Email catcher

épouvantablement

définitions

épouvantablement ​​​ adverbe

De manière épouvantable. —  Terriblement. Il est épouvantablement laid.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ne pourriez-vous pas causer comme vous le faisiez il y a deux ans, et ne pas être si épouvantablement sentimental ?Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il mit le moteur en marche, le fit ronfler épouvantablement.Octave Mirbeau (1848-1917)
Ne claque donc pas si épouvantablement de ton fouet !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Car, n'est-ce pas, c'est fini d'espérer ; il est épouvantablement collé à cette carcasse, éternellement.Charles Baudelaire (1821-1867)
Causons de choses familières, dans le vieux langage familier de ce monde qui a si épouvantablement péri.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Cette fois elles sont épouvantablement habiles et unies.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Comme je l'ai dit, cette proposition s'est avérée épouvantablement prophétique.Europarl
Ceci était d'un effet si épouvantablement vrai, que j'ai vu bien souvent des femmes se retourner de frayeur.Mademoiselle George (1787-1867)
Je ne vois que le haut de son corps,– va-t-il être en deux coupé ?– et ses grands yeux noirs, épouvantablement ouverts, qui se trouvent tournés vers moi...Félix Nadar (1820-1910)
Épouvantablement, l'âme se cassa en lui, au choc de la portière fermée.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Il avait retroussé ses manches jusqu'aux coudes et se salissait épouvantablement.Georges Ohnet (1848-1918)
Puis dans les monuments en fer, les surfaces plates sont épouvantablement affreuses.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Nos pères y vivaient ; mais un jour elle s'est écroulée épouvantablement.Anatole France (1844-1924)
La rente tombera aujourd'hui à un taux épouvantablement bas.Léon Gozlan (1803-1866)
De quoi s'égayait-il épouvantablement, ce spectre, qui, peut-être, était une victime ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Sîfrit en portait une bien large de deux empans, dont le tranchant coupait épouvantablement.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il resta là, à souffrir épouvantablement, son paradis perdu sous les yeux.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Vrai !– je suis très-nerveux, épouvantablement nerveux,– je l'ai toujours été ; mais pourquoi prétendez-vous que je suis fou ?Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il était souvent volontaire et impertinent et bien souvent je pensais qu'il manquait épouvantablement de sincérité.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il dut avoir l'air épouvantablement malheureux, et les pierres mêmes eussent eu pitié de lui au moment où il implorait un regard d'adieu.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPOUVANTABLEMENT » adv.

D'une maniere espouvantable. Les damnez souffriront espouvantablement. Cette femme est espouvantablement laide.
Top 10 des mots Top 10 des mots venus du japonais Top 10 des mots venus du japonais

Sushi, sashimi, maki, chirashi, gomasio, gyoza, teriyaki, yakitori, mochi, tataki… Avec l’engouement pour la cuisine nippone, nos dictionnaires...

28/06/2021