réchauffer

 

définitions

réchauffer ​​​ verbe transitif

Chauffer (ce qui s'est refroidi). Réchauffer un plat. Se réchauffer les mains. —  sans complément La marche, ça réchauffe !
au figuré Ranimer (une faculté, un sentiment). Cela réchauffe le cœur. ➙ réconforter.

se réchauffer ​​​ verbe pronominal

Redonner de la chaleur à son corps. Courir pour se réchauffer. —  Devenir plus chaud. La mer se réchauffe.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je réchauffe

tu réchauffes

il réchauffe / elle réchauffe

nous réchauffons

vous réchauffez

ils réchauffent / elles réchauffent

imparfait

je réchauffais

tu réchauffais

il réchauffait / elle réchauffait

nous réchauffions

vous réchauffiez

ils réchauffaient / elles réchauffaient

passé simple

je réchauffai

tu réchauffas

il réchauffa / elle réchauffa

nous réchauffâmes

vous réchauffâtes

ils réchauffèrent / elles réchauffèrent

futur simple

je réchaufferai

tu réchaufferas

il réchauffera / elle réchauffera

nous réchaufferons

vous réchaufferez

ils réchaufferont / elles réchaufferont

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ça c'était réglé ; il mettait une pleine cuiller de soupe dans son assiette, histoire de la réchauffer un peu, et après, la remplissait aux trois quarts de vin.Eugène Le Roy (1836-1907)
Il ne se sentait plus d'aise ; il éprouvait une satisfaction, un bien-être, comme lorsque après une bonne rosée, les rayons du soleil venaient le réchauffer.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Que c'est touchant pour tous ceux qui en vivent et qui s'y réchauffent, et qui espèrent s'y réchauffer jusqu'à leur dernier jour.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Après tout, je ne les gênerais peut-être pas beaucoup, mes amis simples de là-bas, en allant un peu me réchauffer près d'eux.Pierre Loti (1850-1923)
Effectivement, relancer une économie sans avoir réinstauré la préférence communautaire à nos frontières, c'est vouloir réchauffer une maison dont les fenêtres seraient condamnées à rester ouvertes.Europarl
Ceux de nous, qui ne dorment pas dans la voiture, se traînent sur la berge, lamentablement, pour se réchauffer.Octave Mirbeau (1848-1917)
Sortant dans les ténèbres épaisses, il rencontrait le souffle tiède de ces bonnes bêtes, qui venaient réchauffer ses mains.Jules Michelet (1798-1874)
Un jour, qu'assise près d'un grand feu, dans ma chambre, je tâchais de réchauffer mon corps et mon esprit, un coup de sonnette fit trembler la flamme du feu.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Il aimait ses souvenirs et sentait son cœur se réchauffer quand on les évoquait devant lui.Louis Reybaud (1799-1879)
Daniella eut beaucoup de peine à la réchauffer, et passa le reste de la nuit à la soigner.George Sand (1804-1876)
Ils étaient si malheureux, que je leur dis de me suivre jusqu'à une auberge où je leur fis servir du café pour les réchauffer.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Avoir assez de flamme pour réchauffer des cendres refroidies si longtemps, c'était le premier point, non sans péril.Jules Michelet (1798-1874)
Elle ralluma son feu, fit réchauffer un reste de soupe qu'elle avait gardé pour son repas du soir et le donna aux deux mendiantes.Zulma Carraud (1796-1889)
Il marchait vers l'inconnu pour dissiper la tristesse qui s'emparait de lui et réchauffer ses membres transis.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Cependant, je tremblais tellement qu'on ne savait comment me réchauffer et que je ne me croyais guère capable de faire un pas.Hector Berlioz (1803-1869)
J'ai vainement essayé de le réchauffer sous mon haleine ; je le sens agité des dernières palpitations : ses paupières sont déjà closes, ses ailes pendantes !Émile Souvestre (1806-1854)
Chacune ne songe qu'à se réchauffer, et toutes se réfugient et se pressent au centre de l'habitation.Jean Pérez (1833-1914)
Prenant pour idéal la splendeur des chérubins et l'ardeur des séraphins, l'école dominicaine et l'école franciscaine avaient entrepris de réchauffer à ce double foyer la foi languissante du siècle.Marie d'Agoult (1805-1876)
Il le porta dans sa maison, alluma du feu pour le réchauffer, et le fit coucher dans son lit, sous ses propres couvertures.Marcel Schwob (1867-1905)
Quelques-uns des commissaires qui avaient été envoyés dans les départements pour y réchauffer l'esprit public, ne correspondaient déjà plus, et ne disaient que ce qu'ils ne pouvaient plus faire.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RESCHAUFFER » v. act.

Redonner de la chaleur aux choses refroidies. Faites reschauffer ce ragoust. Ce malade a un si grand frisson, qu'on ne le sçauroit reschauffer. Despreaux a dit en son Lutrain :
 
...& souvenez vous bien,
 
Qu'un disné reschauffé ne valut jamais rien.
 
RESCHAUFFER. se dit figurément en choses morales. On croyoit que cette sedition étoit appaisée, mais maintenant les esprits se reschauffent plus que jamais. On dit aussi en mesprisant des pensées ou des contes qu'on a ouy plusieurs fois, Ce n'est que de la viande reschauffée.
 
RECHAUFFÉ, ÉE. part. & adj.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020