Email catcher

ronflement

définitions

ronflement ​​​ nom masculin

Action de ronfler ; bruit que fait une personne qui ronfle. Des ronflements sonores. —  Le ronflement d'un moteur. ➙ ronron.

synonymes

ronflement nom masculin

bourdonnement, grondement, mugissement, murmure, ronronnement, rugissement, vrombissement, ronron (familier)

stertor (Médecine)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il allongea les jambes, un instant s'agita dans un geste accablé, renversa la tête ; et un lourd ronflement seul persista sur cette forme évanouie.Camille Lemonnier (1844-1913)
C'était d'abord dans ses oreilles une sorte de ronflement comme le bruit d'une machine à battre ou le passage lointain d'un train sur un pont.Guy de Maupassant (1850-1893)
Nana le trouva si drôle, la bouche ouverte, le nez remuant à chaque ronflement, qu'elle fut secouée d'un fou rire.Émile Zola (1840-1902)
On entend vaguement des cris mêlés à des chants monotones et au ronflement du tam-tam dans le lointain.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Des légions de mouches bourdonnaient au-dessus d'eux, jetaient dans l'air un ronflement doux et continu.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et le ronflement lointain de l'inventaire, ces millions de marchandises, criés à la volée, remués à bout de bras, étaient comme un vent chaud qui soufflait la passion jusqu'à elle.Émile Zola (1840-1902)
En attendant, ils s'endormirent, la tête sur la table, et nous ne saurions à qui des deux décerner la palme pour la vigueur et la sonorité du ronflement.Paul Féval (1816-1887)
Depuis quelques minutes, je me sentais des fourmillements dans les membres et je doutais de mon trépas ; puis, le ronflement des deux servantes m'agaçait.Roger Dombre (1859-1914)
Je n'avais peut-être pas achevé mon troisième ronflement, quand une furieuse sonnerie retentit à la porte de la rue, et puis d'impatients coups de marteau me réveillèrent en sursaut.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Elle resta immobile, appuyée sur un coude, penchée vers lui, écoutant entre ses lèvres passer un léger souffle qui, parfois, prenait une apparence de ronflement.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cependant, les rires tombèrent tout d'un coup, on entendit la besogne reprendre son ronflement régulier.Émile Zola (1840-1902)
Un grand silence régna dans la salle tiède, où l'on entendit le petit ronflement de la houille.Émile Zola (1840-1902)
Puis elle n'entendait plus rien qu'une sorte de ronflement des flots éloignés et le glissement vague et continu de cette poussière d'eau gelée tombant toujours.Guy de Maupassant (1850-1893)
Allez, synthétique personnage, dormez sur le triste et humide grabat de votre saine logique, et, au lieu d'extases et de rêves, vous n'aurez là que les délices du ronflement monotone.George Sand (1804-1876)
Un ronflement analogue à celui que produit une machine à vapeur surchauffée emplit le navire agité de brusques saccades.Louis Boussenard (1847-1910)
C'étaient deux rhinocéros, dont le ronflement prolongé retentit un peu avant quatre heures à courte distance.Jules Verne (1828-1905)
Il avait un ronflement puissant et sonore, et comme ma chambre était contiguë à la sienne, j'eus lieu de me rappeler que nous avions un hôte sous notre toit.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je ne me payais point des grands mots : gloire, victoire, lauriers, guerriers, qui prenaient dans sa bouche un ronflement superbe.Émile Zola (1840-1902)
Au milieu du grand silence, on entendait le ronflement lointain de la batteuse à vapeur, qui ne cessait pas.Émile Zola (1840-1902)
Porthos avait le ronflement harmonieux, et l'on pouvait parler sur cette espèce de basse comme sur une mélopée antique.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RONFLEMENT » s. m.

Bruit de ceux qui ronflent. On le dit particulierement des vents & de la mer. On entendoit dans cet orage le ronflement des vents & de la mer qui faisoit trembler les plus assûrez.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

14/07/2021