seigneurie

 

définitions

seigneurie ​​​ nom féminin

Pouvoir, droits, terre d'un seigneur.
(précédé d'un possessif : Votre, Sa) Titre donné autrefois à certains dignitaires.
 

synonymes

seigneurie nom féminin

fief, baronnie, châtellenie, comté, duché, vicomté

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le tribut ou vulgairement l'ordinaire était cette contribution annuelle levée au profit de la seigneurie.Émile Vincens (1764-1850)
Bientôt après cette entrevue avec l'agent du comité, une communication plus directe s'ouvrit sur ce sujet entre sa seigneurie et le comité lui-même.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais, au lieu de reprendre d'abord les hostilités, la seigneurie s'occupa de former une nouvelle ligue.Pierre Daru (1767-1829)
Il avait inspiré à ceux qui l'entouraient un tel attachement, mêlé de respect et d'enthousiasme, qu'aucun de nous n'eût refusé de braver pour sa seigneurie tous les dangers du monde.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Cette proposition fut rejetée, et on juge assez généralement qu'en cela la seigneurie s'écarta de sa politique ordinaire.Pierre Daru (1767-1829)
En tout cas, je crois que vous avez eu même goût que moi : c'est flatteur pour ma seigneurie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je puis assurer votre seigneurie qu'elle ne pouvait m'accorder une grâce plus signalée que celle de me faire une commande.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Quant aux chemins particuliers qui se rencontrent dans l'étendue d'une seigneurie, ils appartiennent sans contredit aux seigneurs hauts justiciers.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Quant à moi, habituée à me nourrir de rêveries et de contemplations, je ne fais aucun cas, votre seigneurie le sait, des biens temporels.George Sand (1804-1876)
Comme on peut le supposer, il recueillait avec avidité de la bouche de sa malade toutes les particularités qu'elle pouvait se rappeler des premiers jours de sa seigneurie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
C'est devant ce notaire que tous les vassaux, nobles et roturiers, censitaires, emphytéotes et justiciables de la seigneurie, doivent se présenter.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
La commune, c'est la seigneurie collective populaire, incarnée dans la personne de son maire et de ses jurés.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Que votre seigneurie accepte ce léger témoignage de ma gratitude ; je voudrais lui en donner de plus grands, car je ne puis oublier les services qu'elle m'a rendus.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Tous les noms cités dans l'ouvrage y figurent, et nous nous sommes appliqué à joindre toujours aux noms de seigneurie les noms patronymiques et les prénoms.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Et, comme vous le voyez, ça ne m'a pas mal profité, puisque j'ai l'honneur d'être au service de votre seigneurie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Des populations du littoral qu'elle a successivement agrégées à sa seigneurie, il n'en est aucune qui n'ait fréquemment secoué ce joug.Émile Vincens (1764-1850)
J'étais loin de m'attendre à un si grand bonheur ce matin ; est-ce que votre seigneurie vient pour escorter la diligence.Gustave Aimard (1818-1883)
Votre seigneurie a certainement une femme et des enfants, et l'on voit bien qu'elle est un heureux père.Paul de Musset (1804-1880)
C'était la contre-partie de la scène de terreur et de confusion qui avait eu lieu en ce même endroit, quelques heures auparavant, parmi les vassaux éperdus de la seigneurie.George Sand (1804-1876)
On y insérait toutes les déclarations des censitaires, les usages de la seigneurie, les baux à cens, etc.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SEIGNEURIE » s. f.

Terre d'un Seigneur, dont relevent d'autres fiefs & censives. Un tel hameau est dans la censive d'une telle seigneurie. En la basse Latinité on l'a appellée senioraticum, senioratus & seniorale.
 
SEIGNEURIE, se dit quelquefois du domeine d'un petit Estat, comme la Seigneurie de Venise, de Gennes. On le dit aussi des Officiers ou Magistrats qui les gouvernent. Vos illustrissimes Seigneuries.
 
SEIGNEURIE, se dit aussi quelquefois de la personne, mais seulement en discours familier. N'en deplaise à vôtre seigneurie. Je suis serviteur à vôtre seigneurie. Bodin dit que les seigneuries ont pris leur origine aprés l'invasion des Hongrois : ce qui n'est pas fort constant.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020