mouvoir

 

définitions

mouvoir ​​​ verbe transitif

Faire changer de place, mettre en mouvement. ➙ actionner, remuer. Mouvoir ses membres.
au figuré, littéraire Mettre en action, faire agir. ➙ animer, pousser. Les impulsions qui le meuvent.

se mouvoir ​​​ verbe pronominal

Être en mouvement. ➙ bouger, se déplacer. Elle peut à peine se mouvoir.
au figuré Évoluer, vivre. Se mouvoir dans un univers factice.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je meus

tu meus

il meut / elle meut

nous mouvons

vous mouvez

ils meuvent / elles meuvent

imparfait

je mouvais

tu mouvais

il mouvait / elle mouvait

nous mouvions

vous mouviez

ils mouvaient / elles mouvaient

passé simple

je mus

tu mus

il mut / elle mut

nous mûmes

vous mûtes

ils murent / elles murent

futur simple

je mouvrai

tu mouvras

il mouvra / elle mouvra

nous mouvrons

vous mouvrez

ils mouvront / elles mouvront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Enfin je m'inquiétais fort peu, quand je voyais marcher une machine, des fils qui la faisaient se mouvoir.Jules Janin (1804-1874)
Sans doute, une paralysie locale pourrait l'empêcher de se mouvoir tout en le laissant vivant.Albert Farges (1848-1926)
Comme il sait se mouvoir dans ce cercle étroit, ses raisonnements sont d'une subtilité charmante.André Gouirand (1855-1918)
On ne sait pas bien si ces arbres ne sont pas des monstres qui vont se mouvoir et rugir ou parler.George Sand (1804-1876)
Elle la regarda pendant quelques minutes, et puis elle se leva pour l'examiner de plus près : c'est le vent qui la faisait mouvoir.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Qui aurait pu imaginer que tant de puissance fût nécessaire pour mouvoir des dynamos ou charger des accumulateurs ?Jules Verne (1828-1905)
Et quelle force dans l'oiseau, eu égard à la petitesse de sa taille, pour faire mouvoir ces instruments si simples et si complets !Ernest Deharme (1838?-1916)
Or ordonnés dou sourplus, car je sui tous prês dou mouvoir quant il vous plaira.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Qui peut faire mouvoir la forêt, commander à l'arbre de mettre en mouvement sa racine attachée à la terre ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Si le regard fixe sur quelque objet sans mouvoir l'œil d'aucun côté est une bonne marque de possession ?Paul Lacroix (1806-1884)
J'ai dû demeurer évanouie tout à fait, quelque temps ; la faculté d'entendre m'est revenue je ne sais trop quand, mais non celle de parler ; ni de me mouvoir.Roger Dombre (1859-1914)
L'avant-garde, bien loin de pouvoir s'ouvrir pour les laisser passer, était, comme on l'a vu, serrée à ne pas se mouvoir.Jules Michelet (1798-1874)
C'est seulement en comprimant la masse gazeuse environnante que le véhicule aérien se crée un appui et peut se mouvoir dans telle ou telle direction.Ernest Deharme (1838?-1916)
Parmi les actes et les pensées chaotiques des hommes, se mouvoir alerte et souriant, comme un valseur parmi les coudes ; au jour comme à la nuit montrer un charmant visage !René Boylesve (1867-1926)
Quels sont ceux qui ont créé de nouvelles machines poétiques, fait mouvoir de nouveaux ressorts, ouvert à l'imagination un nouveau champ, et frayé des routes nouvelles ?Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Ces vers ainsi posés les uns au-dessus des autres, et même pressés, n'avaient pas la liberté de se mouvoir.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Sans se mouvoir, sans respirer, sans organes de circulation, sans aucun appareil des sens, elle vit.Jules Michelet (1798-1874)
À ses yeux, un régiment est une machine que l'on fait mouvoir à son gré, en tout temps comme en tout lieu.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Puis, les roches éparses, les pierres des chemins, tous les cailloux de la vallée, se levèrent, eux aussi, roulant, ronflant, comme jetés en avant par le besoin de se mouvoir.Émile Zola (1840-1902)
Nous nous proposons de faire connaître dans ce livre les moyens les plus remarquables employés par l'homme pour se mouvoir sur la terre ou dans la terre.Ernest Deharme (1838?-1916)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MOUVOIR » verb. act. & neutre.

Faire changer de place, transporter d'un lieu à un autre. Archimede ne demandoit qu'un point fixe pour mouvoir toute la terre. Aristote croyoit que des intelligences faisoient mouvoir les cieux. Les Epicuriens soûtiennent que les corps ne se pourroient mouvoir, rarefier ni condenser, s'il n'y avoit du vuide. Cet homme est paralytique, il ne sçauroit plus se mouvoir.
 
MOUVOIR, se dit aussi en parlant du principe naturel qui fait agir & subsister tous les corps. La chaleur & les esprits font mouvoir tous les animaux. Ce sont de secrets ressorts qui font mouvoir tous les automates. L'eau est preste à se mouvoir, dés qu'elle trouve de la pente. Cette femme a senty mouvoir son enfant dans son ventre.
 
MOUVOIR, signifie aussi, Remuer, agiter. Les vents meuvent & agitent la mer pendant la tempeste. Il faut bien mouvoir & remuer le grain, quand on brasse la biere.
 
MOUVOIR, se dit figurément en choses spirituelles & morales. C'est l'entendement qui meut la volonté. Les objets meuvent les puissances. Un bon Orateur doit mouvoir les passions, mouvoir les esprits, mouvoir à compassion. Il n'y a que le desespoir & la rage qui l'ayent peu mouvoir à commettre un si grand crime. Le Roy dit dans les dispositif de ses Edits, A ces causes & autres considerations à ce nous mouvant.
 
MOUVOIR, se dit aussi des corps politiques. C'est l'esprit de ce Ministre qui fait mouvoir tout l'Estat, qui en fait agir les membres. C'est le General qui fait mouvoir l'armée.
 
MOUVOIR, en Jurisprudence feodale, se dit des fiefs entant qu'ils relevent, ou dependent les uns des autres. Cette terre est venduë à la charge de payer les droits aux Seigneurs dont elle se trouvera mouvoir, dont elle peut mouvoir.
 
MOUVOIR, se dit aussi au Palais, pour dire, Commencer un procez. On fait les transactions sur les proces meus & à mouvoir. On le dit aussi des querelles, & même des guerres.
 
MEU, UË. part. & adj.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020