subterfuge

 

définitions

subterfuge ​​​ nom masculin

Moyen habile et détourné pour se tirer d'embarras. ➙ échappatoire, ruse, stratagème.
 

synonymes

subterfuge nom masculin

ruse, artifice, astuce, détour, stratagème

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ne faut pas que notre union se conclue par subterfuge, par surprise, par entraînement irréfléchi...Fernand Vandérem (1864-1939)
On pourrait dire que c'était là une feinte, mais d'abord il n'avait aucune raison d'employer un tel subterfuge, car il n'en avait pas besoin pour le succès de son mouvement.Adolphe Thiers (1797-1877)
S'il maintient sa position, nous ne pourrons qu'en conclure qu'il s'agit vraiment d'un subterfuge destiné à entamer un processus politique auquel nous n'avons pas consenti jusqu'à présent.Europarl
Quel subterfuge assez violent ou assez fin découragerait pour toujours cet homme très véritablement épris ?...Daniel Lesueur (1854-1921)
Le premier subterfuge consiste à se demander s'il y a un devoir en général, ou si ce mot ne couvre pas une des nombreuses illusions de nos ancêtres.Charles Wagner (1852-1918)
En un mot, on rétablissait par un subterfuge la faculté de dissolution, indispensable dans tout gouvernement régulier.Adolphe Thiers (1797-1877)
Là où le principe de la liberté d'enseignement est admis, il doit être loyalement mis en pratique, sans effort ni subterfuge pour donner et retenir à la fois.François Guizot (1787-1874)
Les coupables échappaient au châtiment, ou par leur crédit, ou par leur argent, ou par le subterfuge des formes.Denis Diderot (1713-1784)
Antoinette ne se rappela pas d'une semblable convention ; mais elle fut heureuse de trouver ce subterfuge pour détourner la colère qu'elle craignait tant.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Comme c’est devenu une habitude, cela m’a tout l’air – je suis honteuse de le dire - d’une sorte de subterfuge pour les je-sais-tout.Europarl
Le sentiment auquel j'ai obéi, si grand qu'il puisse être, ne saurait faire excuser le misérable subterfuge qui m'a servi pour arriver jusqu'à vous.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et d'ailleurs, réfléchissez, ce subterfuge ne serait-il pas indigne de vous, de moi... et de lui ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Comme les pièces déclamées étaient peu en faveur, le directeur employait un singulier subterfuge pour attirer chez lui le public.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
C'est qu'il fallait bien reconnaître que ce mariage n'avait été qu'un expédient inspiré par le sophisme et le subterfuge.Hector Malot (1830-1907)
Je m'empresserais de dire que nous avons une pratique du subterfuge embourbée dans la procédure.Europarl
Mais songez-y, dans trois semaines il n'y aura plus ni délai ni subterfuge qui puisse vous dispenser....Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et l'adolescent qui n'aime pas les femmes et veut guérir trouve avec joie ce subterfuge de découvrir une fiancée qui lui représente un fort aux halles.Marcel Proust (1871-1922)
Nul subterfuge n'était plus possible, un contrôle s'exerçait ; malheureusement cela n'arrangeait pas les choses, car, si le labeur n'était pas fort difficile, en revanche, le résultat était fort laid.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Mais il se perdit lui-même auprès d'elle et il la perdit finalement par un dernier subterfuge, plus grossier, et, en même temps, plus inutile que tous les autres.Daniel Lesueur (1854-1921)
Et jamais, vous entendez, jamais celle qui porte mon nom ne soupçonna mon subterfuge– horrible ou sublime.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUBTERFUGE » s. m.

Fuite affectée d'un chicaneur, qui trouve quelque artifice pour colorer une meschante cause, & en esloigner le jugement. Nonobstant les fuites & les subterfuges de ma partie, j'ay fait connoistre la verité, & fait juger mon procés. On dit aussi des meschants payeurs, qu'ils cherchent mille subterfuges pour ne point payer.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020