Email catcher

râlant

définitions

râlant ​​​ , râlante ​​​ adjectif

familier Qui fait râler. ➙ rageant. C'est râlant !

synonymes

râlant, râlante adjectif

enrageant, agaçant, crispant, énervant, exaspérant, excédant, irritant, rageant, chiant (très familier), emmerdant (très familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je vis un jeune berger, qui se tordait, râlant et convulsé, le visage décomposé, et un lourd serpent noir pendant hors de sa bouche.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Bientôt il se trouva à demi nu, les vêtements en lambeau, écrasé, meurtri, râlant.Émile Zola (1840-1902)
Samson se rua sur le jeune homme, lui arracha son épée, la brisa comme un verre, et il allait étrangler l'enseigne, renversé, râlant sous son genou.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Mais deux caporaux encore s'affaissèrent l'un sur l'autre, en râlant.Paul Adam (1862-1920)
Et, frappée de folie, elle se réfugia dans un coin de la chambre avec des hurlements de folle, tandis que l'autre s'écroulait râlant sur sa couche.Hector France (1837-1908)
Ils luttèrent ainsi, râlant, se débattant dans l'horreur de leurs caresses.Émile Zola (1840-1902)
L'homme, râlant comme une locomotive crevée, avait trop de tirage dans la poitrine pour pouvoir parler en mangeant ; mais la femme ne se taisait jamais.Guy de Maupassant (1850-1893)
Trois pas plus loin était le lieutenant frappé d'une balle et râlant le dernier soupir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous allions, haletant, râlant, en sueur, glissant et tombant parfois, tandis que nos pauvres chiens soufflaient comme des forges dans nos jambes.Guy de Maupassant (1850-1893)
J'allai voir ; c'était un chat pris au collet, étranglé, râlant, mourant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Haletant, râlant, le visage inondé de sueur, les yeux exorbités.Michel Zévaco (1860-1918)
Et elle voyait son enfant, étendue, râlant sur le plancher de la cage, ses membres grêles broyés par les mâchoires puissantes des fauves !Oscar Méténier (1859-1913)
Il avait déjà reculé de cinq pas ; il n'y avait encore que trois de ses assaillants blessés, l'un d'eux, il est vrai, hors de combat, étendu à terre, tout râlant.Michel Zévaco (1860-1918)
Frédéric fut ébranlé par le choc d'un homme qui, une balle dans les reins, tomba sur son épaule en râlant.Gustave Flaubert (1821-1880)
Puis tournant sur lui-même comme un chêne robuste frappé par la cognée du bûcheron, il alla rouler au milieu de la chambre, évanoui, râlant, ensanglanté.Albert Delpit (1849-1893)
Il retomba tout en fureur, et râlant comme un taureau blessé.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il gisait sur les draps, raide et froid, râlant un caverneux gémissement, les os rompus, les vertèbres comme raclées par les frottées furieuses d'une rape.Camille Lemonnier (1844-1913)
Il courait, râlant de fatigue et de peur, et voici qu'au bout de l'horizon, le jour monta, triste, pluvieux...Maurice Level (1875-1926)
Un moment après, l'un de ces hommes était sous l'autre, accablé, râlant, se débattant, avec un genou de marbre sur la poitrine.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Le mot du jour : hommage Le mot du jour : hommage

Il y a tout juste un an, le 28 octobre 2020, Alain Rey nous quittait. À l’occasion de la parution du livre hommage Salut Alain !, nous avons...

28/10/2021