sollicitude

 

définitions

sollicitude ​​​ nom féminin

Attention soutenue et affectueuse. Une sollicitude toute maternelle. —  Témoignage de cette attention.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils les conduisent, les dirigent avec une sollicitude touchante là où ils supposent que le danger n'existe pas.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Bonaparte s'occupa alors de l'amélioration de sa capitale avec une sollicitude qui ne se ralentit pas pendant tout son règne.Théophile Lavallée (1804-1867)
La lecture de ces lettres me fit du bien : celle de ma mère laissait voir une tendresse et une sollicitude qu'on ne m'avait pas toujours montrées.Paul Féval (1816-1887)
Je n'en suis pas moins touché de votre sollicitude, ma belle, et, pour la reconnaître, je vous donnerai un bon conseil.Émile Souvestre (1806-1854)
Je partage sa sollicitude à l'égard des personnes qui sont le plus exposées à ce fléau et qui ont les plus grandes difficultés à le surmonter.Europarl
A l'entendre, cette mesure l'a atteint dans ses parties les plus sensibles, dans sa sollicitude pour le bien-être de ses sujets, pour leur honneur surtout et leur dignité.Albert Vandal (1853-1910)
Aucune des personnes qui ont servi l'empereur n'ignore sa sollicitude pour les malheureuses victimes de la guerre et les soins qu'il en faisait prendre.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Chaque jour il m'aime davantage et me témoigne plus de tendresse et de sollicitude que la veille.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Votre amitié d'ailleurs aidera votre prudence ; et je ne crains point que l'une ou l'autre se refusent à la sollicitude maternelle qui les implore.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Voyons maintenant quel fut l'effet des moyens qu'il employa pour parvenir à ce grand but, qui fut constamment l'objet de sa sollicitude.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Je m'attachais par le cœur à cette nature qui ne ressemblait à rien, mais qui avait pour les moindres soins, pour la moindre sollicitude, des trésors de reconnaissance.George Sand (1804-1876)
Ai-je besoin de te dire, mon enfant, combien je fus touché de tant de sollicitude...Eugène Sue (1804-1857)
Mon père ne voulut pas me quitter, prit soin de moi, et éleva mon enfance avec cette sollicitude dont les femmes seules sont capables en général.Hector Berlioz (1803-1869)
Chez nous, la jeune fille est l'objet de la sollicitude inquiète et jalouse de ses parents.Charles Turgeon (1855-1934)
Qui ne sait la sollicitude passionnée, avec laquelle la petite fille s'occupe de ses frères et sœurs plus jeunes, les porte, les surveille, les pouponne ou les régente ?Charles Turgeon (1855-1934)
L'éducation réclamera son attention ; et elle est sans doute appelée à livrer l'enseignement à la libre concurrence des professeurs, et le choix dès études à la sollicitude des parents.Frédéric Bastiat (1801-1850)
J'ai besoin de nourrir cette maternelle sollicitude, qui s'est habituée à veiller sur un être souffrant et fatigué.Arvède Barine (1840-1908)
Au lieu de répondre à cet appel, le jeune homme continuait à tenir les yeux fixés vers l'objet de sa sollicitude.Louis Reybaud (1799-1879)
Enfin, au bout de vingt mois, le hasard fit plus que la sollicitude la plus persévérante et la plus active.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Ces officiers s'informèrent des besoins des explorateurs avec la plus grande sollicitude et promirent de satisfaire à toutes leurs demandes dans le plus bref délai.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOLLICITUDE » s. f.

Ennuy, chagrin que donne la sollicitation d'une affaire, l'apprehension de son evenement. Le vent du Bureau n'est pas pour luy, cela luy donne beaucoup de sollicitude, de chagrin.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020