Email catcher

raboteux

définitions

raboteux ​​​ , raboteuse ​​​ adjectif

Dont la surface présente des inégalités, des aspérités. ➙ inégal ; rugueux. Sol raboteux. Plancher raboteux.
au figuré Un style raboteux, heurté.

synonymes

raboteux, raboteuse adjectif

inégal, râpeux, rêche, rude, rugueux

[style] rude, heurté, rocailleux, saccadé

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un moindre mal presque en comparaison à ces petits chemins raboteux où le poids du corps n'est retenu que par la robustesse des genoux.Ouest-France, 23/04/2016
On n'est point accoutumée à ces chemins raboteux ; et quand ce ne serait que pour vous avoir enfantée, on devrait espérer un traitement plus doux.Madame de Sévigné (1626-1696)
En est-il d'assez peu honnêtes pour ne vous pas céder le meilleur pavé, le sentier le moins raboteux, la place la plus commode ?Isabelle de Charrière (1740-1805)
C'est à peu près ça : pas commode, raboteux, à angles droits.Georges Darien (1862-1921)
Repoussant les méchants enfants, elle se jeta dans les bras de l'ange, qui l'entraîna dans le chemin raboteux.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Un dossier raboteux lui prêtait son appui, lorsqu'il voulait penser et s'oublier, en vivant dans l'atmosphère de sa plante.Saintine (1798-1865)
C'est la déconstruction d'un ensemble d'habitudes conceptuelles qui permet de saisir au plus près le sol raboteux de l'ordinaire.Communications, 2018, Éric Chauvier (Cairn.info)
Le chemin raboteux était très-large et suivait avec une sage lenteur les mouvements de la colline.George Sand (1804-1876)
Nous longions alors un immense couloir aux murs humides et au pavé raboteux.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les voyageurs firent ces dix-sept verstes sur un chemin raboteux où la voiture cahotait fort.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il se baisse et tâtonne sur le sol raboteux où durant des années la poussière et les toiles d'araignée sont retombées en silence.Henri Barbusse (1873-1935)
Quelles solutions seraient les plus aptes à résoudre les problèmes qui se multiplient sur le chemin raboteux de la construction européenne ?politique étrangère, 2012, Thomas Schreiber (Cairn.info)
La rue s'enfonçait, avec de légers détours, dans la profondeur de la ville, et sur un pavé raboteux, inégal et dallé de roches.Eugène Fromentin (1820-1876)
Il est raboteux et mamelonné comme le dos d'un dromadaire ; il est nu aussi comme le désert.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce sol, fort inégal, très raboteux, semblait en de certains endroits criblé de petites fondrières, qui rendaient la marche très pénible.Jules Verne (1828-1905)
Il est vrai de dire que le chemin se trouvait meilleur, mais, un instant après, il devint raboteux et aussi glissant que le matin.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Tout son corps est dans ce geste qui trace, ce n'est pas très simple, le sol est raboteux, la craie ripe, pourtant l'enfant est passionnément dans cet acte.Sens-Dessous, 2012, Line Clément (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RABOTEUX, EUSE » adj.

Qui n'est pas poli, ni uni. Le bois qui a beaucoup de noeuds est raboteux, difficile à raboter, à unir. On le dit aussi des chemins, des pays qui ont des hauts & bas, qui ont de grandes inégalitez. Le Maine est un pays raboteux. Les chemins des montagnes sont ordinairement raboteux.
Drôles d'expressions Yoyoter du bulbe Yoyoter du bulbe

Il y a bien de quoi perdre la tête si l’on cherche le sens du jeu de yoyo. Car c’est de là que vient l’argot yoyoter ; et pour yoyoter, ça yoyote.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 26/01/2022