retors

 

définitions

retors ​​​ , retorse ​​​ adjectif

Qui a été retordu. Fil retors.
au figuré Plein de ruse, d'une habileté tortueuse. ➙ malin, rusé. —  Des manœuvres retorses.
 

synonymes

retors, retorse adjectif et nom masculin

rusé, fin, machiavélique, malin, vicieux, chafouin (familier), finaud (familier), artificieux (littéraire), madré (littéraire), matois (littéraire), roublard (familier), vicelard (familier), roué (littéraire), ficelle (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un avoué retors n'eût pas imaginé des précautions plus ingénieuses pour écarter toutes ces infinies et irritantes difficultés qui se dressent comme des buissons d'épines autour des successions.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il était très-souple, très-savant, très-retors, très-poëte et très-théosophe.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Le terme de roué, resté dans la langue, est devenu synonyme de retors, et la rouerie est une forme de l'astuce.Eugène Muller (1826-1913)
Mais on ne refait pas au même un vieil avoué retors.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il faut, en vérité, que vous soyez dix fois plus retors et plus vaillant qu'un procureur et un capitaine tout ensemble.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle se livra à une véritable procédure de juge retors.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il était impossible d'arriver jusqu'à ces cœurs retors et durs, aussi impossible que de traverser le torrent sans aide.Berthe de Buxy (1863-1921)
Il choisissait, pour porter ses messages, des hommes fort habiles, beaux parleurs, discuteurs retors, d'allures engageantes, courtiers intelligents d'amitiés politiques.Camille Jullian (1859-1933)
La chaîne de leurs toiles devait être composée de fil retors, et la trame de fil double.Gustave Fagniez (1842-1927)
Il devient retors en diable ; par exemple, le bois d'ébène renchérit.Eugène Sue (1804-1857)
Certains petits côtés durs, retors, ne lui étaient pas plaisants.Romain Rolland (1866-1944)
Les hommes les plus retors ont un point par où on les vaincra toujours : la vanité.Paul Bourget (1852-1935)
Cela est d'une évidence telle que, en présence des deux textes, nous défions le plus retors de nos contradicteurs de s'inscrire en faux contre notre conclusion.Claude de La Poëpe (1814-1886)
Il se laissa prendre aux dons de surface que l'on voyait briller dans ce comédien retors et roué, sur son visage et jusque dans ses paroles.Ernest Daudet (1837-1921)
Il trouve des inflexions câlines qui lui permettent de tout dire, de savants plis, des tours retors.Georges Rodenbach (1855-1898)
Un ancien manuel, quand il deviendrait le plus retors et le plus riche des politiciens, est toujours du vrai peuple.Charles Péguy (1873-1914)
Personne, jamais, même parmi ses plus caudataires fervents, n'a pris au sérieux, ce chantre retors de tous les lutrins de barrière.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il savait ergoter, parler ; il ne manquait ni de trait ni d'images ; il était instruit, retors.Honoré de Balzac (1799-1850)
Saladin pouvait être un diplomate assez retors, mais il n'avait pas ce clair coup d'œil qui perce le cœur humain.Paul Féval (1816-1887)
Inclinant de plus en plus à l'idée d'esquiver toute espèce de traité, il songe, en procédurier retors, à soulever une question préalable.Albert Vandal (1853-1910)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020