navette

 

définitions

navette ​​​ nom féminin

Instrument de tissage en forme de barquette, qui engage la trame entre les fils de chaîne et se déplace selon un mouvement alternatif horizontal.
Faire la navette : faire régulièrement l'aller-retour entre deux lieux déterminés.
Droit constitutionnel La navette parlementaire : les examens successifs d'un projet de loi par les deux assemblées.
Véhicule assurant des liaisons fréquentes entre deux lieux peu éloignés. Navette gratuite.
Navette spatiale : vaisseau spatial récupérable.
régional (Marseille) Biscuit sec, de forme allongée, parfumé à la fleur d'oranger.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne saurais mieux, comparer le kaiak qu'à une navette de tisserand, mais à une navette longue de dix à douze pieds, large de deux et demi à trois.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Sous le poids de la dix-septième gerbe, du vingt et unième du chanvre et de la navette, crèvent les granges.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Des uhlans, le pistolet au poing, faisaient la navette, et passaient au grand trot de l'avant-garde à l'arrière-garde de la colonne, bousculant tout.Amédée Achard (1814-1875)
Beaucoup d'entre eux s'installeront plus loin dans les zones rurales et feront la navette pour aller travailler en ville.Europarl
Seuls deux hélicoptères effectuent la navette, ils sont souvent victimes des mauvaises conditions climatiques et nous n'avons pas le luxe de disposer d'hélicoptères de réserve en cas de problème mécanique.Europarl
Ensuite, parurent deux thuriféraires, qui allaient à reculons et balançaient à petits coups les encensoirs, ayant chacun près de lui un acolyte chargé de la navette.Émile Zola (1840-1902)
Dans cet orgueilleux appareil, je faisois d'un air distrait des nœuds avec une navette d'or.Louis-Charles Fougeret de Monbron (1706-1761)
Chemin faisant, j'ai rencontré un champ de navette en fleur avec des coquelicots et des papillons et un beau rayon de soleil.Victor Hugo (1802-1885)
Rosette, qui aime à faire des nœuds, accepte la navette d'or en échange du souper.Jules Janin (1804-1874)
Il passe ensuite au tissage ; il s'agit ici d'une étoffe étroite, car la navette est lancée par un seul tisserand.Gustave Fagniez (1842-1927)
Deuxièmement, la suppression de la définition de services de navette internationale, qui n'a jamais existé dans une législation nationale, contribuera également à clarifier considérablement les choses.Europarl
Il se roula deux ou trois fois en un grand cercle, en agitant sa tête de droite et de gauche d'un mouvement de navette.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Je me suis également intéressée à des questions plus secondaires, comme l’organisation d’un service de navette (en voiture) pour les députés.Europarl
Ces pensées m'agitaient l'âme et, me tenant la tête dans les mains, il me semblait que ma cervelle s'en allait de-çà et de-là, comme la navette du tisserand.Paul Mariéton (1862-1911)
Le tisserand vint, sa navette à la main, les manches retroussées, le buste ceint du tablier de travail.Eugène Muller (1826-1913)
Il y a trente-cinq ans que je fais la navette entre l'île et la côte.Paul Bourget (1852-1935)
La navette s'échappe de ses mains, et, à partir du seuil, se met à tisser un tapis, plus beau que tout ce qu'on avait jamais vu.Paul Sébillot (1843-1918)
Et, de ce jour, elle s'installa devant son métier, tendant les fils, activant la navette et paraissant hâter l'ouvrage quand les ambitieux prétendants la venaient visiter.Armand Dayot (1851-1934)
La jeune fille se leva pour lui présenter une chaise, et la navette fut déposée sur l'étoffe.Pamphile Le May (1837-1918)
Il dit au roi qu'il va combattre la bête ; mais, dès qu'il voit l'éléphant, il s'enfuit, jetant sa miche de pain et sa navette.Paul Sébillot (1843-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NAVETTE » s. fem.

Petite graine venant d'une plante du même nom, qu'on donne aux linotes & à quelques autres oiseaux. On fait grand trafic d'huile de Navette.
 
NAVETTE, est aussi un outil de Tisserand, qui luy sert à passer les fils de la toile transversalement sur son mestier. Il y a des mestiers de la grande & de la petite navette. Les premiers sont pour les ouvriers en estoffes, & les autres pour des Rubaniers. Ce mot vient de navetta, diminutif de nave, par ce qu'elle a la forme d'un petit Navire. On l'a appellé aussi en Latin navicula.
 
On dit proverbialement, d'une femme qui caquette bien, que la langue luy va comme la navette d'un Tisserand.
 
NAVETTE, signifie aussi un petit vaisseau qui sert à l'autel, où l'on met l'encens. Il est fait en forme de petite nef. Il y avoit deux Clercs à cette Procession, dont l'un portoit l'encensoir, l'autre la navette. On a appellé aussi ce vaisseau navicula & navetta.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020