recoin

définitions

recoin ​​​ nom masculin

Coin, endroit caché, retiré. Les recoins d'un grenier. Explorer les coins et les recoins (d'un lieu).
au figuré Partie secrète, intime. ➙ repli.

synonymes

recoin nom masculin

repli, angle, coin, compartiment, renfoncement, tréfonds

dans les recoins de son âme

dans le tréfonds de son âme

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était un recoin tranquille, au-dessus duquel faisaient voûte de grands arbres-à-pain aux épaisses feuilles, – des mimosas, des goyaviers et de fines sensitives.Pierre Loti (1850-1923)
C'était un petit recoin qui donnait sur la cour, et où le concierge travaillait de son état de cordonnier pendant que sa femme faisait l'ouvrage de la maison.Élise de Pressensé (1826-1901)
Bernard la prit et la plaça avec deux autres dans un recoin où venaient se réfugier quelques écrevisses.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je reviendrai de jour, et je ne laisserai pas un recoin dans le pays où je ne cherche le palais ou l'alcazar de ma dame.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Les routes sont, et seront toujours, la pierre angulaire de notre industrie des transports ; elles nous permettent d'atteindre chaque recoin de nos pays respectifs et l'ensemble de notre continent.Europarl
Michel parvint ainsi jusqu'à la dernière chambre, au fond de laquelle se trouvait, comme relégué dans un recoin où la lumière lui arrivait mal, un portrait de date récente.Paul Bourget (1852-1935)
L'épreuve une fois fixée, c'était moi qui, triomphalement, la rapportais à la lumière du soleil, toujours dans le recoin aux glycines et au dielytra rose, où la famille assemblée l'attendait.Pierre Loti (1850-1923)
Il y avait entre ce recoin et sa chambre une porte de communication à demi ouverte.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Dans quel recoin de son cœur avait-il trouvé l'énergie de faire cette visite qui tombait le surlendemain de leur rencontre ?Paul Bourget (1852-1935)
La chambre n'était autre qu'une mansarde, au troisième ; la cachette était un recoin formé par la cheminée établie dans un angle.Albert Delpit (1849-1893)
Je vois qu'excepté dans ce recoin écarté de notre globe, il n'y a point eu de mœurs, et qu'il n'y en aura peutêtre jamais nulle part.Denis Diderot (1713-1784)
Mais vous, est-ce bien sérieusement que vous croyez faire un exemple quand vous égorgillez misérablement un pauvre homme dans le recoin le plus désert des boulevards extérieurs ?Victor Hugo (1802-1885)
Pratt va s'exécuter ; il a toute une collection d'appareils rangés dans un recoin, en manière de musée.Louis Mullem (1836-1908)
Il arriva, sans rencontrer personne, au bas d'un escalier de bois, dans un recoin de cour obscur.Alain-Fournier (1886-1914)
Il le porta, en effet, et le jeta dans quelque recoin ; puis il se hâta de retourner à l'abbaye.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Sous l'influence de cette idée, elle commença de faire de longues séances solitaires dans ce rez-de-chaussée dont chaque recoin lui parlait de son bonheur perdu.Paul Bourget (1852-1935)
Mais, dès que venait le printemps, c'était un recoin d'une fraîcheur charmante, une grotte disparue sous un buisson de ronces et d'aubépines.Émile Zola (1840-1902)
Il traîna ses misères d'un recoin à l'autre encore quelques semaines, puis un matin je le trouvai trépassé dans les cendres du foyer.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Elle connaissait chaque recoin du pays, elle défiait bien dès lors les gendarmes de la prendre, si on les lançait à sa poursuite.Émile Zola (1840-1902)
Le vent est devenu tout à coup tiède, et, quand l'obscurité a tout envahi, je suis resté sans lumière dans le petit recoin où l'on m'avait oublié.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RECOIN » s. m.

Terme reduplicatif de coin. Lieu étroit, caché & obscur. On l'a cherché par tous les coins & recoins de la maison, par tous les coins & recoins de la forest, ou du Royaume.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020