riant

 

définitions

riant ​​​ | ​​​ , riante ​​​ | ​​​ adjectif

Qui exprime la gaieté. ➙ gai. Un visage riant.
Qui semble respirer la gaieté. Une campagne riante.
 

synonymes

riant, riante adjectif

agréable, aimable, enchanteur, engageant, plaisant

[vieux] rieur, enjoué, gai, jovial, joyeux

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ma tante s'y plaça avec moi, en riant de la manœuvre, pour essayer de me faire rire aussi.Judith Gautier (1845-1917)
Le personnel entier, depuis le directeur jusqu'au garçon de bureau, spéculait, et lui seul, disait-il en riant, n'y avait pas joué, très mal vu, accablé sous le mépris de tous.Émile Zola (1840-1902)
Elle regrettait de ne plus être ma compagne, mais quand je lui proposais de reprendre notre vie d'autrefois, elle se sauvait en riant.Paul Féval (1816-1887)
C'est bien facile, ajouta-t-il en riant ; je vais rester ici, je me jetterai sur le premier qui va entrer, je l'étranglerai et l'on me guillotinera.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est ainsi fait, et l'avoue volontiers en riant, il ne peut s'empêcher d'en vouloir aux criminels qu'il est chargé de poursuivre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Nous irons à petites journées, ajouta-t-il en riant, par égard pour l'âge de l'aimable vieillard qui vous accompagne.Sophie Gay (1776-1852)
Ce seroit là un fort bel équipage, me dit-il en riant, pour aller en bonne fortune.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Les deux hommes se levèrent du banc où ils s'étaient assis et s'éloignèrent en riant.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Très gai, riant en camarade avec ces dames, mais ne couchant jamais, il se faisait payer fort cher et avec la plus grande exactitude.Émile Zola (1840-1902)
Elle a dit en riant qu'elle monterait bien avec le cheval, si l'escalier était assez large....Émile Zola (1840-1902)
Quand je revins, vers midi, me faisant une fête de vous trouver un visage riant, on me dit que vous étiez partie...Émile Gaboriau (1832-1873)
Il lui avait brutalement proposé de l'épouser, mais elle avait dit non, en riant, disant qu'elle voulait réfléchir.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Sur le boulevard bien éclairé, des groupes de gens se hâtaient en riant et parlant haut.Marguerite Audoux (1863-1937)
Je te racontais en riant qu'il ôtait sa robe bleue, qu'il mettait sa robe noire à fleurs d'or, pour aller en soirée.Émile Zola (1840-1902)
L'empereur accorda, en riant, un tête-à-tête, et le prince se chargea de transmettre le message.Louis Constant Wairy (1778-1845)
J'avais fait cela en riant ; mais, dès qu'elle fut chez moi, le désir de la posséder m'envahit.Guy de Maupassant (1850-1893)
Arcangeli passa vingt-quatre heures, on peut dire, à les compter toutes, dans le riant espoir que, d'un moment à l'autre, sa rivale serait chassée.Élémir Bourges (1852-1925)
A peine eurent-ils entendu les sons vibrants du kin, les vulgaires assistants, très surpris, s'agitèrent, tapèrent dans leurs mains, et bientôt se dispersèrent en riant.Judith Gautier (1845-1917)
C'est bien riant, et remarquable par la culture des fleurs et la recherche des potagers.Dorothée de Dino (1793-1862)
Quoique soutenue en riant, cette thèse sociale fut en dix minutes appuyée de tant d'exemples que j'en restai frappé.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RIANT, ANTE » adj.

Qui est plaisant, agreable, qui rit, ou qui semble rire. Cet homme a toûjours le visage serain, gay & riant. Il nous a fait un accueil fort riant. Le Soleil paroist riant, quand il se leve. Cette maison est fort riante, elle plaist d'abord. Ce tableau est riant, donne dans la veuë des curieux.
 
RIBADOQUIN, est une ancienne piece d'artillerie, qui suivant Hanzelet, a 36. calibres de long, qui tire une livre & trois quarts de plomb avec autant de poudre. Il y en a un bastard de 31. calibres, qui tire une livre & demie ; & un autre extraordinaire de 44. calibres avec pareille charge. Ce nom a été imité de Ribaudeau, qu'on trouve dans Froissart, qui étoient des broüettes hautes bandées de fer à la pointe, qu'on menoit autrefois dans les armées, à cause que ces sortes de canons étoient portés sur de semblables charrettes.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020