ma conscience ne me permet pas de souffrir qu'il soit vexé, et surtout de cette manière.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Si cette première phase ne donne pas satisfaction aux deux parties, notre engagement en matière de coopération pourrait en souffrir.Europarl
Pendant combien de temps encore la communauté internationale permettra-t-elle que le peuple kurde continue de souffrir ?Europarl
Mais celle-ci continue à souffrir précisément en raison de la précipitation des matières polluantes de l'air.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOUFFRIR » v. act.

Sentir de la douleur, du mal, ou quelque incommodité considerable. Dieu a condamné la femme à souffrir les douleurs de l'enfantement pour la peine de sa desobeïssance. Ceux qui ont la goutte, la pierre, souffrent beaucoup de mal. Les Martyrs ont souffert constamment la mort, les plus cruelles gesnes, la persecution, pour la deffense de l'Evangile. Un vray Chrêtien doit souffrir les affronts, les injures patiemment, & sans desir de vengeance. Job souffrit beaucoup en son corps & en ses biens, & ne murmura point. Quand on veut s'accommoder en quelque lieu, il ne faut pas qu'un voisin, une tierce personne en souffre, il faut payer les dommages & interests qu'il en pourra souffrir. Ce mot vient de sufferre. Nicod.
 
SOUFFRIR, se dit aussi des choses qui peinent, qui fatiguent. On souffre beaucoup à la guerre, la faim, la soif. Les veuës foibles ne sçauroient souffrir la grande lumiere ; une poitrine delicate de gros aliments.
 
SOUFFRIR, se dit en un sens moins estendu, en parlant de ce qui desplaist, de ce qui fait quelque peine aux sens, ou à l'esprit. Je ne puis souffrir ce meschant Orateur, cette mauvaise musique, la dureté de ces vers. Je ne puis souffrir le luxe du monde, le libertinage du siecle, l'inconstance des François dans leurs modes. En ce sens on dit par civilité, Souffrez que je vous advertisse, pour dire, Ayez agreable, permettez que je fasse telle chose. Je ne puis vous souffrir descouvert. Il n'y a pas de plaisir de souffrir une rebuffade.
 
SOUFFRIR, se dit aussi en Morale, des afflictions de l'esprit, des émotions de l'ame par les passions. On souffre beaucoup, quand on perd ce qu'on aime tendrement. Les amants font de perpetuelles plaintes des tourments qu'ils souffrent. Sa compassion a beaucoup souffert en voyant maltraitter ce pauvre homme. On dit aussi, qu'une cause souffre de la difficulté, quand elle est douteuse ou mauvaise.
 
SOUFFRIR, signifie aussi, Ne se pas opposer à une chose, y consentir tacitement. On souffre un petit mal pour en eviter un plus grand, comme aujourd'huy les Courtisanes à Rome, & autrefois en France. Quoy qu'on souffre une servitude, elle n'acquiert point prescription. Il faut bien souffrir ce qu'on ne peut pas empescher.
 
SOUFFRIR, signifie aussi, Compatir, s'accommoder ensemble, ne se pas destruire. Les contraires ne se peuvent souffrir ensemble. L'or n'est pas parfait, quand il ne souffre pas la coupelle. La raison, la bienseance, ne souffrent pas qu'un fils preside son pere. Les femelles des animaux ne souffrent point le masle, que quand elles sont en chaleur.
 
SOUFFRIR, se dit proverbialement en ces phrases. Le papier souffre tout, pour dire, On escrit sur le papier tout ce qu'on veut. Cet importun m'a fait souffrir mort & passion, pour dire, il m'a fort fatigué. Il n'y a point de regle si generale qui ne souffre quelque exception. L'amour & l'ambition ne souffrent point de compagnon.
 
SOUFFERT, ERTE. part. pass. & adj.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020