mutinerie

définitions

mutinerie ​​​ nom féminin

Action de se mutiner ; son résultat. ➙ insurrection, révolte. Mutinerie de troupes, de prisonniers.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pendant ce temps, toutes les troupes avaient été réunies et on avait écrasé la mutinerie sans retard.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ce bataillon n'est que de deux cents hommes ; il est connu par son esprit de mutinerie.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Tout le clergé s'insurgea et poussa les hauts cris ; les fidèles se montrèrent fort indignés, et peu s'en fallut qu'il n'y eût mutinerie et soulèvement du populaire.Théophile Gautier (1811-1872)
Elle ne sortait de chez elle qu'à l'heure du dîner, fatiguée de son repos, presque maussade, presque triste, plus belle sous ce voile de gravité descendu sur sa mutinerie.Louis Ulbach (1822-1889)
La mutinerie qui a eu lieu en 1996 en république centrafricaine a mis à rude épreuve et menacé un certain nombre de personnes travaillant sur place.Europarl
Le désordre avait fait place à une véritable mutinerie parmi ces hommes des marais et des mines.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Elle joignait à la mutinerie de la jeunesse la résignation des êtres qui ont beaucoup vécu.Anatole France (1844-1924)
Je demandai au capitaine s'ils étaient les chefs de la mutinerie ; il me répondit que non.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Un des traits de son caractère était de déguiser volontiers les émotions tendres qu'elle éprouvait sous une mutinerie apparente.Léon de Tinseau (1842-1921)
Les vieux sont attachés en dehors contre les huttes, et liés deux à deux par les pieds pour empêcher leur mutinerie.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
D'ailleurs c'était, à ce qu'il paraît, un des trois matelots qui avaient pris moins de part à la mutinerie que le reste de l'équipage.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
La ville, malgré l'incroyable persévérance de son maire, avait tenté une espèce de mutinerie pour se rendre ; le maire avait fait pendre les émeutiers.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'est dans ce voyage que ce célèbre navigateur périt victime de la mutinerie de son équipage.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Bref, ce sont deux petits brodequins de cinquante livres et d'une mutinerie, cependant, presque enfantine.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Et vous-même, mon président (d'une voix qu'il ne lui connaissait pas et qui, subitement, avec une mutinerie de passion, cajolait son vice), n'êtes-vous pas un affreux perverti ?Camille Lemonnier (1844-1913)
Parfois, quand ils l'interrogeaient, elle se rencognait avec mutinerie au bout du banc et faisait la moue.Anatole France (1844-1924)
L'amiral ne voulut pas tenir compte de cet avis, ou peut-être n'en eut-il pas le temps, sous le coup de quelques menaces de mutinerie des reîtres.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
J'allai immédiatement retrouver le subrécargue, et je lui contai l'histoire, ajoutant qu'à l'heure même je pressentais qu'une mutinerie devait éclater à bord.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Je pris la ferme résolution de dompter en elle cette mutinerie avant d'entreprendre de dompter l'ennemi.Thomas Balch (1821-1877)
Car j'ai entendu parler d'une mutinerie et de deux patrons qui se disputent le même grade dans le vieux vaisseau anglais.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MUTINERIE » s. f.

Opiniastreté, revolte. A force de chastiments on a corrigé cet enfant de sa mutinerie. Le temps appaise la mutinerie des peuples. L'adresse des Capitaines appaise la mutinerie des soldats.
Drôles d'expressions L'herbe est toujours plus verte ailleurs L'herbe est toujours plus verte ailleurs

On croit toujours que les autres sont mieux lotis, qu’on trouvera mieux ailleurs.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 16/06/2021