obscurité

 

définitions

obscurité ​​​ nom féminin

Absence de lumière ; état de ce qui est obscur. ➙ noir, nuit, ténèbres. Obscurité complète. L'obscurité d'une cave. Se perdre dans l'obscurité.
au figuré
Défaut de clarté, d'intelligibilité. ➙ hermétisme.
Passage, point obscur. Les obscurités d'un texte.
Personnages dans l'obscurité Personnages dans l'obscurité - Crédits : Oleh_Slobodeniuk/istock Crédits : Oleh_Slobodeniuk/istock
 

synonymes

obscurité nom féminin

noir, noirceur, nuit, ténèbres (littéraire)

hermétisme

anonymat

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ainsi, au 4e acte, les ombres fuyaient au lieu de disparaître, car l'obscurité ne fut pas suffisante.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Une demi-heure s'était déjà écoulée sans que la situation se fût modifiée, quand, d'une extrême obscurité, nos yeux passèrent subitement à la plus violente lumière.Jules Verne (1828-1905)
C'est qu'il était, – l'aveu est un de ses plus cruels ennemis, – il était un de ces instruments trop précieux pour que ceux qui les emploient tirent jamais volontairement de l'obscurité.Émile Gaboriau (1832-1873)
C'était bien la peine de devenir aveugle, pour voir au fond de l'obscurité éternelle passer tant de creux fantômes.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Tant que nous n’avons pas cette évaluation complète, il serait irresponsable de suivre les instructions du rapporteur, car nous légiférerions alors dans l’obscurité.Europarl
Ce dernier, comme vous le voyez, a des nuits profondes de trois cent cinquante-quatre heures, sans qu'aucun rayon en rompe l'obscurité.Jules Verne (1828-1905)
Au bout de deux heures, à l'autre bord du ciel, le bleu pâlit et s'éclaire : la nuit s'achève avant même qu'on ait eu le sentiment de l'obscurité.Jules Legras (1866-1939)
Je voulus me rapprocher des autres enfants qui chuchotaient derrière moi et s'agitaient dans l'obscurité.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Une des hautes fenêtres qu'elle ouvrit donnait sur un rempart élevé ; mais l'obscurité, d'ailleurs, ne permettait pas de rien voir.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Je quittai ma chambre, et je revins au salon qui était plongé dans une demi-obscurité, mais désert.Jules Verne (1828-1905)
Cette face qui, quinze jours plus tôt ou quinze jours plus tard, avait été ou serait splendidement éclairée par les rayons solaires, se perdait alors dans l'absolue obscurité.Jules Verne (1828-1905)
Par ces actes le roi parvint bien à jeter de l'obscurité sur la véritable cause de cet événement ; mais lui n'eut aucun doute.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
La situation, qui me semblait si simple, était au contraire, me disait-on, pleine d'obscurité et de péril.Émile Zola (1840-1902)
La nuit, il rôde dans la campagne, guettant avec plus de patience qu'un pêcheur à la ligne les lièvres & les lapins qui s'ébattent, enhardis par l'obscurité.Champfleury (1821-1889)
Il se penchait, dardait son regard, mais, au delà d'une centaine de pas, il était impossible de percer l'obscurité.Judith Gautier (1845-1917)
Une obscurité profonde voilait les objets, et la brume qui flottait dans l'air les rendait plus confus encore.Louis Reybaud (1799-1879)
Bientôt la lumière fut éteinte, et l'on n'entendit plus dans l'obscurité que les ronflements sonores des deux vieillards.Judith Gautier (1845-1917)
Sans attendre de réponse, il entra dans la rue de traverse près de laquelle nous nous trouvions, et l'obscurité nous le fit perdre de vue.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Cette histoire a été traitée par les philologues avec bien de l'obscurité et de la confusion.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
L'obscurité de la nuit et la crise de sa situation le plongèrent dans une profonde rêverie.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBSCURITÉ » subst. fem.

Privation de lumiere, soit en tout, soit en partie. L'obscurité d'une caverne. Quand le Ciel est serain, il n'y a pas de pleine obscurité pendant la nuit. L'aurore commençoit à chasser les tenebres & l'obscurité.
 
OBSCURITÉ, se dit figurément en Morale de ce qui est caché, qui se desrobe aux yeux des hommes, qui n'est pas illustre. Il y a des gens de merite qui se plaisent à demeurer dans l'obscurité, qui ne veulent point paroistre. Cette illustre maison estoit tombée dans l'obscurité depuis un siecle, mais un tel brave l'a tirée de l'obscurité, l'a remise en splendeur. Le stile de cet Auteur a beaucoup d'obscurité. L'obscurité d'une enigme, d'une prophetie, d'un passage. On ne peut penetrer dans l'obscurité de l'advenir. Ce passage est si clair, que si on ne l'entend, c'est trouver de l'obscurité en plein midi.
Le mot du jour Soignant(s) Soignant(s)

Ainsi nommés, les infirmières et les infirmiers, les médecins – généralistes, urgentistes, réanimateurs… –, les personnels hospitaliers, les aides-soignants… sont représentés dans l’exercice de leur mission, salvatrice. Sur eux reposent la guérison, le rétablissement de la santé, la préservation de la vie.

Émilie Née 12/11/2020