Email catcher

vanité

Définition

Définition de vanité ​​​ nom féminin

Caractère de ce qui est frivole, insignifiant ; chose futile, illusoire.
Caractère de ce qui est vain (I, 2), inefficace. La vanité de leurs efforts.
Défaut d'une personne vaine*, satisfaite d'elle-même et étalant cette satisfaction. ➙ fatuité, orgueil, prétention, suffisance. Flatter, ménager la vanité de qqn.
didactique Image, tableau évoquant la vanité (I, 1) des choses humaines et la mort.

Synonymes

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot vanité

Comment ne pas être saisi d'un sentiment de vanité à l'idée d'avoir à ajouter un peu plus à cette profusion ?Revue d'histoire des sciences, 2016, David Rabouin (Cairn.info)
L'anonymat ne lui va pas et, quelques jours après son arrivée, sa vanité le rattrape.Ouest-France, 13/07/2020
Il ne fait le mal que par vanité.Joseph Fiévée (1767-1839)
Pourtant, au cours des siècles, celle-ci a été représentée (voire acceptée), par des danses macabres ou des vanités.Ouest-France, 27/02/2015
La vanité humaine est l'un des moteurs positifs les plus puissants qui existent.Capital, 17/03/2017, « Managers, ne cédez pas à la flatterie »
Qui sied à merveille aux vanités, thème cher à l'artiste.Ouest-France, 17/09/2020
Vous savez que le cœur d'une femme se nourrit de deux sentimens opposés, l'amour et la vanité.Joseph Fiévée (1767-1839)
De là cette vanité des jugements du monde.Anatole France (1844-1924)
L'orgueil des éditorialistes est de comprendre, la vanité est de croire influencer.Ouest-France, Thierry RICHARD, 10/10/2016
Comme le paon, il symbolise également la vanité satisfaite et stupide.Ça m'intéresse, 02/01/2020, « Le coq, champion de l'identité française »
Il crée des objets en bois, résine ou métal, inspiré par le thème de la nature, les vanités et l'art populaire.Ouest-France, 25/06/2021
D'autant que des problèmes de vanité personnelle se mêlaient, comme souvent, comme toujours, aux débats strictement idéologiques ou organisationnels.La chaîne d'union, 2010, Jean Mondot (Cairn.info)
Ce fut par vanité qu'il se le rappela.Delphine de Girardin (1804-1855)
D'une façon plus pacifique, le rouge accompagne depuis des millénaires nombre de nos plaisirs, de nos joies, de nos vanités.Nouvelle Revue d'esthétique, 2008, Jacques Pezeu-Massabuau (Cairn.info)
Devant toute limite qui se prétendrait définitive, le paradoxe en révèle l'inanité, la vanité, peut-être même les risques.Cahiers de psychologie jungienne, 2015, Chrystel Delaigue (Cairn.info)
La sottise et la vanité survivent à toutes les transformations sociales.Ouest-France, 06/01/2017
Comme on ne peut être au four et au moulin, on ne peut être à la fois aux vanités et à la vérité.La chaîne d'union, 2007, Claude Obadia (Cairn.info)
Mes cris d'indignation ne pourront passer pour l'expression déguisée de la vanité blessée.Astolphe de Custine (1790-1857)
Gardons-nous, par contre, de vouloir donner à l'euro une dimension mondiale qui flatterait notre vanité mais qui multiplierait nos risques.Europarl
D'entrée de jeu, le chevalier est conscient de la vanité de sa quête amoureuse.Le Moyen Age, 2011 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de VANITÉ s. f.

Qualité de ce qui est vain, peu solide, peu certain. Salomon s'est escrié plusieurs fois, Vanité des vanités, tout est vanité. Agrippa a escrit un livre fort docte de la vanité des sciences. On ne laisse pas de s'appliquer à plusieurs choses, quoy qu'on en reconnoisse la vanité.
 
VANITÉ, est aussi un sentiment d'orgueil, une trop bonne opinion de soy-même. La vanité est naturelle à l'homme, & encore plus à la femme. Une once de vanité gaste un quintal de merite, dit certain Epigrammatiste. Ce brave fait une grande vanité d'avoir fait un tel combat.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Avoir la gueule de bois Avoir la gueule de bois

Depuis toujours, l'être qui a festoyé sans se soucier ni de son foie ni du futur est en proie, dès le lendemain, à une douleur qui peut confiner à...

03/01/2023