montée

définitions

montée ​​​ nom féminin

Action de monter, de se hisser. ➙ escalade, grimpée ; opposé à descente. Une pénible montée. —  (choses) Fait de s'élever. ➙ ascension. La montée des eaux. ➙ crue.
Augmentation en quantité, en valeur, en intensité. Montée des prix.
La montée du racisme. —  locution, au figuré Montée en puissance : progression spectaculaire.
Pente que l'on gravit. ➙ côte, grimpée, rampe.
(Afrique) Début de la journée de travail.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les inondations côtières dues aux tempêtes, ajoutées à la montée du niveau des mers, pourraient représenter pour les zones côtières un risque d'inondation encore plus important.Europarl
Nous devons tous prendre au sérieux la montée de l'extrême droite, et nous devons tous tenter de la combattre avant les élections.Europarl
Mais nous devons faire preuve d'honnêteté : les nouvelles concernant l'économie réelle ne seront pas bonnes avant un certain temps, surtout en ce qui concerne la montée du chômage.Europarl
Ce rapport s'efforce d'obtenir une augmentation au moins conforme à l'inflation pour les dépenses critiques de la politique sociale en cette période de montée du chômage.Europarl
Ces dernières années, avec la montée des individualismes, la recherche de nouvelles modalités d'expression individuelle, ou encore les mutations démographiques, la participation civique a connu des changements majeurs.Europarl
Nous devons donc y réfléchir davantage et évaluer si la montée des conglomérats rend nécessaire un contrôle accru.Europarl
La montée en puissance d'une presse commerciale à sensation, l'évolution du lectorat et les conditions de distribution ne contribuent pas non plus au renforcement de ce secteur.Europarl
Et surtout, et je terminerai par là, il nous faut sortir du débat budgétaire caractérisé par une montée des égoïsmes nationaux.Europarl
Malheureusement, je lis ce matin que la commissaire est à nouveau montée au créneau en s'opposant à la création d'un fonds du lait.Europarl
Elle entraînera également une montée de la xénophobie, et elle renforcera l'influence des partis qui adoptent des slogans populistes et nationalistes.Europarl
Cette affaire, montée de toutes pièces – et je crois que nous en sommes tous convaincus – a fortement mobilisé l'opinion publique internationale.Europarl
Certes, des signes encourageants témoignent de la montée de la tendance abolitionniste au niveau mondial.Europarl
Il a pour conséquences immédiates une baisse du revenu agricole mais aussi un reflux de la paysannerie et une montée du chômage.Europarl
Le « tout-médicament » a montré ses limites avec la montée des résistances aux antibiotiques et aux vaccins.Europarl
Il faut qu'une aide à la montée soit disponible au moins à l'une des portes du véhicule.Europarl
De plus, la montée en flèche des prix des produits alimentaires peut être contrôlée en réglementant le prix des sources d'énergie traditionnelle.Europarl
Il parle d'une possible montée soudaine du niveau de la mer et nous en connaissons les conséquences.Europarl
Cette personne se plaignait du chômage, de l'insécurité, de la montée en flèche des inégalités sociales.Europarl
Certaines des propositions qui y figurent sont en outre carrément grotesques, comme celle d'une réserve budgétaire qui n'a strictement aucun sens, compte tenu de la montée de l'endettement public.Europarl
Beaucoup reste à faire pour affronter la montée du chômage et de la pauvreté, et je me suis abstenu afin d'exprimer ma profonde insatisfaction dans ce domaine.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MONTÉE » subst. fem.

Lieu qui va en montant. Le pays est si bossu, que c'est une continuelle montée & descente. La montée est toûjours plus penible que la descente.
 
MONTÉE, se dit aussi de l'Escalier d'une petite maison, d'un degré desrobé. Passez par la petite montée. On a fait sauter les montées a cet insolent. Cet enfant est cheu sur la montée, il a roulé les montées.
 
MONTÉE, se dit aussi dans les bastiments, tant de l'exhaussement des murs, que de l'elevation des voutes, colomnes, pilastres, &c.
 
MONTÉE, en termes de Fauconnerie, se dit du vol de l'oiseau qui s'esleve à angles droits par carrieres, & par degrez, en poursuivant le heron, le chat-huant ou autre proye. La carriere s'estend environ 60. toises, & quand l'oiseau tourne la teste, & continuë son travail en prenant une autre carriere, cela s'appelle second ou troisiéme degré, jusqu'à ce qu'au quatriéme on le perd de veuë. On appelle aussi montée d'Essor, lors que l'oiseau va chercher le frais dans la moyenne Region de l'air, & se perd de veuë. On appelle montée par fuite, lorsque l'oiseau craignant un plus fort que luy, s'échappe à grandes gambades.