opiniâtre

 

définitions

opiniâtre ​​​ adjectif

littéraire Tenace dans ses idées, ses résolutions. ➙ acharné, obstiné, persévérant.
(choses) Qui ne cède pas, que rien n'arrête. Opposition opiniâtre. ➙ irréductible, obstiné. Toux opiniâtre. ➙ persistant, tenace.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À la première ivresse de leur victoire et à la première satisfaction de leur appétit avait bientôt succédé l'espoir opiniâtre de s'emparer du château.George Sand (1804-1876)
Toutes les fois qu'on opposera une résistance opiniâtre au gouvernement fédéral, on le verra céder.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Un combat opiniâtre, longtemps indécis, s'engagea ; mais j'étais tranquille, la brave trente-deuxième demi-brigade était là.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Mais il fut impossible de vaincre cette dissimulation opiniâtre ; et, comme on va le voir, les conséquences en furent singulières.Adolphe Thiers (1797-1877)
Un rapport opiniâtre, qui a pris du temps et qui a été difficile du fait de son volume et des nombreuses questions spécialisées qu'il contient.Europarl
Celui que je préfère est aujourd'hui le meilleur, c'est le paysan bien portant ; il est grossier, rusé, opiniâtre et endurant ; c'est aujourd'hui l'espèce la plus noble.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
La lutte la plus opiniâtre eut lieu à l'arsenal ; une partie de la garnison espagnole y était renfermée avec ordre de ne pas combattre.Christophe-Marcel Roguet (1800-1877)
Tréville s'inclina respectueusement avec une joie qui n'était pas sans mélange de crainte ; il eût préféré une résistance opiniâtre du cardinal à cette soudaine facilité.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Des rois d'un caractère opposé, tantôt timides, tantôt courageux, ne devoient point avoir cette constance patiente et opiniâtre qui triomphe enfin de tous les obstacles.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Quand on étonne un esprit fort par un prestige, il passe rapidement de l'incrédulité opiniâtre à l'excès contraire.Jacques Cazotte (1719-1792)
Il eut à essuyer les charges de la cavalerie autrichienne et l'attaque de trois bataillons ennemis ; il fut même, après une résistance opiniâtre, ramené un moment au débouché du pont.Adolphe Thiers (1797-1877)
Pour moi, utilisant ce précieux renseignement, j'ai traité et je traite encore par les injections de liquide orchitique les grands neurasthéniques atteints de constipation opiniâtre avec entéro-colite.Charles Burlureaux (1851-1927)
Par exemple, on est convenu de croire que l'oisiveté est la berceuse de l'amour ; et qu'au contraire, un travail assidu, opiniâtre chasse cette passion ; j'éprouve ici tout l'opposé.Sylvain Maréchal (1750-1803)
D'ailleurs son caractère est absolu, opiniâtre, tenace ; il ne plie guère plus devant les circonstances que devant les hommes.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Le marchand insiste, et veut qu'on les apporte ; on le refuse avec humeur : il s'opiniâtre ; on s'obstine : alors ses soupçons se tournent en certitude.Volney (1757-1820)
Elle ne put cependant l'émouvoir, et, toujours impassible, il donna avec calme et clarté les ordres pour une défense opiniâtre.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Mounier, esprit sage, quoique opiniâtre, en était le membre le plus laborieux et le plus influent ; ce fut lui qui prépara l'ordre du travail.Adolphe Thiers (1797-1877)
Elle fut attaquée vigoureusement le 11 ; elle fit une résistance opiniâtre, mais elle fut forcée à la retraite, et notre perte, ce jour-là, fut évaluée à trois mille hommes.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
L'application du précepte était ardue sans doute, et l'opiniâtre léthalité du mal ne le prouvait que trop.Charles Anglada (1806-?)
Tout se réunissait donc pour rendre la lutte opiniâtre, variée, féconde en combinaisons, et digne de l'attention des hommes.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OPINIASTRE » adj. masc. & fem. & s.

Entesté, obstiné, qui ne demord point de ce qu'il s'est mis une fois dans la teste. Il seroit aisé de convertir les Heretiques, s'ils n'estoient point opiniastres. Il n'y a que Dieu qui connoisse les opiniastres, car il est le seul qui connoist la verité.
 
OPINIASTRE, se dit figurément en choses morales. Un travail opiniastre vient à bout de tout. Il y eut un combat fort opiniastre, où la victoire demeura long-temps incertaine. Cette maladie est opiniastre, on a de la peine à la guerir.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020