Email catcher

nourrice

définitions

nourrice ​​​ nom féminin

Femme qui allaite un enfant en bas âge (un nourrisson).
Femme qui, par profession, garde et élève des enfants en bas âge (→ assistante maternelle). Mettre un enfant en nourrice.
Épingle* de nourrice (qui attachait les langes).
Réservoir mobile. ➙ bidon, jerricane.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est sa nourrice qui, ayant repéré son talent, l'aurait inscrite à un concours de chant.Ouest-France, Valentin BIRET, 21/06/2021
Chez la nourrice ou à la crèche, on pourra rencontrer les personnes qui s'occupent de l'enfant.Contraste, 2014, Christine Toffin, Valérie Alis-Salamanca (Cairn.info)
Cette maman cuisinière a élevé ses 2 enfants avec l'aide d'une nourrice, et en même temps a régalé ses clients.Ouest-France, 26/03/2020
Reine, nourrice, ouvrière, gardienne ou ventileuse, dans la ruche, chacune son poste !Ouest-France, 07/05/2015
Ils avaient également souligné le parcours de vie chaotique de la nourrice, elle-même victime de maltraitance durant l'enfance.Ouest-France, 04/06/2021
Quand j'étais tout petit enfant, je m'ennuyais déjà dans les bras de ma nourrice.Louis Ulbach (1822-1889)
Si ces nourrices sont quasi exclusivement des femmes, leur profil varie fortement entre celles qui gardent les enfants au domicile des parents et les assistantes maternelles.Capital, 19/11/2013, « Garde d'enfant, un métier qui ne connaît pas la crise »
Leur nourrice âgée de 25 ans, elle aussi présente lors du naufrage, a été retrouvée vivante et hospitalisée.Ouest-France, 20/09/2021
Elle fait la différence, en ce qui concerne les demandes, qui commencent à apparaître, entre la nourrice et sa mère.Figures de la Psychanalyse, 2001, Hector Yankelevich (Cairn.info)
Ciblez plutôt les annonces des mères qui recommandent leurs fidèles nourrices dont elles n'ont plus besoin.Capital, 02/08/2017, « Garde d'enfants : vaut-il mieux passer par une nounou ou… »
Comme dans le théâtre antique, la nourrice suggère l'importance capitale de la formation éthique à l'exercice des fonctions politiques.Études, 2006, Anne Guibert-Lassalle (Cairn.info)
Pouvais-je m'y méprendre, moi qui ai été la première nourrice de la petite ?Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les enfants sont à l'école et les bambins gardés par une nourrice ou une crèche.Capital, 09/09/2016, « Scolarisation, garde d'enfants... les réduction d'impôts auxquelles vous avez droit »
Cette grand-mère maternelle travaillant, elle la confia à une nourrice qui habitait en dessous de chez elle.Revue française de psychanalyse, 2002, Claudine Vacheret (Cairn.info)
Elle a notamment démontré les spécificités de la mise en nourrice romaine, qui n'était pas synonyme de désintérêt pour l'enfant.Annales de démographie historique, 2001, Véronique DASEN (Cairn.info)
Si bien que la plupart des agents doivent se contenter de leurs vieux gilets – certains tiennent avec des épingles à nourrice.Capital, 06/01/2016, « Avons-nous les moyens d’assurer notre sécurité ? »
Il était le mari d'une nourrice qui a gardé des enfants de la commune pendant de nombreuses années.Ouest-France, 27/08/2021
Classiquement, on considérait que le désir d'enfant existait surtout chez celle qui faisait fonction de génitrice et de nourrice : la mère.Informations sociales, 2006, Jean Le Camus (Cairn.info)
Lorsqu'elle voulut parler à sa nourrice, elle ne la trouva point, apprit qu'on l'avait envoyée à cinq lieues de là, chez des parents.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Ils auraient réussi à entrer dans la matinée alors que la nourrice sortait de la maison.Ouest-France, 09/07/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NOURRICE » subst. fem.

Qui donne à tester à un enfant, qui a soin de l'eslever dans ses premieres années. Les enfans ne connoissent que leur mere nourrice, ils sont âpres sur leur nourrice. Il est plus seur d'avoir des nourrices sur le lieu, que de mettre des enfans en nourrice à la campagne. Et on dit des enfans dont les inclinations ne ressemblent point à celles de leur pere, qu'ils ont esté changez en nourrice.
 
NOURRIR, se dit aussi des chiennes à qui on donne à nourrir d'autres petits que les leur. Un Chasseur a soin de chercher des Nourrices à ses levrons & à ses autres petits chiens.
 
On dit aussi d'une Province qui fournit des vivres à une autre, que c'est sa mere nourrice. La Beauce est la mere nourrice de Paris.
 
On appelle proverbialement un fanfaron en amour, un depuceleur de nourrices.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022