savourer

définitions

savourer ​​​ verbe transitif

Manger, boire avec lenteur et attention, pour apprécier pleinement. ➙ déguster.
au figuré Goûter de manière à prolonger le plaisir, à le rendre plus délicat, plus intense. Savourer la liberté, la victoire. ➙ se délecter de.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je savoure

tu savoures

il savoure / elle savoure

nous savourons

vous savourez

ils savourent / elles savourent

imparfait

je savourais

tu savourais

il savourait / elle savourait

nous savourions

vous savouriez

ils savouraient / elles savouraient

passé simple

je savourai

tu savouras

il savoura / elle savoura

nous savourâmes

vous savourâtes

ils savourèrent / elles savourèrent

futur simple

je savourerai

tu savoureras

il savourera / elle savourera

nous savourerons

vous savourerez

ils savoureront / elles savoureront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Hervé n'a pas dormi, mais il dit en souriant qu'il n'a pas eu trop de temps pour savourer ses bonheurs.M. Maryan (1847-1927)
Ils s'occupaient à savourer ces félicités lorsque les spahis de garde signalèrent un mulet et des cantines surgissant à l'horizon.Hector France (1837-1908)
Nous allons nous immiscer dans mes lares et y savourer des breuvages en conversant familièrement de ce que j'ai à vous proposer...Paul Mahalin (1838-1899)
Sa lyre tomba, elle se tut ; – et, pressant son cœur à deux mains, elle resta quelques minutes les paupières closes à savourer l'agitation de tous ces hommes.Gustave Flaubert (1821-1880)
Nous serions heureux que le régime méditerranéen soit récompensé et nous attendons avec impatience de pouvoir à nouveau savourer de succulents plats méditerranéens.Europarl
Il ne s'effraya pas de cette retraite, qui lui permettait de se recueillir et de savourer religieusement la pensée de ses joies et de ses devoirs.George Sand (1804-1876)
Sans doute l'hommage violent de ce mâle était bon à recevoir, et elle s'attardait dangereusement à le savourer.Marc Elder (1884-1933)
Donc, nous allons savourer ce soir la joie douce de ne rien faire et de n'entendre ni conférences, ni concerts.Gabriel Montoya (1868-1914)
Voilà pourtant, voilà les délicieuses jouissances que cette femme céleste m'offre chaque jour, et vous me reprochez d'en savourer les douceurs !Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
J'y demeurai quelques minutes en proie à une anxiété des plus vives, retenu malgré moi par le désir de savourer des impressions dont la nouveauté me paraissait exquise.Eugène Fromentin (1820-1876)
Et alors je puis savourer uniquement, sans trouble ni souci, la magnifique, triomphante et précise surabondance de l'expression.Jules Lemaître (1853-1914)
Chacun de nous se choisissait ensuite ses volumes de prédilection pour les savourer à loisir dans sa chambre pendant la nuit ou dans les bois pendant le jour.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cet homme-là se cachait derrière l'autre, et au premier aspect, vous n'eussiez vu que nonchalance et lassitude sur la belle figure du nabab, qui semblait savourer son paresseux repos.Paul Féval (1816-1887)
Ainsi, ce matin, elle s'attardait avant le lever, prolongeant avec une complaisance infinie un moment délicieux, habile déjà à savourer, goutte à goutte, chaque minute heureuse.René Boylesve (1867-1926)
Là, durant les jours caniculaires, les convives assez riches pour se permettre de prendre du café, viennent le savourer par une chaleur capable de faire éclore des œufs.Honoré de Balzac (1799-1850)
Moi qui l'avais achetée fort cher, non seulement pour taquiner ma tutrice et savourer la douceur du fruit presque défendu, mais aussi parce que sa teinte m'allait... comme un gant.Roger Dombre (1859-1914)
Marianne baissa la tête, mais non pour cacher son humiliation ; elle se recueillit pour savourer sa colère.Henry Gréville (1842-1902)
De temps en temps, il venait les voir, et tous les trois passaient une heure à savourer l'amertume des souvenirs.Henry Gréville (1842-1902)
Et les noms de la patrie, des villes natales, revenaient à leurs mémoires dans le souvenir des bonnes choses qu'elles produisent et qu'ils imaginèrent savourer.Paul Adam (1862-1920)
C'était un spectacle sublime et que je pus savourer durant un jour libre et calme, avant d'entrer dans la tourmente qui faillit emporter ma raison et ma vie.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SAVOURER » v. act.

Juger par l'organe du goust de la differente saveur des corps. Il faut savourer à loisir les vins dont on fait l'essay, pour en bien connoistre la difference. Les goulus avalent les viandes sans les savourer.
 
On dit aussi figurément, savourer les plaisirs, pour dire, les faire durer long-temps, & en gouster toute la delicatesse.
 
SAVOURÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 1 : le "parler jeune" Parler comme jamais, épisode 1 : le "parler jeune"

Les Éditions Le Robert ont le plaisir de s’associer à Binge Audio pour la deuxième saison du podcast Parler comme jamais, un podcast créé par la linguiste, autrice et enseignante-chercheuse Laélia Véron et réalisé avec la collaboration scientifique de la sociolinguiste Maria Candea.

26/11/2020