policier

 

définitions

policier ​​​ , policière ​​​ adjectif et nom

adjectif
Relatif à la police ; appartenant à la police. —  Chien policier. —  État, régime policier, où la police a une grande importance.
Se dit des formes de littérature, de spectacle qui concernent des activités criminelles et leur découverte. Un roman policier. ➙ familier polar.
nom Personne qui appartient à un service de police. ➙ familier flic. Un policier en civil. Elle est policier ou elle est policière.
 

synonymes

policier, policière

nom

agent (de police), gardien de la paix, police (emploi critiqué, Québec), flic (familier), poulet (familier), bourre (argot), cogne (argot), condé (argot), vache (argot)

détective, limier, espion, indicateur

adjectif et nom masculin

(roman) policier

roman noir, thriller, polar (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce n'est pas pour rien que la nationalité s'identifie au drapeau, au policier et au juge.Europarl
Mais le jeune policier était trop à ses pensées pour remarquer les hideurs du spectacle.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le jeune policier pensa qu'un peu d'exagération ne pouvait nuire, et même lui assurait un concours plus efficace.Émile Gaboriau (1832-1873)
Même il ne vint à personne l'idée de demander au jeune policier à quelle inspiration il obéissait.Émile Gaboriau (1832-1873)
Nous continuerons également à promouvoir la coopération opérationnelle, particulièrement dans les domaines policier et douanier.Europarl
Terrible, en effet, était le reproche, et il remua le jeune policier jusqu'au plus profond des entrailles.Émile Gaboriau (1832-1873)
C'est un drôle de métier que je vais faire, m'allez-vous dire, un métier de policier.Émile Gaboriau (1832-1873)
Nous ajoutons une nouvelle mesure à la série dont nous disposons déjà sur l’état policier international.Europarl
À ce propos, nous ne sommes pas d’accord avec les propositions de contrôle policier relatif aux données biométriques et similaires.Europarl
Le jeune policier était consterné, et la contraction de son visage disait l'effort de sa pensée.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce que voyant, le jeune policier la saisit par la taille, la souleva comme une plume, et l'emporta dans la galerie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il fallait un autre talent que le mien, une autre acuité de regard, une autre énergie pour jouer vis-à-vis de ce personnage le rôle du policier qui magnétise un coupable.Paul Bourget (1852-1935)
Peut-être, car la proposition ébauchée par le policier était certainement faite en leur nom ; mais comment l'accueilleraient-ils ?Georges Darien (1862-1921)
Tout à l'heure, quand le policier lui avait parlé d'un individu qui la connaissait, elle avait cru à une invention de son ennemi.Eugène Chavette (1827-1902)
Si au bout de six mois on ne tient pas l'accent d'une province, on ne sera jamais un policier.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le bonhomme ne pouvait pas ne pas remarquer la mine étonnée du jeune policier, et, dès lors, démêler ses sentiments était aisé.Émile Gaboriau (1832-1873)
D'une main tremblante, le jeune policier l'ouvrit à la page 235, et commença à compter.Émile Gaboriau (1832-1873)
Nous estimons aussi de notre côté que le traitement policier et les dispositions juridiques applicables aux immigrants illégaux ne sont pas suffisants.Europarl
Nous n'aboutirons à rien par le seul pouvoir « policier », si les gens eux-mêmes n'assument pas la responsabilité de leur entreprise, de leur travail et de leurs propres actes.Europarl
Constant, qui avait des obligations envers l'ancien policier, s'inclina d'un air entendu, indiquant qu'il transmettrait la demande d'audience.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020