revêtir

 

définitions

revêtir ​​​ | ​​​ verbe transitif

Couvrir (qqn) d'un vêtement particulier. ➙ parer. La chemise blanche dont on revêtait les pénitents. —  pronominal Se revêtir d'un uniforme.
abstrait Investir. Revêtir qqn d'une dignité.
Couvrir d'une apparence, d'un aspect.
Mettre sur (un document) les signes matériels de sa validité. Revêtir un acte des signatures prévues par la loi.
Orner ou protéger par un revêtement. ➙ couvrir, garnir, recouvrir.
Mettre sur soi (un habillement spécial). ➙ endosser. Revêtir l'uniforme.
Avoir, prendre (un aspect). Le conflit revêt un caractère dangereux.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je revêts

tu revêts

il revêt / elle revêt

nous revêtons

vous revêtez

ils revêtent / elles revêtent

imparfait

je revêtais

tu revêtais

il revêtait / elle revêtait

nous revêtions

vous revêtiez

ils revêtaient / elles revêtaient

passé simple

je revêtis

tu revêtis

il revêtit / elle revêtit

nous revêtîmes

vous revêtîtes

ils revêtirent / elles revêtirent

futur simple

je revêtirai

tu revêtiras

il revêtira / elle revêtira

nous revêtirons

vous revêtirez

ils revêtiront / elles revêtiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je suis en désaccord sur le fait que les messages relatifs au contenu des nanomatériaux présents dans les produits doivent revêtir la forme d'avertissements.Europarl
Car elle pourrait à la rigueur être articulée contre la science métaphysique, de quelque méthode que celle-ci se servit et quelque forme qu'elle essayât de revêtir.Charles de Rémusat (1797-1875)
Puis, nous arrivâmes à une cellule située en abord près de la chambre des machines, et dans laquelle nous devions revêtir nos vêtements de promenade.Jules Verne (1828-1905)
Ne pouvant endosser la casaque du jockey, il se décide à revêtir la livrée du cocher...Octave Mirbeau (1848-1917)
Voilà qui semble revêtir un caractère vague – insister pour que cela soit, comme ce l'était, renvoyé au pouvoir adjudicateur.Europarl
C'est bien le rôle qu'elle répète dans la coulisse avant de revêtir le costume et de passer à l'avant-scène.Paul Flat (1865-1918)
Sous cet aspect, le travail ne lui paraissait pas revêtir les formes sévères et âpres qui avaient d'abord effarouché un peu notre écolier en vacances.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Elles sont souvent moins visibles et plus complexes et peuvent revêtir un caractère politique sensible, étant donné qu'elles sont souvent le résultat de décisions politiques internes délibérées.Europarl
Ce dispositif peut revêtir la forme d'un sous-comité technique, relevant du comité de contact des directives comptables.Europarl
On ne les voit jamais en effet s'ulcérer, se revêtir d'une croûte et laisser des cicatrices.Charles Anglada (1806-?)
Cinq ans plus tard, les marchands de drap entreprennent de revêtir de marbres noir et blanc le joli baptistère si connu par ses portes de bronze.Stendhal (1783-1842)
Pohatan se laissa revêtir des habits royaux ; mais lorsqu'on voulut le faire agenouiller pour recevoir la couronne, il exerça la patience de tous les officiers.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
On y parvint au bout de quelques jours, en le laissant chaque matin exposé au froid à côté de ses habillemens, jusqu'à ce qu'il sût lui-même s'en revêtir.Jean Itard (1774-1838)
Est-ce la femme qu'on ne possède pas, qui, seule, peut revêtir à nos yeux ces attraits qui dévorent l'imagination !George Sand (1804-1876)
Je ne répondis rien, et tout en regardant ces flots suspects, aidé des matelots de l'embarcation, je commençai à revêtir mon lourd vêtement de mer.Jules Verne (1828-1905)
Il n'a pas craint de revêtir des haillons pour arriver jusqu'à vous, pour vous prendre...Émile Gaboriau (1832-1873)
N'estimant rien, de tels hommes ne rencontrent jamais les déceptions qui nous abreuvent, nous pauvres rêveurs, qui ne pouvons aimer sans revêtir l'objet de notre affection d'une grandeur idéale.George Sand (1804-1876)
C'est bien assez qu'ils aient consenti à revêtir des formes bizarres et repoussantes qui les empêchent de séduire les humains.George Sand (1804-1876)
Venons-en ensuite à la question de la forme exacte que devra revêtir l'envoi des renseignements.Europarl
Dugazon lui avait fait revêtir le plus sombre et le plus noir des dominos, – toujours pour ne pas l'exposer, ajoutait-il.Mademoiselle Mars (1779-1847)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REVESTIR » v. act.

& redupl. Reprendre ses habits, les remettre sur son corps. On dit aussi, Il est revestu tout de neuf, pour dire, Il a pris des habits neufs.
 
REVESTIR, signifie aussi, Donner des habits, de quoy s'habiller. Ce testateur a ordonné qu'on revestist douze pauvres à son enterrement. JESUS-CHRIST dira un jour à ses Esleus, Je n'avois point d'habit, & vous m'avez revestu.
 
REVESTIR, signifie simplement, Se vestir, sur tout des habits de dignité ou de ceremonie. Le Roy d'Angleterre tient son Parlement revestu de ses habits royaux. A cette Procession tout le Clergé estoit revestu de chappes. L'Evesque estoit revestu de ses ornements pontificaux.
 
REVESTIR, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Nostre Seigneur estoit revestu de toute sa gloire, quand il parut sur le Thabor. Cet homme estoit revestu des dons du ciel & de la grace. On ne sçauroit assez loüer toutes les bonnes qualitez dont cet Auteur est revestu.
 
REVESTIR, se dit aussi de celuy qui possede des charges & des Benefices. Ce pere s'est demis de sa charge de Conseiller, & en a revestu son fils. Il a resigné sa Chanoinie à son frere, qui en est mort revestu. Vous donnez un titre à cet homme-là, dont il n'a jamais esté revestu.
 
REVESTIR, se dit aussi des heritages & des fiefs. Les Notaires disent qu'un donateur s'est demis & dessaisi de ses biens & heritages, & en a saisi & revestu son donataire ; qu'un Seigneur a revestu un vassal de sa terre, quand il a receu un nouveau vassal à foy & hommage.
 
En termes de Palais, on dit qu'un acte, qu'un contract est revestu de toutes ses formes, quand il a toutes les qualitez necessaires pour le rendre vallable.
 
En termes de Guerre, on dit qu'un bastion est revestu, qu'une contrescarpe est revestuë, quand on leur a donné une chemise de pierre, de brique, &c.
 
REVESTIR, se dit aussi en plusieurs arts, pour dire, Couvrir & environner. Les Fondeurs revestent leurs modelles de cire. Les Peintres appellent revestir leurs figures, quand ils les habillent ; & les Charpentiers appellent revestir un pan de charpente, lors qu'ils en font les assemblages.
 
REVESTU, ÜE. part. pass. & adj.
 
On appelle proverbialement un gueux revestu, un glorieux qui de pauvre est devenu riche ; un forvestu, un homme de neant, à qui on a mis de beaux habits sur le corps.
 
REVESTISSEMENT, se dit en matiere feodale, lors que le Seigneur reçoit le vassal en foy & hommage, par le moyen de quoy il est revestu de son fief.
Le mot du jour Délestage Délestage

Au cours des derniers mois, les services d’urgence ont dû reporter des chirurgies et des rendez-vous pour accueillir un nombre croissant de patients atteints du coronavirus.

Myriam Bergeron-Maguire 12/03/2021