Email catcher

sensible

définitions

sensible ​​​ adjectif

(sens actif)
Capable de sensation et de perception. Les êtres sensibles. Une ouïe sensible (➙ fin). Être sensible au froid.
(choses) Que le moindre contact rend douloureux. Endroit sensible. Il a les pieds sensibles. (personnes) Elle est sensible du foie (fragile).
Capable de sentiment, apte à ressentir profondément les impressions. C'est un enfant très sensible. ➙ émotif, impressionnable ; hypersensible. Prompt à compatir à la souffrance d'autrui. souvent ironique Épargner les âmes sensibles. Sensible à… : qui ressent vivement. Je suis sensible à vos attentions.
(objets) Qui réagit au contact, à de faibles variations. Balance sensible. Pellicule photographique sensible.
(sens passif)
Qui peut être perçu par les sens. ➙ tangible. La réalité sensible.
Assez important pour être perçu. ➙ appréciable, notable. Une amélioration sensible.
anglicisme Que l'on doit traiter avec des précautions particulières. ➙ délicat. Un dossier sensible.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces habitats sensibles jouent un rôle primordial dans la régulation du ruissellement pluvial.Ouest-France, Christelle PECCATTE, 18/06/2020
Et la différence ne commençait à devenir sensible qu'au-delà de 25 heures.Capital, 03/05/2013, « Fraude fiscale : les petites combines qui fonctionnent encore »
Les zones sensibles du corps doivent être ménagées, rincées à l'eau douce régulièrement et protégées par une crème.Ouest-France, Françoise CONAN, 29/05/2014
Cette question devient particulièrement sensible dans le secteur de la construction, de plus en plus soumis à une concurrence exacerbée.Courrier hebdomadaire, 2006, Virginie Xhauflair, Dimitri Deflandre, Jan De Schampheleire (Cairn.info)
Cette normativité est sensible dès le niveau sémantique, avec les connotations très marquées qui affectent ce terme.Cahiers internationaux de sociologie, 2004, Nathalie Heinich (Cairn.info)
Cette connaissance de la réalité des fonctions et du travail effectué le rend d'autant plus sensible aux injustices dont il est le témoin.RIMHE : Revue Interdisciplinaire Management, Homme(s) & Entreprise, 2017, Thierry Come, Gilles Rouet (Cairn.info)
C'est le dégrader que de croire qu'il est sensible à des marques extérieures.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Cette connaissance serait impossible par le seul biais de l'expérience sensible sur laquelle s'appuie la raison humaine.Éducation et Sociétés, 2014, Coralie Delhaye (Cairn.info)
Enseignante en latin et grec, elle est très sensible au rythme de la langue.Ouest-France, 17/07/2021
Cette opposition est aussi sensible parmi les usagers, mais leurs récits donnent également à voir l'enjeu qu'elle revêt.Ethnologie française, 2013, Marie Bergström (Cairn.info)
L'état de santé de ces zones sensibles doit être surveillé de près par un médecin.Ça m'intéresse, 08/08/2021, « Comment prendre soin de ses parties intimes ? »
Une technique qui n'est cependant pas universelle car un tiers de la population serait peu sensible à l'hypnose.Ça m'intéresse, 07/03/2021, « Reprendre la main sur son inconscient »
Il n'est pas nécessaire qu'un cadre plus sophistiqué et sensible aux risques soit plus bureaucratique et coûteux.Europarl
Les décisions d'investissement des entreprises sont elles aussi extrêmement sensibles au niveau des taux.Capital, 19/08/2013, « Comment fonctionnent les taux d’intérêt ? »
C'est beau, sensible et paisible malgré la gravité du sujet.Ouest-France, 12/11/2019
Et c'est encore l'avenir des sites scolaires du territoire, sujet sensible, qui a suscité de nombreux échanges.Ouest-France, 03/02/2015
Il comprend 5 600 km de routes, des voies vertes et 661 ha d'espaces naturels sensibles.Ouest-France, Nathalie LECORNU-BAERT, 27/05/2021
Chez certaines personnes plus sensibles, ce jet lag peut causer des troubles psychiques et physiques.Géo, 10/12/2018, « 5 astuces pour se remettre plus vite du jet lag »
Cette nouvelle sensibilité et cette culture de soi produisent deux conceptions : l'une est sensible, singulière, attachée à un vécu du cancer à la première personne.Ethnologie française, 2019, Gilles Raveneau (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SENSIBLE » adj. m. & f.

Qui fait impression sur les sens, qui en frappe les organes. Tous les corps materiels sont sensibles : les spirituels ne sont pas sensibles, ni palpables. La goutte, la pierre, sont des maux fort sensibles.
 
SENSIBLE, se dit aussi de l'organe même qui reçoit cette impression. Ce cheval est fort sensible à l'esperon. Le corps n'est sensible que par le moyen des nerfs. Les dents, les os, les ongles, ne sont pas sensibles par eux-mêmes.
 
Le sensible commun, se dit en Philosophie de l'objet qui peut être connu par deux sens differens. La quantité est un sensible commun qui peut être connu par la veuë & par le toucher. L'ame ne se trompe gueres en jugeant du sensible commun, mais bien du sensible particulier d'un organe.
 
SENSIBLE, se dit aussi de ce qui est dans la sphere d'activité, dans la portée de nos sens, en état de faire sur eux quelque impression. Les étoiles ne sont sensibles à nos yeux que jusqu'à la sixiéme grandeur. Les atomes ne sont sensibles ni à la veuë, ni au toucher. Le mouvement de l'ombre, de l'aiguille d'une monstre, est à peine sensible. L'accroissement des plantes n'est pas sensible.
 
SENSIBLE, se dit figurément en choses morales, & en parlant de l'émotion de l'ame & des passions. Cet homme est fort delicat & sensible sur le point d'honneur. On luy a fait un affront, une injure sensible. Cette femme a l'ame tendre & sensible : ce qui se dit tant de l'amour, que de la compassion, & de la reconnoissance. La mort d'un fils unique est fort sensible. On dit par civilité, Je vous auray une tres-sensible obligation, si vous faites telle chose. Et poëtiquement, On dit que le ciel est d'airain, qu'il n'est point sensible à nos cris, à nos maux, à nos plaintes.