stationnaire

 

définitions

stationnaire ​​​ adjectif

didactique Qui s'arrête, reste un certain temps à la même place.
Qui demeure un certain temps dans le même état ; qui n'évolue pas. L'état du malade est stationnaire.
Physique Se dit d'un phénomène qui conserve les mêmes caractéristiques physiques au cours du temps.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces deux sentiments, égaux en force, la rendirent stationnaire par une loi, vraie en esthétique aussi bien qu'en statique.Honoré de Balzac (1799-1850)
Enfin ceux-là, sachant qu'une fortune stationnaire s'amoindrit, se livrent, forcément dupes ou fripons, à cet agiotage hasardeux, immoral, que le pouvoir encourage et patronne.Eugène Sue (1804-1857)
Mais ici, revenir était aussi impossible qu'avancer, car les passes s'étaient refermées derrière nous, et pour peu que notre appareil demeurât stationnaire, il ne tarderait pas à être bloqué.Jules Verne (1828-1905)
Aux environs de chaque solstice, la hauteur méridienne, avant de varier dans un autre sens, reste quelque temps stationnaire avec la déclinaison du soleil et la durée du jour.Adrien Guilmin (1812-1884)
Il est cependant vrai que celui qui dispose d'un tel réseau stationnaire conserve encore, naturellement, un énorme avantage concurrentiel pour le moment.Europarl
Ce mot s'appliquait justement à ma position : tandis qu'autour de moi la civilisation marchait en avant, j'étais resté stationnaire ; par conséquent je descendais.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Mais cette nomenclature spéciale ne resta pas stationnaire, et elle ne fit que s'accroître depuis, en recevant le tribut de l'imaginative impure des poëtes et des conteurs.Paul Lacroix (1806-1884)
Misard, lui aussi, à six heures, venait de remplacer son collègue, le stationnaire de nuit.Émile Zola (1840-1902)
La fierté castillane réveillée, et s'élançant vers un meilleur avenir, vous promet plus d'émotions que l'orgueil britannique emprisonné dans les ennuis d'une société depuis tant de siècles classée et stationnaire.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Enfin, l'arrondissement où la culture du pin n'occupe qu'une place insignifiante, et qui tire la principale source de ses revenus de la vigne, est demeuré à peu près stationnaire.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Le corps seul des officiers restait à peu près stationnaire, malgré qu'il comportât une proportion de chenapans presque aussi forte que le gros des troupes.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Cette fois, un homme était sorti seul de l'enfer et marchait rapidement vers la voiture stationnaire.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Après un début qui fut extrêmement sensationnel, l'art de s'élever dans l'air resta longtemps stationnaire.Louis Gastine (1858-1935)
Une population stationnaire, spéciale, y vit de l'existence que les aïeux y ont menée de père en fils, depuis cinq cents ans.Émile Zola (1840-1902)
Aujourd'hui, je vais fabriquer un petit roman de trente pages ; cette mesure restera dans la suite à peu près stationnaire.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Son goût s'est un peu fatigué, il ne se renouvelle plus que difficilement, depuis longtemps la mode est stationnaire et tourne toujours dans le même cercle.Albert Robida (1848-1926)
Après un certain temps, cet écarte cesse de croître ; il reste le même pendant quelques jours ; la planète est stationnaire par rapport au soleil.Adrien Guilmin (1812-1884)
La politique stationnaire fait hautement profession de maintenir les bases essentielles du régime ancien, pendant qu'elle entrave radicalement, par un ensemble de précautions méthodiques, ses plus indispensables conditions d'existence réelle.Auguste Comte (1798-1857)
Celle du papier y était connue depuis plusieurs siècles, comme nous avons eu occasion de le remarquer ci-devant ; mais elle était restée stationnaire.Émile Vincens (1764-1850)
C'est là que le système rétrograde, ou du moins fortement stationnaire, a pu être le plus complétement organisé, au spirituel et au temporel.Auguste Comte (1798-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « STATIONAIRE » adj. m. & f.

Terme d'Astronomie, qui se dit des Planetes, quand elles paroissent en telle disposition qu'elles semblent immobiles. Il y a trois affections ou diversités de mouvements aux Planetes, qui sont en divers temps directs, stationaires, & retrogrades.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020