pleurnicher

 

définitions

pleurnicher ​​​ verbe intransitif

familier Pleurer sans raison, d'une manière affectée ; se plaindre sur un ton geignard. ➙ larmoyer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pleurniche

tu pleurniches

il pleurniche / elle pleurniche

nous pleurnichons

vous pleurnichez

ils pleurnichent / elles pleurnichent

imparfait

je pleurnichais

tu pleurnichais

il pleurnichait / elle pleurnichait

nous pleurnichions

vous pleurnichiez

ils pleurnichaient / elles pleurnichaient

passé simple

je pleurnichai

tu pleurnichas

il pleurnicha / elle pleurnicha

nous pleurnichâmes

vous pleurnichâtes

ils pleurnichèrent / elles pleurnichèrent

futur simple

je pleurnicherai

tu pleurnicheras

il pleurnichera / elle pleurnichera

nous pleurnicherons

vous pleurnicherez

ils pleurnicheront / elles pleurnicheront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voilà ce que c'est que d'avoir affaire à de méchants petits joueurs qui ne savent que pleurnicher.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Ne vaudrait-il pas mieux travailler que de venir pleurnicher devant des images ?Pamphile Le May (1837-1918)
Faut que j'entende tout le temps pleurnicher autour de moi !Oscar Méténier (1859-1913)
Chez vous il n'y a que les femmes qui aient le droit de pleurnicher.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Tu feras comme les autres, mais je ne te conseille pas de venir pleurnicher ensuite dans mon tablier.Victor Tissot (1845-1917)
Allons, allons, il ne s'agit pas de pleurnicher, maintenant que tu es reconnue.Eugène Sue (1804-1857)
On ne se contente donc pas de pleurnicher.Europarl
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020