rallumer

définitions

rallumer ​​​ verbe transitif

Allumer de nouveau. Rallumer le feu. —  sans complément Rallumer : redonner de la lumière.
au figuré Redonner de l'ardeur, de la vivacité à. ➙ ranimer. —  pronominal Les passions se sont rallumées.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rallume

tu rallumes

il rallume / elle rallume

nous rallumons

vous rallumez

ils rallument / elles rallument

imparfait

je rallumais

tu rallumais

il rallumait / elle rallumait

nous rallumions

vous rallumiez

ils rallumaient / elles rallumaient

passé simple

je rallumai

tu rallumas

il ralluma / elle ralluma

nous rallumâmes

vous rallumâtes

ils rallumèrent / elles rallumèrent

futur simple

je rallumerai

tu rallumeras

il rallumera / elle rallumera

nous rallumerons

vous rallumerez

ils rallumeront / elles rallumeront

synonymes

rallumer verbe transitif

ranimer, raviver, réchauffer, ressusciter, réveiller

se rallumer verbe pronominal

[la haine, l'espoir] renaître, revivre

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans le même temps l'intérieur de la république voyait se rallumer des jalousies et des querelles.Émile Vincens (1764-1850)
Alors en effet je vis son amour se rallumer ou plutôt se renouveler, comme il me l'avait annoncé.George Sand (1804-1876)
Et on ne voyait jamais le matelot rallumer le fourneau de terre plus noir que l'ébène, ou le remplir de tabac.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le hasard nous fit rencontrer l'emplacement d'un feu que nous pûmes rallumer, et où nous pûmes réchauffer nos membres engourdis.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Ce retrait s'effectue difficilement, nous le constatons, et le risque subsiste de voir certains groupes rallumer le conflit parce qu'ils y ont intérêt.Europarl
Au moyen des échelles, ils descendent de terrasse en terrasse, se dirigent vers la plaine et vont rallumer les feux.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Retrouver le chandelier n'était pas le difficile, il n'y avait qu'à chercher par terre, à droite de l'armoire ; mais avec quoi rallumer le bout de bougie ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Dans cette nouvelle disposition des esprits, il falloit peu de chose pour rallumer le feu de la sédition.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Cette passion, répandue à flots dans le sanctuaire, ne pouvait plus se rallumer pour rien de terrestre.George Sand (1804-1876)
Il fit inutilement tous ses efforts pour le rallumer ; enfin, accablé de fatigue, il se dépouilla de ses vêtements et se mit au lit.Philippe Aubert de Gaspé (1814-1841)
Les hommes peuvent, dans leur vieillesse même, devenir, ou paraître devenir pères d'une centaine d'enfans ; mais ils ne peuvent rallumer l'existence d'un seul de leurs ancêtres.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elles étaient éteintes, mais ils avaient sur eux tout ce qu'il fallait pour les rallumer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le feu venait de se rallumer à une petite chapelle isolée, située entre la ferme et le vieux château.George Sand (1804-1876)
Le canonnier, vestale très-masculine préposée à la garde du feu sacré, cherchait à rallumer sa mèche encore incandescente, lorsqu'une main très-vivante lui applique un vigoureux soufflet.Édouard Corbière (1793-1875)
S'il se taisait, on le forçait à prendre parti ; s'il sortait, il retombait au retour dans un ménage en déroute, où sa présence suffisait souvent à rallumer les colères.Émile Zola (1840-1902)
Il faudra fuir résolument..... pour revenir, entends-moi bien, quand tu sentiras de nouveau le besoin de rallumer le flambeau de ta vie à la sienne.George Sand (1804-1876)
Une gestion de l'aide qui serait inéquitable et assortie de conditions pourrait rallumer le conflit.Europarl
Quelques-uns ont dit qu'il eut encore quelques moments de tendresse qui pensèrent rallumer ses premières flammes ; mais je l'ignore, et n'en puis rien dire.Régis de Chantelauze (1821-1888)
Si nous avons rappelé l'acharnement de la presse royaliste contre le gouvernement d'alors, ce n'est certes pas avec l'intention de rallumer des querelles aujourd'hui éteintes.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
A moins que la cire ne se soit éteinte, et qu'il ait fallu la rallumer.Albert Cim (1845-1924)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RALLUMER » v. act.

Augmenter un feu qui estoit presque esteint, ou en allumer de nouveau. On croyoit cet incendie tout à fait esteint, mais le vent l'a rallumé de plus belle. Rallumez cette bougie pour cacheter encore une lettre.
 
RALLUMER, se dit aussi au figuré. La peste se rallume de plus en plus en cette Province. Il croyoit que l'absence auroit esteint sa passion, mais la veuë de sa maistresse l'a rallumée. Un mot lasché imprudemment a rallumé toute sa colere.
 
RALLUMÉ, ÉE. part. pass. & adj.