sacrant

 

définitions

sacrant ​​​ adjectif masculin

français du Canada Contrariant, embêtant. C'est sacrant ! —  locution Au plus sacrant : au plus vite.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il distribua des coups sur des tibias et des mollets, tant qu'il put, injuriant, jurant, sacrant.André Beaunier (1869-1925)
Je renonce à exprimer ce que j'ai éprouvé de bonheur, en sacrant un tel évêque.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Presque aussitôt, le conducteur apparaît, sacrant, donnant des ordres, jurant que jamais il n'a été si en retard.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dans sa précipitation, en chemise, pieds nus, elle se mit à courir par la chambre, bousculant tout, sacrant et grommelant.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Chacun discourait, pérorait, parlait haut, jurant, sacrant, donnant le cardinal et ses gardes à tous les diables.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il s'en fallut toutefois que cela les calmât, et ils s'éloignèrent en jurant et sacrant comme des échappés de l'enfer.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Ils parcoururent en vain la maison, jurant, sacrant, maudissant, sans même se soucier de porter secours aux blessés qui criaient et aux mourants qui râlaient.Ernest Capendu (1826-1868)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Noter sur ses tablettes Noter sur ses tablettes

Noter sur ses tablettes : prendre bonne note de quelque chose.

Alain Rey 28/09/2020