Email catcher

râlant

Définition

Définition de râlant ​​​ , râlante ​​​ adjectif

familier Qui fait râler. ➙ rageant. C'est râlant !

Synonymes

Synonymes de râlant, râlante adjectif

enrageant, agaçant, crispant, énervant, exaspérant, excédant, irritant, rageant, chiant (très familier), emmerdant (très familier)

Exemples

Phrases avec le mot râlant

Il le montre en râlant, se frottant les yeux, mais sa maman ne le voit pas toujours et pense le réconforter en le bougeant avec énergie.Contraste, 2017 (Cairn.info)
Protester en râlant, c'est faire preuve de (mauvais) caractère : ce mode de protestation est bien différent de celui qui grandirait les personnes de se battre contre une injustice.Pensée plurielle, 2017, Hervé Levilain (Cairn.info)
Un moment après, l'un de ces hommes était sous l'autre, accablé, râlant, se débattant, avec un genou de marbre sur la poitrine.Victor Hugo (1802-1885)
Trois pas plus loin était le lieutenant frappé d'une balle et râlant le dernier soupir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Essoufflée et en râlant, elle parvient enfin à leur hauteur.Ouest-France, Anne-Capucine LANGLAIS, 22/07/2018
Quant aux deux autres bébés, l'un paraît engagé dans l'interaction et l'autre manifeste davantage sa détresse en râlant.Le Journal des psychologues, 2008, Fanny Boyer-Panos (Cairn.info)
Nous pouvons créer une complicité en râlant ensemble contre ce tiers que nous vivons comme parfois hostile.Cahiers de Gestalt-thérapie, 2021, Béatrice Valantin (Cairn.info)
Je vis un jeune berger, qui se tordait, râlant et convulsé, le visage décomposé, et un lourd serpent noir pendant hors de sa bouche.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Si elle ne réussit pas, elle le fait savoir en râlant.Enfances & PSY, 2009, Annick Le Nestour, Sophie Grandin (Cairn.info)
Nous allions, haletant, râlant, en sueur, glissant et tombant parfois, tandis que nos pauvres chiens soufflaient comme des forges dans nos jambes.Guy de Maupassant (1850-1893)
Avec ça, très patraque, râlant pour un rien, quoique grosse et grasse.Émile Zola (1840-1902)
Il retomba tout en fureur, et râlant comme un taureau blessé.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les acteurs restent pourtant confiants, peu d'habitants râlant réellement contre les jardins partagés.Ouest-France, Léa SOULA, 29/01/2018
Assume, en râlant parfois, certes, mais en supporte chaque fois davantage ?EMPAN, 2007, Patrick Ben Soussan (Cairn.info)
En râlant alors que vous vous demandez, une fois encore, si vous pouvez, ou non, réutiliser une image, une chanson ou un texte.Documentaliste-Sciences de l'information, 2010, Michèle Battisti, Cédric Manara (Cairn.info)
Il gisait sur les draps, raide et froid, râlant un caverneux gémissement, les os rompus, les vertèbres comme raclées par les frottées furieuses d'une rape.Camille Lemonnier (1844-1913)
Il courait, râlant de fatigue et de peur, et voici qu'au bout de l'horizon, le jour monta, triste, pluvieux...Maurice Level (1875-1926)
Comme si le manipulateur était sous l'engin en râlant du fait que cela fonctionne étrangement.Vertigo, 2004, Cyril Neyrat (Cairn.info)
Celui-ci osait-il protester en râlant, il se recevait sans tarder un coup sur la tête.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2004, Anne Fonsagrive (Cairn.info)
Le chef de camp fit une démonstration parfaite de la méthode allemande, donna des coups à ce pauvre malheureux et le laissa, saignant et râlant, couché sur la neige.Le monde juif, 1979 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine