Email catcher

revêtir

Définition

Définition de revêtir ​​​ | ​​​ verbe transitif

Couvrir (qqn) d'un vêtement particulier. ➙ parer. La chemise blanche dont on revêtait les pénitents. pronominal Se revêtir d'un uniforme.
abstrait Investir. Revêtir qqn d'une dignité.
Couvrir d'une apparence, d'un aspect.
Mettre sur (un document) les signes matériels de sa validité. Revêtir un acte des signatures prévues par la loi.
Orner ou protéger par un revêtement. ➙ couvrir, garnir, recouvrir.
Mettre sur soi (un habillement spécial). ➙ endosser. Revêtir l'uniforme.
Avoir, prendre (un aspect). Le conflit revêt un caractère dangereux.

Conjugaison

Conjugaison du verbe revêtir

actif

indicatif
présent

je revêts

tu revêts

il revêt / elle revêt

nous revêtons

vous revêtez

ils revêtent / elles revêtent

imparfait

je revêtais

tu revêtais

il revêtait / elle revêtait

nous revêtions

vous revêtiez

ils revêtaient / elles revêtaient

passé simple

je revêtis

tu revêtis

il revêtit / elle revêtit

nous revêtîmes

vous revêtîtes

ils revêtirent / elles revêtirent

futur simple

je revêtirai

tu revêtiras

il revêtira / elle revêtira

nous revêtirons

vous revêtirez

ils revêtiront / elles revêtiront

Synonymes

Synonymes de revêtir verbe transitif

habiller, parer

porter, arborer, emprunter, endosser, enfiler, mettre, passer, prendre, vêtir

couvrir, enduire, garnir, recouvrir, tapisser

Synonymes de
revêtir (quelqu'un) de

pourvoir de, investir de

Exemples

Phrases avec le mot revêtir

Du point de vue de sa réalisation, l'autoréparation étudiée va revêtir deux formes principales qui, quoique liées, doivent ici être distinguées.Histoire de la Justice, 2021, Clément Claude Trobo, Colette Maximin (Cairn.info)
Mais les poètes ne sont grands que parce qu'ils savent revêtir les faits ou les sentiments d'images éternellement vivantes.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'est pourquoi l'article 49 continue de revêtir une importance aussi fondamentale.Europarl
Ce problème revêtira une grande importance et nous devrions lui accorder notre attention maintenant.Europarl
Dès le matin, les guerriers s'équipèrent, sans revêtir cependant le costume de guerre, et le tournoi commença.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
C'est le week-end qu'il a commencé, en 2009, à revêtir l'habit de clown pour amuser ses copains.Ouest-France, Julie SCHITTLY, 22/08/2020
Malheureusement pour nous, le brave officier est dans l'usage de revêtir des pensées profondes de formes originales, et d'un langage incisif et populaire entièrement intraduisible.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Un grand moment de rigolade pour les collégiens, peu habitués à revêtir la toge, porter une fibule et des bracelets très étroits aux poignets.Ouest-France, 26/06/2019
Aussitôt après dîner, deux heures avant la représentation, il fallut lui laisser endosser son costume, tant elle avait hâte de s'en revêtir.Oscar Méténier (1859-1913)
Pour conclure, je souhaiterais récapituler : premièrement, l’étiquetage doit revêtir un caractère volontaire.Europarl
Mais aussi avec quelle joie ne revêtira-t-il pas la blouse et le chapeau de paille, le dimanche, pour y conduire sa famille et ses amis ?Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Contexte sanitaire oblige, il fallait, aux entrées du centre-ville, montrer patte blanche avec son passe sanitaire et revêtir le masque.Ouest-France, 05/09/2021
Bien présent dès le début, il n'hésite pas à revêtir la tenue de chevalier.Ouest-France, 04/06/2021
En effet, la répartition de l'enveloppe consacrée à l'intéressement peut être revêtir deux formes.Capital, 21/10/2016, « Intéressement : comment profiter au mieux de ce dispositif d'épargne… »
Donner des reliques aux carmélites peut, tout au long de cette période, revêtir une signification politique et sociale qui se superpose au spirituel.Archives de sciences sociales des religions, 2017, Nicolas Guyard (Cairn.info)
En effet, la mère et l'infirmière s'évertuaient à revêtir les bras, aussi minces que ceux de quelque poupée, les jambes gigotantes tachetées de boutons.Henri Ardel (1863-1938)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de REVESTIR v. act.

& redupl. Reprendre ses habits, les remettre sur son corps. On dit aussi, Il est revestu tout de neuf, pour dire, Il a pris des habits neufs.
 
REVESTIR, signifie aussi, Donner des habits, de quoy s'habiller. Ce testateur a ordonné qu'on revestist douze pauvres à son enterrement. JESUS-CHRIST dira un jour à ses Esleus, Je n'avois point d'habit, & vous m'avez revestu.
 
REVESTIR, signifie simplement, Se vestir, sur tout des habits de dignité ou de ceremonie. Le Roy d'Angleterre tient son Parlement revestu de ses habits royaux. A cette Procession tout le Clergé estoit revestu de chappes. L'Evesque estoit revestu de ses ornements pontificaux.
 
REVESTIR, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Nostre Seigneur estoit revestu de toute sa gloire, quand il parut sur le Thabor. Cet homme estoit revestu des dons du ciel & de la grace. On ne sçauroit assez loüer toutes les bonnes qualitez dont cet Auteur est revestu.
 
REVESTIR, se dit aussi de celuy qui possede des charges & des Benefices. Ce pere s'est demis de sa charge de Conseiller, & en a revestu son fils. Il a resigné sa Chanoinie à son frere, qui en est mort revestu. Vous donnez un titre à cet homme-là, dont il n'a jamais esté revestu.
 
REVESTIR, se dit aussi des heritages & des fiefs. Les Notaires disent qu'un donateur s'est demis & dessaisi de ses biens & heritages, & en a saisi & revestu son donataire ; qu'un Seigneur a revestu un vassal de sa terre, quand il a receu un nouveau vassal à foy & hommage.
 
En termes de Palais, on dit qu'un acte, qu'un contract est revestu de toutes ses formes, quand il a toutes les qualitez necessaires pour le rendre vallable.
 
En termes de Guerre, on dit qu'un bastion est revestu, qu'une contrescarpe est revestuë, quand on leur a donné une chemise de pierre, de brique, &c.
 
REVESTIR, se dit aussi en plusieurs arts, pour dire, Couvrir & environner. Les Fondeurs revestent leurs modelles de cire. Les Peintres appellent revestir leurs figures, quand ils les habillent ; & les Charpentiers appellent revestir un pan de charpente, lors qu'ils en font les assemblages.
 
REVESTU, ÜE. part. pass. & adj.
 
On appelle proverbialement un gueux revestu, un glorieux qui de pauvre est devenu riche ; un forvestu, un homme de neant, à qui on a mis de beaux habits sur le corps.
 
REVESTISSEMENT, se dit en matiere feodale, lors que le Seigneur reçoit le vassal en foy & hommage, par le moyen de quoy il est revestu de son fief.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Conter fleurette à une femme Conter fleurette à une femme

Jolie fleur, que la fleurette. Elle est surtout fleur de rhétorique puisque conter fleurette, c’est d’abord faire usage de langage amoureux et...

Alain Rey 10/02/2022