Email catcher

parer

définitions

parer ​​​ verbe transitif

Apprêter, arranger (qqch.) de manière à rendre plus propre à un usage, à un effet. ➙ préparer. Technique Parer un morceau de viande. Parer une étoffe.
Marine Parez à (+ infinitif) : commandement préparatoire à une manœuvre. Parez à virer !
courant
Vêtir (qqn) avec recherche (➙ parure). pronominal Se parer de ses plus beaux atours.
au figuré Attribuer (une qualité). Parer qqn de toutes les vertus. ➙ orner.

parer ​​​ verbe transitif

Parer un coup, l'éviter ou le détourner (➙ parade).
verbe transitif indirect Parer à : faire face à. Parer à toute éventualité : prendre toutes les dispositions nécessaires. locution Parer au plus pressé. Nous sommes parés (contre le froid), protégés.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pare

tu pares

il pare / elle pare

nous parons

vous parez

ils parent / elles parent

imparfait

je parais

tu parais

il parait / elle parait

nous parions

vous pariez

ils paraient / elles paraient

passé simple

je parai

tu paras

il para / elle para

nous parâmes

vous parâtes

ils parèrent / elles parèrent

futur simple

je parerai

tu pareras

il parera / elle parera

nous parerons

vous parerez

ils pareront / elles pareront

actif

indicatif

présent

je pare

tu pares

il pare / elle pare

nous parons

vous parez

ils parent / elles parent

imparfait

je parais

tu parais

il parait / elle parait

nous parions

vous pariez

ils paraient / elles paraient

passé simple

je parai

tu paras

il para / elle para

nous parâmes

vous parâtes

ils parèrent / elles parèrent

futur simple

je parerai

tu pareras

il parera / elle parera

nous parerons

vous parerez

ils pareront / elles pareront

synonymes

parer verbe transitif

décorer, agrémenter, arranger, embellir, enjoliver, fleurir, garnir, ornementer, orner

endimancher, apprêter, habiller, bichonner (familier), pomponner (familier), attifer (familier, péjoratif)

colorer, embellir, farder (péjoratif)

[Cuisine] préparer

paré, parée adjectif

orné, décoré, endimanché, habillé, vêtu, bichonné (familier), pomponné (familier)

pourvu, doté, équipé, nanti

(fin) prêt

se parer verbe pronominal

s'apprêter, s'ajuster, s'arranger, s'endimancher, se bichonner (familier), se pomponner (familier), s'attifer (familier, péjoratif), faire toilette (vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour parer à la chaleur estivale, prévoyez un toit débordant (60 cm) qui laisse passer le soleil bas en hiver et stoppe ses rayons en été.Géo, 20/10/2008, « L’orientation, un atout pour la maison »
Pour tenter de parer au problème, les acteurs de la filière innovent.Ouest-France, 12/11/2020
Pour parer aux difficultés, son vélo est équipé d'un petit moteur, avec 15 km d'autonomie.Ouest-France, Laura DANIEL, 11/06/2019
Les mariés doivent également parer à toutes les éventualités de leur côté.Capital, 08/04/2020, « Locations de salles, traiteurs, photographes… les mariages (aussi) dans la… »
Cette servitude n'a toutefois pas permis de parer les coups que le fondateur faisait pleuvoir sur ses enfants.Gestion, 2011, Carol Bélanger (Cairn.info)
Il leva les deux mains comme pour parer un coup, puis resta immobile.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Le désir de faire des stocks pour parer à toute mesure de confinement a fait flamber les ventes.Ouest-France, 17/03/2020
Mais il a remonté patiemment une bonne quarantaine de coureurs le long de la pente pour se parer de jaune.Ouest-France, Jérôme BERGOT, 25/06/2021
Il a donc fallu parer au plus pressé en protégeant tout le monde et en assurant les approvisionnements.Capital, 05/06/2020, « Des managers livrent leurs recettes pour bien télétravailler »
Le mobilier urbain va également revêtir des habits de couleur et se parer de diverses étoffes.Ouest-France, 15/02/2018
Cependant, pour parer aux difficultés des élèves et les accompagner dans la lecture, l'étude est faite de manière chronologique.Le Français Aujourd'hui, 2017, Stéphanie Lemarchand (Cairn.info)
C'est un danger de plus, mais je ne vois aucun moyen d'y parer.Jules Verne (1828-1905)
Nous pouvons parer à cela en défrichant les zones boisées, ce qui réduit la charge combustible.Europarl
Mais nous laissons à d'autres le soin de t'en parer.Romain Rolland (1866-1944)
Pour parer à ce désagrément, il existe des produits de finition qui limitent cet effet.Géo, 20/10/2008, « Osez le bois ! »
Qui, en venant au secours de son époux, avait elle-même dû parer cette lame avec les bras et les mains.Ouest-France, Josué JEAN-BART, 28/09/2021
Lorsque la maison menace de prendre l'eau, il faut savoir parer au plus urgent.Capital, 04/03/2013, « Faites de chaque salarié un gardien de la trésorerie de… »
Dans cet univers en millefeuille qu'est une vie humaine, il paraît bien ardu de parer à toute irruption d'un monde dans l'autre.Critique, 2019, Thierry Hoquet (Cairn.info)
Cette interchangeabilité se développe pour parer à la nécessité d'une séparation et plus tard à celle d'un renoncement à l'objet primaire.Psychothérapies, 2007, Dr Ferruccio Bianchi (Cairn.info)
Cette peur paralyse toutefois en la possibilité de parer à cette monstruosité par des mesures sociales ou politiques.Cahiers jungiens de psychanalyse, 2011, Carl Gustav Jung (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARER » v. act.

Orner quelque chose, la rendre plus belle, plus riche, plus agreable à voir. On pare les Eglises dans les Festes solennelles de tapisseries, de tableaux, d'argenterie. Les Dames pour aller au bal se parent de perles & de pierreries. Ces chambres sont parées de beaux meubles, de belles tapisseries, de tableaux. Ce mot de parer vient de parare ; de même que parement vient de paramentum, & parure de paratura.
 
PARER, se dit aussi de plusieurs choses naturelles. La terre se pare au printemps de ses plus vives fleurs. L'Aurore s'étoit parée ce jour-là pour assister à ce triomphe, à cette feste.
 
PARER, se dit aussi des preparations qui se donnent à plusieurs choses pour les rendre plus belles, ou plus disposées à s'en servir. Les Bonnetiers parent leurs bas, les Marchands leurs marchandises, par des eaux qu'ils leur donnent, par les manieres de les presser, comme aux satins, aux camelots, tabis, &c. On le dit même des Fruitieres, qui parent leurs marchandises, en mettant les plus beaux fruits au dessus du panier.
 
PARER, se dit aussi des choses qui se preparent & se nettoyent en les ratissant & raclant, comme les cuirs & les parchemins. Les Courroyeurs & les Parcheminiers ont des fers & des couteaux à parer. On dit en ce sens, un cuir paré, une vache parée.
 
PARER, en termes de Manege, signifie, Coupper les ongles, ou la corne d'un cheval avec un boutoir, pour rendre la sole unie & propre à estre ferrée.
 
PARER, se disoit aussi autrefois de l'arrest du cheval. Depuis le partir du cheval jusqu'à son parer. On disoit aussi parer sur les hanches. De puis ce mot est devenu de peu d'usage. En ce sens & au suivant il vient de l'Italien parar, qui signifie arrester.
 
PARER, en termes d'Escrime signifie, Se deffendre de quelque coup qu'un autre porte. Il faut parer du fort de l'épée. Les bons Escrimeurs portent & parent en même temps. Les Espagnols parent avec le poignard. Les Anciens portoient des boucliers pour se parer des coups de fleches & de pierres.
 
On appelle Parer du corps, quand par son agilité & souplesse on oste le corps hors de la ligne par où le coup doit passer. On pare aussi du corps, en laschant le pied gauche en arriere, & attirant le droit à sa place ; ce qui s'appelle, Rompre la mesure du corps & des pieds. On pare aussi du corps, en laschant le pied droit, tenant le bras & l'épée fort avancez, pour parer en prenant le dessous, en baissant le corps à gauche, ou en faisant un saut en arriere d'un seul temps.
 
PARER, se dit aussi en termes ordinaires des coups qu'on evite. Il a paré de la main le soufflet qu'on luy vouloit donner. Il a paré avec sa raquette ce coup de balle. Il eust été blessé de cette charrette, s'il n'eust paré le coup en se retirant promptement.
 
PARER, en termes de Mer signifie, Doubler un cap, passer au delà, & le laisser à costé. On dit aussi, Parer un escueil, un banc de sable, pour dire, l'éviter. On appelle aussi Pare à virer, le commandement qu'on fait à la manoeuvre pour se preparer au revirement du vaisseau. Ce Pilote s'est paré adroitement de cet escueil.
 
PARER, se dit aussi figurément en choses morales, pour signifier, Se deffendre des demandes, des poursuites qu'on nous fait. Je ne puis me parer de cette action, de ce procés qu'on me fait, que par la prescription. On a fait une taxe sur ce Financier, il ne s'en pourra jamais parer, il faut qu'il la paye.
 
PARER, se dit proverbialement en ces phrases. On dit qu'une femme est parée comme un autel, comme une épousée, quand elle affecte de porter trop d'ornements, ou trop extraordinaires. On dit aussi de celuy qui paroist souvent en public avec une personne de grande beauté, ou de grand merite, qu'il s'en pare comme de sa belle robbe. On dit qu'un homme se pare du bien d'autruy, pour dire, qu'il est vestu d'habits empruntez, qu'un Auteur a desrobé plusieurs pensées qu'il s'approprie. On dit aussi, qu'un homme a paré une estocade, quand il a refusé de prester quelque chose à un hardy emprunteur qui ne l'a luy auroit pas renduë.
 
PARÉ, ÉE. part. & adj.
Style et écriture La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint

Écrivain, cinéaste et photographe, Jean-Philippe Toussaint est l’auteur de dix-huit livres publiés aux Éditions de Minuit. Dans un très beau texte, il...

22/03/2022