Email catcher

matois

Définition

Définition de matois ​​​ , matoise ​​​ adjectif et nom

littéraire Se dit d'une personne qui a de la ruse sous des dehors de bonhomie. ➙ finaud, madré. Un vieux paysan matois.

Synonymes

Synonymes de matois, matoise adjectif

rusé, fin, finaud, malin, retors, roué, madré (littéraire), ficelle (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot matois

Macroniste de la première heure, il a manoeuvré en vieux matois.Ouest-France, Marianne DEUMIÉ, 20/06/2017
Presque aussitôt, une réflexion traversa sa cervelle matoise et sa figure prit à l'instant une expression d'hilarité qui eût pu faire croire qu'il devenait fou.Michel Zévaco (1860-1918)
Personnage discret, matois et prudent, il accepte le monde tel qu'il est, et se contente de l'exploiter à son profit.Champfleury (1821-1889)
Mais, malgré tout, c'est un matois.Georges Darien (1862-1921)
A deux doigts de la ruine, il s'arrêta, trop égoïste et trop matois pour compromettre irréparablement son avenir.Émile Blémont (1839-1927)
Cette gaieté matoise et frivole est peut-être un trait du passé.Commentaire, 2006, Claude Habib (Cairn.info)
Le compère, qui est un fin matois, dit que c'est en paroles qu'elle l'aime, et qu'il faudrait la mettre à l'épreuve.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
C'étaient deux fins matois, allez !Pamphile Le May (1837-1918)
Sous ses dehors frustes, c'était une matoise habile à tout comprendre et surtout à tirer bon parti de ce quelle avait une fois compris.Michel Zévaco (1860-1918)
Fins matois, néanmoins, – bons matériaux pour une nation.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Allons, allons, le vieux matois est perdu cette fois !Alfred de Vigny (1797-1863)
À matois, matoise et demie.Auguste Angellier (1848-1911)
Tout de même, avouez, camarades, que c'est un fin matois.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Elle entonna ce refrain à pleine voix, la matoise, droite sur ses hanches hardies, le rose aux joues, le sourire à la bouche, l'étincelle aux yeux.Paul Féval (1816-1887)
Il avait ce regard matois sur son paysage tout en le prenant avec beaucoup d'empathie.Ouest-France, 19/04/2015
Du reste, quand il avait affaire aux fripons ou aux ladres, c'était le plus fin matois et le plus impitoyable écorcheur qu'eût jamais enfanté son ordre.George Sand (1804-1876)
Le rude et matois avait réussi le tour de force de rester en bons termes avec les concurrents qu'il supplantait, et les conquêtes qu'il délaissait.Romain Rolland (1866-1944)
Se trouvait-il donc parmi eux de ces fins matois qui toujours essaient de se faire payer intégralement au détriment des autres ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Je jurais qu'il m'avait vu, dès le début ; mais le matois se tenait coi, car il me doit deux armoires en beau noyer, depuis deux ans, que j'ai taillées.Romain Rolland (1866-1944)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MATOIS, OISE adj.

Rusé, difficile à estre trompé, adroit à tromper les autres. C'est un fin matois. Les filoux se nomment encore entre eux les enfans de la mate, qui est un vieux mot Francois qui signifioit tromperie, à cause d'une place qui estoit autrefois à Paris, où les filoux ou escrocs s'amassoient, comme a remarqué Cotgrave.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine