se méprendre

 

définitions

se méprendre ​​​ verbe pronominal

littéraire Se tromper, prendre une personne, une chose pour une autre. Elle s'est méprise sur leur compte.
 

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me méprends

tu te méprends

il se méprend / elle se méprend

nous nous méprenons

vous vous méprenez

ils se méprennent / elles se méprennent

imparfait

je me méprenais

tu te méprenais

il se méprenait / elle se méprenait

nous nous méprenions

vous vous mépreniez

ils se méprenaient / elles se méprenaient

passé simple

je me mépris

tu te mépris

il se méprit / elle se méprit

nous nous méprîmes

vous vous méprîtes

ils se méprirent / elles se méprirent

futur simple

je me méprendrai

tu te méprendras

il se méprendra / elle se méprendra

nous nous méprendrons

vous vous méprendrez

ils se méprendront / elles se méprendront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un autre s'y seroit pû tromper tout aussi bien qu'elle, parce qu'elle recevoit elle-même de si grandes marques de mon amitié qu'il lui étoit pardonnable de s'y méprendre.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Leurs premiers mots, en montant à bord, furent pour demander à manger, et il n'y avait pas à s'y méprendre, car ils montraient leur ventre qui était extrêmement aplati.Jules Verne (1828-1905)
L'îlot représente à s'y méprendre un cétacé immense dont la tête domine les flots à une hauteur de dix toises.Jules Verne (1828-1905)
Quand on ne connoît pas bien distinctement l'une & l'autre, il est fort aisé de s'y méprendre.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Thomas-François d'Alibard (1703-1799)
En outre, personne ne doit se méprendre et croire que seules les négociations multilatérales sont difficiles.Europarl
Maintenant il en peindrait un où les personnages atteindraient la grandeur naturelle et qui serait tellement caractéristique, qu'on ne pourrait se méprendre à son sujet.Théodore Duret (1838-1927)
Mais, cette fois, c'était une rumeur grossissante, une rumeur de foule à laquelle on ne pouvait se méprendre.Ernest Daudet (1837-1921)
Les dames françaises la trouvaient charmante ; elle parlait leur langue dans la perfection ; les imitait à s'y méprendre dans leurs modes, leur vivacité et leurs manières.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Pendant notre jeunesse, nous faisons trop clairement la distinction pour nous méprendre un seul instant.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
La lettre était d'ailleurs si positive, qu'il n'y avait pas à s'y méprendre : l'empereur s'était expliqué sans détour.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
On voyait bien, à ne pas s'y méprendre, qu'il avait l'œil fixé sur un individu, et que cet individu, c'était son abominable patron.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Mais toutes n'ont pas aussi bonne tête et cette clarté de langue qui ne permet pas de se méprendre sur ce qu'elles pensent.Auguste Angellier (1848-1911)
Mais celle pour qui se jouait son pénible rôle ne pouvait guère s'y méprendre, et ne s'y méprit pas.Daniel Lesueur (1854-1921)
Une jolie petite fille, et une charmante belle-sœur, qui a la voix et le rire de sa sœur à s'y méprendre.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Adeline fut atterré : il n'y avait pas à se méprendre sur l'envoi de ces journaux : on voulait l'intimider, le faire chanter, le manger.Hector Malot (1830-1907)
Et il n'est pas possible de se méprendre sur ses intentions, si extraordinaires pour le temps.Anatole France (1844-1924)
On ne saurait croire combien ces projectiles, ainsi préparés, imitent le plomb ; c'est à s'y méprendre, même de très près.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
D'autre part, on imite toutes les pierres précieuses avec du verre, de façon à s'y méprendre.Alphonse Karr (1808-1890)
On est porté à chaque instant à se méprendre et à donner aux choses une valeur propre, une portée qu'elles n'ont pas.Jules Michelet (1798-1874)
Depuis six semaines, il avait vu trop de ces visages pour s'y méprendre un instant.Jean de la Brète (1858-1945)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Avoir la science infuse Avoir la science infuse

Avoir la science infuse : prétendre tout savoir.

Alain Rey 10/06/2020