simulé

 

définitions

simulé ​​​ , simulée ​​​ adjectif

Feint. Une amabilité simulée.
Représenté ou imité. Ornements simulés.
 

synonymes

simulé, simulée adjectif

faux, artificiel, factice, feint, de commande

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Rozette, munie enfin des choses nécessaires pour écrire, après avoir simulé quelque répugnance, se mit sur une table qui étoit à son côté.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Naturellement, on accusa le malheureux d'avoir simulé cette attaque contre lui-même.Maurice Leblanc (1864-1941)
Fausta le considéra une seconde avec un étonnement qui n'avait rien de simulé.Michel Zévaco (1860-1918)
Un vol simulé, tu comprends, pour couvrir les détournements qu'il a l'intention d'opérer.Georges Darien (1862-1921)
Alors furent jugés ceux qui avaient reçu le don de l'intelligence et ceux qui avaient simulé l'intelligence.Remy de Gourmont (1858-1915)
Mais, s'il faut en croire le vice-roi, le beau zèle du président était simulé.André Le Glay (1785-1863)
Pourtant, ne devines-tu pas que j'ai simulé cette léthargie pour surprendre ton secret, si tu en avais un ?Roger Dombre (1859-1914)
Écrivez dessus un compte simulé, le plus californien que vous puissiez trouver dans votre cervelle.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On avait dit au dehors qu'on les réunissait de nuit pour une fête, un combat simulé.Jules Michelet (1798-1874)
Tout était donc oublié ; ou bien tout est simulé.Volney (1757-1820)
C'est celle qui n'a rien de simulé, une lettre de change, par exemple.Émile Marco de Saint-Hilaire (1796-1877)
À cet instant, l'homme se leva, et fit deux pas vers nous, ce à quoi la dame s'empressa de répondre par un nouveau cri et par un évanouissement non simulé.Maurice Leblanc (1864-1941)
Non ; d'ailleurs, son étonnement en ne la trouvant plus près de lui était trop naturel pour être simulé.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il fit commencer, à la lumière de quantité de flambeaux, un combat qui n'ayant d'abord été que simulé, devint bientôt sérieux.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Ce que je prenais pour intrigue n'était que ressentiment, que dépit simulé.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Ce combat simulé durait déjà depuis dix minutes, quand soudain les combattants s'arrêtèrent.Jules Verne (1828-1905)
Ce bail simulé était nécessaire pour éviter des pertes inutiles.Honoré de Balzac (1799-1850)
Cette après-midi, nous avons eu comme une sorte de répétition générale, et c'est l'une des plus charmantes filles de la maison qui a simulé la cliente.Pierre de Lano (1859-1904)
Il montrait à présent une résignation de théâtre et même un enjouement simulé qui tendait à la grandeur d'âme.Élémir Bourges (1852-1925)
Si par hasard la vertu avait conduit à la fortune ; ou j'aurais été vertueux, ou j'aurais simulé la vertu comme un autre.Denis Diderot (1713-1784)
Afficher toutRéduire
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020