Email catcher

méconnaissance

Définition

Définition de méconnaissance ​​​ nom féminin

littéraire Action de méconnaître. ➙ ignorance, incompréhension.

Synonymes

Synonymes de méconnaissance nom féminin

ignorance, incompréhension

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot méconnaissance

Les problèmes rapportés viennent souvent d'une méconnaissance de ces pédagogies.Ça m'intéresse, 15/02/2022, « Que valent les écoles alternatives ? »
Il y a une vraie méconnaissance de nos pratiques, notamment sur l'utilisation des produits phytosanitaires.Ouest-France, Isabelle BORDES, 06/04/2021
Aides pointe également, dans cette enquête, la méconnaissance des avancées thérapeutiques.Ça m'intéresse, 01/12/2017, « La fin du sida est-elle possible ? »
Cette méconnaissance est d'autant plus problématique que l'attribution des dotations financières aux universités se fonde, entre autres critères, sur le taux de réussite en licence.Revue de l'OFCE, 2020, Joël Zaffran, Maud Aigle (Cairn.info)
Cette méconnaissance des nécessités du moment s'est manifestée avec éclat à propos du dernier élargissement.Le débat, 2005, Marcel Gauchet, René Rémond (Cairn.info)
Cette méconnaissance de leurs objectifs engendre une certaine frustration et justifie le sentiment de mécontentement à leur égard.Pensée plurielle, 2008, Abdmouleh Ridha (Cairn.info)
Cette méconnaissance pourrait constituer une entrave à l'utilisation optimale des services en question.Santé publique, 2004, M. Frikha Jarraya, A. Ben Abdelaziz, A. Ghedira, H. Ghannem (Cairn.info)
Après enquête, il semblerait que l'établissement souffre surtout d'une méconnaissance de son offre de soins.Ouest-France, 20/10/2016
C'était le poison sur la blessure, l'envenimement de la plaie que la méconnaissance de son caractère par le jeune homme.Paul Bourget (1852-1935)
Cette méconnaissance s'explique par le faible nombre de romans publiés du vivant de l'écrivain.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2006 (Cairn.info)
Symptôme d'une certaine méconnaissance mutuelle entre les deux pays ?Ouest-France, Glen RECOURT, 10/01/2018
Cette méconnaissance n'est pas une simple constatation, elle est tout un travail dont la chose pointée comme méconnaissable n'est qu'un effet.La Revue Lacanienne, 2015, Christian Fierens (Cairn.info)
Certes, les rétrocommissions peuvent alimenter les fantasmes du fait de la relative méconnaissance de cette pratique par les épargnants.Capital, 17/10/2018, « Transparence des frais des assurances vie : et si la… »
Dans le domaine des comportements individuels, par méconnaissance ou par négligence, il y a encore beaucoup à faire.Ouest-France, 03/05/2013
La méconnaissance par le citoyen des mécanismes actuels et des institutions à venir est tout à fait dramatique.Europarl
Les requins attirent l'attention des médias, qui, la plupart du temps, traitent le sujet de façon sensationnaliste et font preuve d'une grande méconnaissance des squales et de leur comportement.Géo, 13/08/2018, « Assiste-t-on réellement à une augmentation des attaques de requins ? »
Le faible recours aux prêts aidés tient aussi et surtout à la méconnaissance d'autres produits de la part du jeune public.Capital, 20/10/2015, « Immobilier : les aides (parfois méconnues) dont peuvent profiter les… »
Car on n'a pas le temps pour les préparer, on ne sait pas toujours le faire et on a une méconnaissance gustative.Ouest-France, Jean-Marcel BOUDARD, 29/05/2016
L'un des principaux freins pourrait être la méconnaissance sur l'accompagnement à la fin de vie.Ouest-France, Lucile MOY, 03/07/2021
Dans un rapport publié vendredi, l'organisation pointe la méconnaissance scientifique autour de la pieuvre.Capital, 10/10/2021, « Élevages industriels de pieuvres : les premières installations européennes épinglées… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MESCONNOISSANCE subst. fem.

Ingratitude. Quand on oblige de malhonnestes gens, il n'en faut attendre que de la mesconnoissance.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022