révolte

 

définitions

révolte ​​​ nom féminin

Action violente par laquelle un groupe se révolte contre l'autorité politique, la règle sociale établie. ➙ dissidence, émeute, insurrection, mutinerie, rébellion, sédition, soulèvement. Une révolte de paysans. ➙ jacquerie.
Attitude de refus et d'hostilité devant une autorité, une contrainte. ➙ indignation. Esprit de révolte. Cri, sursaut de révolte. —  sans complément La révolte, position philosophique.

révolté ​​​ , révoltée ​​​ adjectif et nom

Qui est en révolte (contre l'autorité, le pouvoir). ➙ insurgé, rebelle. Des soldats révoltés.
Qui a une attitude d'opposition. Adolescent révolté contre la société. « L'Homme révolté » (de Camus). —  nom Des révoltés.
Rempli d'indignation. ➙ outré.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « révolte »

Ce qui me révolte dans toute cette affaire, c'est qu'on envisage seulement maintenant de parler, voire d'appliquer des sanctions économiques.Europarl
Ils conduisent au désespoir, à la révolte désordonnée des sens ; ils violent la loi naturelle, et, bien loin de faire des saints, ils ne font que des victimes.Denis Diderot (1713-1784)
Le dégoût et le mépris arrivent quelquefois à ce point que l'âme se révolte malgré les efforts que l'on fait pour se contenir ; je vous dis de sortir, monsieur !Eugène Sue (1804-1857)
Elle accepte sans révolte, ce qu'elle juge nécessaire... tout en regrettant vivement, je crois, cette vie à deux, cette vie fraternelle qui lui était douce...Guy Chantepleure (1870-1951)
Une grande partie du secteur se révolte actuellement en réaction à une nouvelle chute de la rentabilité, dont l'une des principales causes est bien entendu l'augmentation des prix des carburants.Europarl
Et elle le lui dit, dans l'étonnement et la révolte où la jetait un pareil cri de misère.Émile Zola (1840-1902)
Je ne saurais le cacher, ce que tu dis est sage ; pourquoi donc mon esprit se révolte-t-il ?Émile Zola (1840-1902)
Aucun pays ne semble être à l'abri de la révolte des peuples et c'est tant mieux.Europarl
La réponse, je puis vous la livrer : nous avons créé dans ce pays un capitalisme sauvage, impitoyable, qui a mené les citoyens à la révolte.Europarl
Elle avait parlé dans un élan de révolte devant la misère du pauvre corps d'enfant.Henri Ardel (1863-1938)
A ces causes d'ordre économiques la révolte de 1837 vint ajouter des causes politiques : les proscrits et les suspects passèrent en grand nombre la frontière.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Elle eut une douloureuse révolte, et, pour la première fois, le sentiment de l'abîme, le dégoût affreux, le vertige de sa chute.Daniel Lesueur (1854-1921)
Une révolte grondait en elle, chaque fois qu'il la forçait à réaborder aux rivages d'où lui-même, cependant, l'avait arrachée.Victor Margueritte (1866-1942)
Elle dit ces paroles d'un ton si amer, si profond, qu'elle étouffa la révolte de ma passion.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ils se sentirent tellement poussés, écrasés, attachés ensemble par les faits, qu'ils eurent conscience que toute révolte serait ridicule.Émile Zola (1840-1902)
Qui tenant pour l'autorité, qui pour la révolte, on dissimulait sous des plaisanteries et des rires, la passion réelle de vouloir aussi craindre et porter les coups.Paul Adam (1862-1920)
Chez ces terribles femmes, l'esprit de révolte est un succédané de l'amour aveugle qu'elles portent aux petits, aux humbles, aux deshérités, aux victimes obscures de la vie et du monde.Charles Turgeon (1855-1934)
Son sort sera celui de toutes les villes et villages qui s'obstineront à la révolte.Paul Gaffarel (1843-1920)
On comprend la révolte et le désespoir de ces hommes face à une directive produite par les faucons de la mondialisation économique.Europarl
Elle semblait s'offrir avec révolte, lutter en vain contre ses paroles et contre ses gestes.Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire

Exemples de « révolté »

J'ai voulu trouver et donner le bonheur ici-bas ; mon mari m'a rendue jalouse et je l'ai révolté par cette jalousie.Léon de Tinseau (1842-1921)
Moyennant l'expédition que vous avez faite sur le village qui s'était révolté, les choses changeront.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Toute délaissée qu'elle était, son cœur fut révolté de la proposition du marquis, et elle résolut de ne jamais l'accepter.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
L'on ne sait si de leur bouche le mot rebelado ou revelado, signifie révolté ou révélé.Volney (1757-1820)
Rasseneur, révolté, serait intervenu de nouveau, sans le regard sévère de sa femme, qui le maintenait : est-ce que deux clients n'avaient pas le droit de régler une affaire chez eux ?Émile Zola (1840-1902)
Sans doute n'allèrent-elles pas jusqu'à renouveler la scène publique qui avait révolté tout le monde.Marcel Proust (1871-1922)
Et si je n'ai pas protesté hautement, si je ne me suis pas révolté, c'est que la contradiction irrite mon père jusqu'à la folie...Émile Gaboriau (1832-1873)
Il était révolté surtout par ses façons envers sa bonne, – dont les gages étaient sans cesse arriérés, et qui même lui prêtait de l'argent.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ces crises de terreurs puériles, ces emportements d'homme révolté, aboutissaient toujours à de grandes douceurs, à des besoins d'aimer, qu'il cachait avec une honte d'enfant.Émile Zola (1840-1902)
Il ne faut pas prendre pour la voix de l'honneur ce qui n'est que le cri de l'orgueil révolté...Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Elle ne sait pas se résigner, et l'orgueil de la passion frémit dans toutes ses œuvres, superbe et révolté.Elme-Marie Caro (1826-1887)
Comment, lui, d'un caractère inoffensif, enclin même à la philanthropie, ne s'était-il pas révolté dès la première heure contre le danger d'une inflexible et décourageante ressemblance entre les planètes ?Louis Mullem (1836-1908)
Cette pièce où l'on mange tout le temps, où l'amoureux parle un langage si familier, aurait révolté à la fois les classiques et les romantiques.Émile Zola (1840-1902)
Ce seul mot avait révolté toute sa fierté, mais sa consternation était si grande que pas une parole ne pouvait sortir de sa gorge étranglée par l'émotion.André Theuriet (1833-1907)
Du moins, si ma faute vous désespère, sachez que, dans cette faute, il n'y a rien d'ingrat, de révolté, ni même d'indifférent à votre égard.Daniel Lesueur (1854-1921)
Elle m'eût paru sûre de son succès que mon orgueil se serait révolté ; mais sa timidité me toucha.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Manet, par la renommée qu'on lui avait faite de révolté, devenait celui vers lequel les autres convergeaient.Théodore Duret (1838-1927)
Mon équipage, presque révolté contre moi-même, m'adresse des reproches que je suis forcé de subir.Édouard Corbière (1793-1875)
La rigueur des peines, poursuivit ce vieillard, est une des choses qui m'a le plus révolté dans vos gouvernemens européens.Marquis de Sade (1740-1814)
Quand son cœur révolté bondissait encore et criait d'angoisse, il posait ses deux mains vigoureuses sur sa poitrine, il l'étouffait.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REVOLTE » s. f.

Rebellion d'un peuple contre l'autorité legitime. Le peuple Romain a fait des revoltes frequentes contre le Senat. La revolte des Legions étoit punie par la decimation. On bastit des citadelles pour tenir les peuples en bride, & empêcher leurs revoltes.
 
REVOLTE, se dit figurément en choses spirituelles & morales. L'Escriture nous apprend qu'il y a eu dans le ciel une revolte des Anges qui ont été precipitez dans l'enfer. Nous éprouvons tous les jours la revolte des sens contre la raison.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020