Email catcher

permuter

Définition

Définition de permuter ​​​ verbe

verbe transitif Mettre une chose à la place d'une autre (et réciproquement). Permuter deux mots dans une phrase. ➙ intervertir.
verbe intransitif Échanger sa place. Ces deux officiers veulent permuter.

Conjugaison

Conjugaison du verbe permuter

actif

indicatif
présent

je permute

tu permutes

il permute / elle permute

nous permutons

vous permutez

ils permutent / elles permutent

imparfait

je permutais

tu permutais

il permutait / elle permutait

nous permutions

vous permutiez

ils permutaient / elles permutaient

passé simple

je permutai

tu permutas

il permuta / elle permuta

nous permutâmes

vous permutâtes

ils permutèrent / elles permutèrent

futur simple

je permuterai

tu permuteras

il permutera / elle permutera

nous permuterons

vous permuterez

ils permuteront / elles permuteront

Synonymes

Synonymes de permuter verbe transitif

intervertir, changer, commuter, échanger, inverser, substituer

Exemples

Phrases avec le mot permuter

Ces éléments sont susceptibles – cela va avec le concept de structure – de permuter leurs places, et donc d'assurer des fonctions différentes.La Cause du désir, 2009, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
Que reste-t-il des règles dans une épistémologie où l'on peut les permuter avec leur exception ?Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2007, Jean-Louis Fabiani (Cairn.info)
Une animation qui permettrait à ces trois-là de permuter à l'envie.Ouest-France, Didrick POMELLE, 08/08/2021
Nous comprenions que l'on pouvait permuter les éléments : l'appartenance à une vica, être ?Études Tsiganes, 2012, Philippe Lemaire de Marne (Cairn.info)
On proposait même des exercices où ils pouvaient permuter leurs places respectives.Études théâtrales, 2012, Stéphane Braunschweig (Cairn.info)
La littérature transforme l'infiniment petit en infiniment grand, répétant le geste révolutionnaire qui entendait permuter les premiers et les derniers.Critique, 2017, Pierre Schoentjes (Cairn.info)
Ainsi, les évaluateurs peuvent être démultipliés, les rôles d'évaluateurs et d'évalués peuvent permuter, on peut être à la fois évalué et évaluateur, s'auto-évaluer, etc.Études, 2013, Bénédicte Vidaillet (Cairn.info)
Après un certain temps de fonctionnement, les éléments d'un groupe se verront proposer de permuter dans un autre.La Revue Lacanienne, 2008, Claude Dorgeuille (Cairn.info)
Initie le premier mouvement dangereux (8') à droite, puis se fait discret 20 minutes, avant de permuter à gauche.Ouest-France, Laurent FRÉTIGNÉ, 22/08/2021
Le premier (qui aurait peut-être pu permuter avec le second) est une réflexion sur les liens entre importations, contrefaçons, imitations et recréations locales.Revue archéologique, 2008 (Cairn.info)
On peut obtenir d'elles une série continue de cadrages qu'il est impossible de permuter, étant donné cette impossibilité d'intervertir les objets mêmes de la réalité.Figures de la Psychanalyse, 2015, Vannina Micheli-Rechtman (Cairn.info)
C'est ce marché officieux des échanges qui transforme les places, jusqu'à permuter parfois les statuts de chacun.Droit et société, 2012, Emilia Schijman (Cairn.info)
Ceux-là, sur un plateau couvert de livres, 12 000 au total, vont permuter les tenues, les rôles, passant du féminin au masculin et inversement.Ouest-France, 17/11/2016
Or, la loi imposant la neutralité au président, la préfecture, alertée, l'a contrainte de permuter de poste avec un assesseur.Ouest-France, 22/06/2021
Quand l'un de ses collaborateurs est mal à l'aise avec un dossier ou un client, il l'autorise à permuter avec un de ses collègues.Capital, 23/05/2014, « Managez votre équipe comme un entraîneur de football »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PERMUTER v. act.

Changer un Benefice contre un autre. Il est permis de permuter un Benefice pour y trouver son avantage, sa commodité.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.