provende

 

définitions

provende ​​​ nom féminin

vieux ou littéraire Provisions de bouche, vivres.
Agriculture Nourriture donnée au bétail et aux animaux de bassecour.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y songeait quand, tout à coup, son cheval qu'il tenait par la bride, connaissant l'heure acoutumée de sa provende, se prit à hennir pour la réclamer.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Il allait simplement donner la provende aux chevaux.Ernest Capendu (1826-1868)
Comme il hennissait amicalement, matin et soir, à la minute exacte où sa provende lui était due !Jules Verne (1828-1905)
Heureusement encore que ma chèvre ne l'a pas avalée avec sa provende...Élise de Pressensé (1826-1901)
Et ce sont peut-être les places qui lui profitent le moins, car la provende divise les hommes, elle diminue leur fierté, elle les dissémine à travers le continent.René Bazin (1853-1932)
Et je partis, puis revins bientôt avec une bonne provende.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Ils avaient pour toute provende un morceau de pain sec, eux qui avaient soupé la veille avec un prince.Paul Féval (1816-1887)
Devant chaque toldo pétillait un feu clair, auprès duquel trois ou quatre femmes indiennes accroupies se chauffaient sans quitte de l'œil les chevaux entravés qui mangeaient la provende d'alfalfa.Gustave Aimard (1818-1883)
On fit une halte sous des arbres, à trente pas de la route, et l'on mit la provende sous le nez des chevaux, qui mordirent à belles dents.Amédée Achard (1814-1875)
Les animaux semblaient effrayés, ils couchaient les oreilles et avec force en essayant de briser les liens qui les retenaient à la mangeoire garnie d'une copieuse provende de luzerne.Gustave Aimard (1818-1883)
Oui, ce qui l'avait séduit par dessus tout, c'étaient les 8.000 livres de rentes du ménage, la maigre provende dont on vivotait chichement.Fernand Kolney (1868-1930)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PROVENDE » s. f.

C'est un boisseau qui contient la mesure d'une graine qu'on donne à une beste de travail pour sa nourriture ordinaire. En ce sens il n'est en usage qu'à la campagne. A la ville on le dit de la provision de vivres dans une maison, dans une Communauté. Quand un Religieux va à la queste, on dit qu'il va à la provende. Ce mot est bas, & vient, selon quelques-uns, du Latin praebenda.
Le mot du jour Vaxxie Vaxxie

Un nouveau terme apparu en ce début d’année 2021 circule sur le web jusqu’à en devenir une véritable tendance : il s’agit du mot vaxxie.

Yosra Ghliss 03/02/2021