matois

 

définitions

matois ​​​ , matoise ​​​ adjectif et nom

littéraire Se dit d'une personne qui a de la ruse sous des dehors de bonhomie. ➙ finaud, madré. Un vieux paysan matois.
 

synonymes

matois, matoise adjectif

rusé, fin, finaud, malin, retors, roué, madré (littéraire), ficelle (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le rude et matois avait réussi le tour de force de rester en bons termes avec les concurrents qu'il supplantait, et les conquêtes qu'il délaissait.Romain Rolland (1866-1944)
Tout de même, avouez, camarades, que c'est un fin matois.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Du reste, quand il avait affaire aux fripons ou aux ladres, c'était le plus fin matois et le plus impitoyable écorcheur qu'eût jamais enfanté son ordre.George Sand (1804-1876)
Allons, allons, le vieux matois est perdu cette fois !Alfred de Vigny (1797-1863)
Personnage discret, matois et prudent, il accepte le monde tel qu'il est, et se contente de l'exploiter à son profit.Champfleury (1821-1889)
Fins matois, néanmoins, – bons matériaux pour une nation.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le compère, qui est un fin matois, dit que c'est en paroles qu'elle l'aime, et qu'il faudrait la mettre à l'épreuve.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Se trouvait-il donc parmi eux de ces fins matois qui toujours essaient de se faire payer intégralement au détriment des autres ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Je jurais qu'il m'avait vu, dès le début ; mais le matois se tenait coi, car il me doit deux armoires en beau noyer, depuis deux ans, que j'ai taillées.Romain Rolland (1866-1944)
A deux doigts de la ruine, il s'arrêta, trop égoïste et trop matois pour compromettre irréparablement son avenir.Émile Blémont (1839-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MATOIS, OISE » adj.

Rusé, difficile à estre trompé, adroit à tromper les autres. C'est un fin matois. Les filoux se nomment encore entre eux les enfans de la mate, qui est un vieux mot Francois qui signifioit tromperie, à cause d'une place qui estoit autrefois à Paris, où les filoux ou escrocs s'amassoient, comme a remarqué Cotgrave.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020