lignage

 

définitions

lignage ​​​ nom masculin

littéraire Ascendance.
didactique Ensemble des descendants d'un ancêtre commun. ➙ lignée.
Filiation linéaire.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Autres soucis des moines de nos jours : dormir ; briguer les dignités conventuelles ; se vanter de son lignage ; se quereller avec ses frères.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Après beaucoup d'aventures, il avait pris pour femme une demoiselle de haut lignage.Gustave Flaubert (1821-1880)
Leur fin glorieuse avivait, grandissait l'auréole de leur lignage, et les fils la consignaient avec un légitime orgueil dans les actes.Oscar de Poli (1838-1908)
Tes habits, ta démarche annoncent un homme de haut lignage ; sans doute un de ces nombreux seigneurs dont les rochers fortifiés dominent nos humbles vallons.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Eh bien, nous nous en doutions, car communistes, socialistes, économistes, ce sont fils de même lignage, comme c'est prouvé par la rime.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On donnait « par raison » du sien aux mariages ; aujourd'hui on se ruine pour avoir des femmes de haut lignage.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Tant que ne se présenterait pas un gentilhomme d'authentique lignage, au moins baron, il était bien résolu à ne recommander personne à sa fille.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il est lignager, c'est-à-dire que ce domaine appartient au lignage ou à la famille qui use de ce droit.Montesquieu (1689-1755)
Une dame fourbe et discourtoise, racine de mauvais lignage, m'a trahi ; mais elle est trahie à son tour et cueille le rameau avec lequel elle se bat elle-même...Joseph Anglade (1868-1930)
Comme il en faut rabattre lorsque l'on étudie, ses titres en main, les fastes d'un lignage chevaleresque !Oscar de Poli (1838-1908)
Dame, ajouta la troisième, ne vous fâchez pas si je fais courtoisie à cet enfant, car il vient de haut lignage et je n'en sais pas de plus noble.Paul Lacroix (1806-1884)
La grossièreté des premiers monumens funéraires qui marquaient à-la-fois la possession des terres, et la perpétuité des familles, donna lieu aux métaphores de stirps, de propago, de lignage.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LIGNAGE » subst. masc.

Parenté issus d'une même souche. Il est de noble lignage, pour dire, de bonne maison. Il est de mon lignage, c'est à dire, mon parent. Le mot vieillit.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020