Email catcher

pédant

Définition

Définition de pédant ​​​ , pédante ​​​ nom et adjectif

nom Personne qui fait étalage d'une érudition livresque. ➙ cuistre.
adjectif Qui manifeste prétentieusement une affectation de savoir. Elle est un peu pédante.
(choses) Un ton pédant. ➙ pédantesque.

Synonymes

Synonymes de pédant, pédante

adjectif

doctoral, dogmatique, magistral, professoral, solennel, suffisant, pédantesque (soutenu)

nom

vaniteux, cuistre (littéraire), bel esprit (vieux), pédagogue (vieux), [femme] bas-bleu

Exemples

Phrases avec le mot pédant

L'album, qui fourmille de détails sonores et de références culturelles sans paraître pédant, pourrait être brillant.Ouest-France, Philippe RICHARD, 11/03/2018
On se le devait à soi-même, pour échapper à la lâcheté du rôle d'ami pédant qui s'éloigne sans porter secours.George Sand (1804-1876)
J'estime que nous devons veiller à ne pas émettre des exigences trop précises et trop pédantes, car nous risquons de contrecarrer les réformes plutôt que de les encourager.Europarl
Il s'agit là d'une position limite induite par un autre trait caractéristique de la galanterie : le refus du pédant et du scolaire.Littératures classiques, 2012, Nicholas Dion (Cairn.info)
C'est un excellent auteur, complexe et subtil, qui sait mettre en scène des sujets actuels, sans jamais être trop intello, pédant ou, au contraire, trop léger ou boulevardier.Ouest-France, 15/06/2017
Dans une certaine tradition théâtrale, le professeur est une figure fortement typée, ce type est celui du pédant.enfances & PSY, 2001, Frédéric Teillard (Cairn.info)
Ce sont les hommes d'école au contraire qui passent pour pédants et mal élevés.Ernest Renan (1823-1892)
Ces implacables pédants ne voulaient point lâcher prise.Jules Michelet (1798-1874)
L'antichambre était remplie de dames de tout étage, de mages de toutes couleurs, de juges, de marchands, d'officiers, de pédants ; tous se plaignaient du ministre.Voltaire (1694-1778)
La citation n'apporte aucune vérité nouvelle et voit sa fin réduite à la satisfaction des pédants.Droits, 2002, Nicolas Cornu Thénard (Cairn.info)
Il reçoit saignées, purges et avale toutes sortes de potions, dispensées par des médecins pédants et soucieux davantage de leurs carrières que de leurs clients.Ouest-France, 25/05/2015
Le seul exposé technique des objections des pédants remplirait dix feuillets.Stendhal (1783-1842)
Pas de discours sophistiqués, de process pédant ou d'accueil glacial, juste un vrai sens du service.Ouest-France, 26/04/2017
Ne serions-nous pas plus ridicules que nos pédants, d'entreprendre de les raisonner ?Stendhal (1783-1842)
Sur scène : deux personnages, le prof un peu pédant et le gars naïf qui tombe dans tous les pièges.Ouest-France, 29/12/2019
De la philosophie à l'épreuve des faits, érudite sans être pédante, sérieuse donc.Études, 2020 (Cairn.info)
Cet affreux pédant, homme de cinq pieds six pouces, horriblement maigre et portant une redingote noire, sale et déchirée, n'était cependant pas mauvais au fond.Stendhal (1783-1842)
Chacun d'eux possède son vocabulaire et son élocution : on reconnaît le mondain, le pédant, le vulgaire.Revue de littérature comparée, 2009, Olga CAMEL (Cairn.info)
Ses ouvrages, écrits souvent en collaboration avec son épouse, ne sont jamais pédants ou fastidieux.Ouest-France, 22/04/2021
Cette richesse et l'étendue des références bibliographiques, grâce àcette pédagogie, ne deviennent jamais lourdes ou pédantes.Revue de la Société Française de Gestalt, 2008 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PEDANT s. m.

Homme de College qui a soin d'instruire & de gouverner la jeunesse, de luy enseigner les Humanitez & les Arts. On les appelle aussi Regens, & quelques-uns sont simples Repetiteurs. Les escoliers sont sous la ferule & la discipline de leurs Pedants.
 
PEDANT, se dit aussi de celuy qui fait un mauvais usage des sciences, qui les corrompt & altere, qui les tourne mal, qui fait de méchantes critiques & observations, comme font la plus-part des gens du College. Il y a aussi-bien des Pedants à la Cour & dans la ville, que dans l'Université. Les Pedants ont defiguré Aristote & toute la Philosophie. Les qualités d'un Pedant, c'est d'être mal poli, mal propre, fort crotté, critique opiniastre, & de disputer en galimathias. Il y a aussi des femmes pedantes, qui font les sçavantes à la maniere du College. On dit que Georges Merula se glorifioit en ces derniers temps de la reputation de Pedant, & qu'il prit pour sa devise un chien enragé, parce qu'il mordoit cruellement ses adversaires.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022