parenté

définitions

parenté ​​​ nom féminin

Rapport entre personnes descendant les unes des autres, ou d'un ancêtre commun. Liens de parenté. ➙ lignée, sang.
Rapport équivalent établi par la société. Parenté par alliance.
Ensemble des parents et des alliés de qqn. Toute sa parenté.
Rapport d'affinité, d'analogie. Une parenté d'esprit.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il avait de la vivacité et de l'esprit à faire trembler ; point de cœur, ni amitié, ni parenté, ni humanité, nul frein.Jules Michelet (1798-1874)
La draperie est traitée de la même manière, et il y a aussi une parfaite parenté spirituelle, qui, pour tout véritable antiquaire, est une preuve de la plus grande évidence.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je ne sais qui fit à toute cette parenté-là des rapports sur l'honnêteté de mes relations avec la dame, lesquelles étaient toutes pour l'amour de la science.Amédée Achard (1814-1875)
Elle a quelque parenté avec le droit, qu'on étudie par simple curiosité d'amateur, pour ne plus s'en préoccuper ensuite.Émile Zola (1840-1902)
Ce combat mit toute la ville en intrigues, à cause de la très nombreuse parenté de l'un et de l'autre des champions.Catherine II de Russie (1729-1796)
Je songeai cependant à la plaie que je lui destinais et à une autre parenté plus farouche avec quelqu'un que je savais bien.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
N'importe, je voulais vous dire qu'elle prétend qu'il y a une parenté éloignée entre vous et nous.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Les rapports les plus imprévus sont souvent établis par elle entre des groupes dont il était impossible de supposer la parenté.Edmond Perrier (1844-1921)
La parenté des deux noblesses française et anglaise, la communauté de langues (les nobles anglais parlaient encore français), tout favorisait ces rapprochements.Jules Michelet (1798-1874)
Il ne savait d'ailleurs ni le nom ni le degré précis de parenté de cette grand-tante.Jules Verne (1828-1905)
L'ancien régime faisait payer cher aux plus braves le tort d'une origine obscure et d'une parenté sans blason.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Un autre grief qu'on avait contre la jeune fille, c'était sa parenté avec la gouvernante ; enfin on lui reprochait de monter à cheval tous les jours.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Le soir, il y eut un petit bal composé d'environ cinquante personnes qui formaient la parenté et l'intimité des deux familles.George Sand (1804-1876)
Un peu bien divers de ton et de fond, ils ont je ne sais quelle commune et obscure tendance à l'apostolat, et cela leur peut faire une parenté.Charles le Goffic (1863-1932)
Les chefs de clan habitaient fidèlement la petite ville, où les liens de parenté se relâchaient, se resserraient au gré des événements représentés par ce bizarre cognomonisme.Honoré de Balzac (1799-1850)
S'il existe entre elles un lien de parenté, c'est qu'elles dérivent toutes deux d'un même état de la conscience collective dont elles ne sont que des aspects différents.Émile Durkheim (1858-1917)
La langue française a mieux aimé se recommander de ses liaisons avec cette noble langue romaine que de sa parenté avec des sœurs moins brillantes.Jules Michelet (1798-1874)
Les hommes composent ensemble une même famille : il n'y a que le plus ou le moins dans le degré de parenté.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Quelles que fussent leurs différences premières, nul doute que la parenté des langues n'ait remplacé peu à peu chez eux ou resserré plus fortement la parenté d'origine.Élisée Reclus (1830-1905)
Elle se compose de quinze familles, unies entre elles par les liens de la parenté ; d'autres parents et amis doivent bientôt les suivre dans leur pays d'adoption.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARENTÉ » s. f.

Liaison par le sang. Quand on est de même famille, c'est une parenté proche. Entre ces deux personnes il n'y a qu'une parenté éloignée. On a fait evoquer ce procés à cause des parentez & alliances d'un tel.
 
PARENTÉ, se dit aussi collectivement de tous les parents ensemble. Toute la parenté assista à cet enterrement, à cette ceremonie. Il s'est marié du consentement de toute sa parenté, qui a signé au contract.