Email catcher

mutinerie

Définition

Définition de mutinerie ​​​ nom féminin

Action de se mutiner ; son résultat. ➙ insurrection, révolte. Mutinerie de troupes, de prisonniers.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot mutinerie

Il s'est en effet trouvé, parmi les vignerons, artisans ruraux, petits employés impliqués dans la mutinerie, plusieurs témoins qui, spontanément, voulurent fixer leurs souvenirs.Histoire & Sociétés Rurales, 2008 (Cairn.info)
Ils auraient pu facilement donner l'ordre d'exécuter la mission, sans même proposer de mutinerie.Politique africaine, 2012, Maggie Dwyer, Olivier Marcel (Cairn.info)
L'alcool n'est pas le facteur déclenchant, mais c'est ce qui rend les mutineries particulièrement inattendues.Ouest-France, Bertrand GUILLOT, 28/01/2018
D'ailleurs si nous laissons les longues peines s'accroître de plus en plus comme c'est le cas actuellement, nous allons vers des mutineries.Mouvements, 2002 (Cairn.info)
Pendant ce temps, toutes les troupes avaient été réunies et on avait écrasé la mutinerie sans retard.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il faut cependant préciser que les sources divergent sur la question de cette mutinerie.Matériaux pour l'histoire de notre temps, 2013, Tiphaine Ferry (Cairn.info)
En guise de mutinerie, ses fans peuvent dès lors envahir la scène.Ouest-France, Taimaz SZIRNIKS, 14/10/2018
La mutinerie qui a eu lieu en 1996 en république centrafricaine a mis à rude épreuve et menacé un certain nombre de personnes travaillant sur place.Europarl
Le 23 avril, une mutinerie éclate à bord du navire-école, animée par des marins estimant qu'il est plus que temps de rejoindre les alliés.Ouest-France, Emmanuel BLUMSTEIN, 08/05/2020
Il tente de mettre le feu sur une éducatrice, il est à l'initiative d'une forme de mutinerie.Journal du Droit des Jeunes, 2015, Olivier Chevrier (Cairn.info)
Je pris la ferme résolution de dompter en elle cette mutinerie avant d'entreprendre de dompter l'ennemi.Thomas Balch (1821-1877)
Il faut noter qu'il y a eu trois fois plus d'exécutions en 1915 qu'en 1917, l'année des mutineries.Revue de l'OFCE, 2021, Olivier Guillot, Antoine Parent (Cairn.info)
La seconde, elle s'effraya de ma dévotion plus qu'elle n'avait fait de ma mutinerie.George Sand (1804-1876)
La mutinerie des forces spéciales semble avoir porté ses fruits.Ouest-France, 05/09/2021
Son visage, encadré d'une perruque blonde, avait une mutinerie délicieuse.Georges Ohnet (1848-1918)
Mais le souvenir de la mutinerie hante son esprit, d'autant qu'une solide amitié soude les anciens mutins, que l'âge emporte un à un.Ouest-France, Emmanuel BLUMSTEIN, 08/05/2020
La ville, malgré l'incroyable persévérance de son maire, avait tenté une espèce de mutinerie pour se rendre ; le maire avait fait pendre les émeutiers.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un des traits de son caractère était de déguiser volontiers les émotions tendres qu'elle éprouvait sous une mutinerie apparente.Léon de Tinseau (1842-1921)
À l'arrière comme sur le front, différents mouvements de protestation se développent : mutineries, grèves dans les industries d'armement, manifestations pacifistes.Ouest-France, Joël BIGORGNE, 21/02/2021
Je demandai au capitaine s'ils étaient les chefs de la mutinerie ; il me répondit que non.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MUTINERIE s. f.

Opiniastreté, revolte. A force de chastiments on a corrigé cet enfant de sa mutinerie. Le temps appaise la mutinerie des peuples. L'adresse des Capitaines appaise la mutinerie des soldats.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine