opprobre

définitions

opprobre ​​​ nom masculin

littéraire Ce qui humilie à l'extrême, publiquement. ➙ honte. Couvrir qqn d'opprobre.
Sujet de honte.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais, cet état, comment le reprendre dans les lieux mêmes qui avaient été témoins de son opprobre ?Ida Saint-Elme (1776-1845)
Elle a dû vous dire, en un mot, que pour une femme, être protégée par moi est un bonheur, et vous avez compris que ce serait un opprobre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il ne peut, traîner contre elle un dessein ignominieux, petit à petit l'induire à l'opprobre.Hector Bernier (1886-1947)
Vous avez voulu qu'il réparât l'outrage qu'il a fait à mon honneur ; et le remède que vous apportez au mal me rend l'opprobre de tout le monde.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Je ne pense pas que l’on puisse jeter l’opprobre de cette façon sur les parlementaires européens.Europarl
Nous nous en souvenons sûrement tous : aujourd'hui est un jour de tristesse et d'opprobre pour les démocrates du monde entier.Europarl
J'ajoute même que je le regarde comme l'opprobre d'une nation libre, et que si j'en avais le pouvoir il serait aboli.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il décida qu'il fallait dissimuler la vérité, et épargner à une honnête famille un opprobre éternel.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
A peine en dix siècles en trouve-t-on deux qui effacent l'opprobre dont les autres couvrent le trône.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Grâce aux efforts de la philosophie, nous sommes à jamais délivrés de ce fléau, opprobre de la raison humaine.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Honteux de songer que pendant si longtemps il avait considéré le travail comme un opprobre, il rougissait pour ceux qui l'avaient élevé dans de pareils principes.Léon Séché (1848-1914)
L'abandon dans lequel la nation laisse les ouvriers de son intelligence et de sa gloire est un opprobre pour le pays des lettres.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Arrachez-la à ce déshonneur, et je vous donne ma parole que vous n'aurez pas à craindre l'opprobre de notre alliance.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Son opprobre et le mien étaient la source des faveurs et des grâces qui tombaient journellement sur lui et sur sa famille.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Je mériterais donc l'opprobre des braves gens, si je ne lui en conservais une grande réserve de reconnaissance, que je vous mets à nu, sous la forme d'une description détaillée.Charles Des Écores (1852-1905)
Moins sensibles et moins fiers, nous entendîmes, sans frémissement, l'insulte faite à nos quatre-vingt mille braves et nous acceptâmes, sans rougir, l'opprobre qu'elle déversait sur eux et sur nous !Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Il est mis au pilori, soumis à l’opprobre et a peu d’espoir d’avoir une seconde chance.Europarl
Et l'homme pour qui elle affronte tant d'opprobre, tant de périls, sera-t-il au moins touché des déchirantes anxiétés qu'il cause ?Eugène Sue (1804-1857)
Soyez grands et dignes de lui ; car si votre faiblesse vous empêchait de le sauver, il se sauverait sans vous et l'opprobre vous resterait.Georges Jacques Danton (1759-1794)
Tout le monde s'empressa de faire des sacrifices pour réparer ce grand opprobre de la capitale, et huit millions furent souscrits à cet effet en moins d'un an.Théophile Lavallée (1804-1867)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OPPROBRE » subst. masc.

Honte qui est attachée à une vilaine action, injure, affront. Quand un Capitaine fuit laschement d'un combat, c'est un opprobre qui luy demeure éternellement. Les Juifs dirent mille injures, firent mille opprobre à Nostre Seigneur.
 
On dit proverbialement, qu'un homme est l'opprobre de sa nation, quand il a fait quelque action tres-meschante qui le met en horreur à tout le monde. Judas est l'opprobre du genre humain.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique...

Julien Barret 26/05/2021