rabais

 

définitions

rabais ​​​ nom masculin

Diminution faite sur un prix, un montant. ➙ réduction. Consentir, faire un rabais sur le prix de qqch., sur qqch. —  Vente au rabais. ➙ solde. —  au figuré Au rabais : médiocre.
 

synonymes

rabais nom masculin

réduction, baisse, diminution, discount, escompte, remise, ristourne, solde

au rabais

en solde, à bon compte, à bon marché

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous voulez supprimer le rabais britannique, ce qui signifie que, d'ici à 2013, notre contribution sera de 13 milliards de livres.Europarl
En effet, les devis fixaient nécessairement un prix maximum qui servait de point de départ aux rabais.Gustave Fagniez (1842-1927)
Mais la somme de ces taxes a donné au gouvernement le moyen de transporter, avec un grand rabais, les imprimés de toute espèce, et gratuitement toute la correspondance administrative.Achille Piron (1798-1865)
Je veux faire entendre aux riches qu'ils sont bienfaisants au rabais et généreux à bon compte, qu'ils amusent le créancier, et que ce n'est pas ainsi qu'on fait les affaires.Anatole France (1844-1924)
Surtout à la veille d'un élargissement, les pratiques actuelles de rabais ou de ristourne ne se justifient plus et doivent donc être inexorablement abandonnées.Europarl
Le rabais qui n'aura pas été essayé sur vous votre vie durant, vous le subirez plus tard.Victor Hugo (1802-1885)
On économisait sur tout ; on n'acceptait jamais un dîner, pour n'avoir pas à le rendre ; on achetait les provisions au rabais, les fonds de boutique.Guy de Maupassant (1850-1893)
Or, je suis le seul dirigeant britannique à avoir dit qu’il remettrait le rabais sur le tapis.Europarl
Il faut faire place à la recherche et au développement, mais pas aux rabais et aux aides en faveur des industries du passé.Europarl
Mais il avait déjà fait commencer les travaux, aux prix du devis, par des maçons qui, malgré les rabais offerts, conservèrent l'entreprise parce qu'ils avaient fait leurs preuves.Gustave Fagniez (1842-1927)
Tous les marchands furent conspués, il était vraiment fâcheux que l'amateur se défiât du peintre, au point de vouloir absolument passer par un intermédiaire, dans l'espoir d'obtenir un rabais.Émile Zola (1840-1902)
Je vendis à la hâte mon établissement : il me fallut subir un rabais énorme sur des marchandises que mon successeur traitait de désavantageuses.Louis Ulbach (1822-1889)
Leur plan est simple : prétendre que le tableau est faux, le faire acheter par quelque intermédiaire, au rabais.Paul Bourget (1852-1935)
En un mot, les compagnies n'auraient qu'à faire un rabais de 20 à 25 % pour les billets circulaires.Ernest Michel (1837-1896)
Je vous fais un rabais de dix roubles ; je ne me suis pas servi une seule fois de ce revolver, reprenez-le tout de suite.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Ils payent cher, ceux-là ; moi, je suis engagé au rabais, et je devais avoir des prix.Jules Vallès (1832-1885)
Il a fait deux parts des écrivains : il a acheté tous ceux qui étaient à vendre au rabais, tous les gens sans talent, sans influence, sans esprit.Alphonse Karr (1808-1890)
Il est inconcevable de continuer à amender la fraude au rabais, il est inconcevable de solder la morale publique.Europarl
Je crois que cette double évolution est préoccupante et que nous ne pouvons pas accepter des réformes au rabais.Europarl
Je comptais, comme dernière ressource, sur la proposition d'un grand rabais, à la condition qu'il se chargeât de la partie entière.Louis Reybaud (1799-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RABAIS » s. m.

Diminution de valeur. On a publié le rabais des monnoyes, le rabais du prix des grains & des denrées. On dit aussi le rabais des tailles, pour dire, la diminution.
 
RABAIS, se dit aussi de ce qui manque à quelque somme sur laquelle on avoit compté & fait fonds. Il pretend que cette succession vaille tant, mais quand on en aura defalqué les dettes, il y aura bien du rabais.
 
RABAIS, est aussi un terme opposé à enchere, lors qu'on publie en Justice quelques ouvrages à entreprendre, quelques reparations à faire, & qu'on les adjuge à celui qui les fait au moindre prix, au rabais. Les reparations qui se font aux Eglises, aux biens saisis, ou de mineurs, se doivent donner au rabais.
 
On dit proverbialement, qu'il y a bien du charbon de rabais, quand on trouve qu'on s'est mécompté dans les esperances, dans les pretentions qu'on avoit sur quelque chose.
Les mots-croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020