se morfondre

 

définitions

se morfondre ​​​ verbe pronominal

S'ennuyer, être triste par ennui. ➙ languir. Se morfondre à attendre.
 

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me morfonds

tu te morfonds

il se morfond / elle se morfond

nous nous morfondons

vous vous morfondez

ils se morfondent / elles se morfondent

imparfait

je me morfondais

tu te morfondais

il se morfondait / elle se morfondait

nous nous morfondions

vous vous morfondiez

ils se morfondaient / elles se morfondaient

passé simple

je me morfondis

tu te morfondis

il se morfondit / elle se morfondit

nous nous morfondîmes

vous vous morfondîtes

ils se morfondirent / elles se morfondirent

futur simple

je me morfondrai

tu te morfondras

il se morfondra / elle se morfondra

nous nous morfondrons

vous vous morfondrez

ils se morfondront / elles se morfondront

 

synonymes

morfondre se verbe pronominal

attendre, s'ennuyer, se désespérer, languir, ronger son frein

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En ce temps-là du reste on ne laissait pas les candidats se morfondre pendant des semestres entiers.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Ce n'était plus le moment d'hésiter ni de se morfondre.Eugène Fromentin (1820-1876)
Ils guetteraient certainement le résultat ; ils le laisseraient se morfondre pendant deux heures ; puis, tout à coup, ils apparaîtraient, ravis de le surprendre dans la situation la plus ridicule.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je laisse vingt malades se morfondre pour vous attendre.Émile Gaboriau (1832-1873)
J'invite encore la police à retirer les espions qui viennent se morfondre à ma porte et qui me regardent d'un air si bête.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Inutile alors de se morfondre à les chercher.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Au moment où il avait en vue de si grandes choses, il lui fallait se morfondre à attendre ce que cette fille voudrait dire.Jules Michelet (1798-1874)
Il arrivera parfois qu'après avoir dit à la dame d'ôter sa chemise, et l'avoir laissée se morfondre, il la renverra sans autre cérémonie.Mademoiselle George (1787-1867)
La vie est-elle si longue, qu'on doive en perdre la meilleure part à se morfondre dans l'attente ?Émile Blémont (1839-1927)
Les voyageurs font route et laissent les épines méchantes se morfondre à leur place.Stendhal (1783-1842)
Devons-nous, nous autres, nous morfondre et les laisser se charger du problème ?Europarl
Devait-il donc se morfondre toute la vie dans un parti gelé, sans ressort, un camp abandonné sous la neige ?Alphonse Daudet (1840-1897)
Puis-je décemment lui fausser compagnie et laisser se morfondre au quai d'embarquement un si brave camarade, après avoir engagé ma parole ?André Lemoyne (1822-1907)
Et naturellement, c'est ce que tout le monde fit, hors moi, bien entendu ; on me laissa morfondre au fond de mon grenier.Romain Rolland (1866-1944)
Elle restait des semaines à se morfondre, sans voir que des passants : ils marchandaient beaucoup, et déboursaient peu.Victor Margueritte (1866-1942)
Elle resta vingt années entières à se morfondre dans la solitude du grenier ; elle aurait pu y demeurer un siècle, si l'on n'avait démoli la maison pour la reconstruire.Hans Christian Andersen (1805-1875)
C'est ainsi qu'il lui arrivait souvent de sortir sans chapeau, d'oublier son pardessus, ou de laisser un chauffeur de taxi se morfondre des heures devant une porte.Arnould Galopin (1863-1934)
Est-ce que quand cette jeune fille est mise dans un couvent, on la laisse s'y morfondre et s'y désespérer ?Hector Malot (1830-1907)
Je veux en finir, et j'ai la prétention de ne pas me morfondre à attendre.Lucie Des Ages (1845-1914)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020