infatuation

 

définitions

infatuation ​​​ nom féminin

littéraire Satisfaction de soi, d'une personne infatuée. ➙ fatuité, suffisance, vanité.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je lui apportais une confiance sans bornes dans son caractère, et ce n'est pas là un sentiment d'infatuation personnelle.George Sand (1804-1876)
Dans la parfaite infatuation de notre raison, nous l'avons tous omise.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Mais son infatuation fut plus grande que ses succès.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Une famine affreuse put seule guérir les travailleurs de leur infatuation.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Personne, que je sache, n'a bien expliqué encore ce phénomène de l'infatuation, cette fascination étrange qui tient de l'amour et n'est pas l'amour.Jules Michelet (1798-1874)
On a vu à quelles maladresses cette naïve infatuation conduisait cet homme.Paul Bourget (1852-1935)
L'infatuation de son infaillibilité appliquait sur ses yeux un bandeau que n'eût point percé la lumière du soleil.Émile Gaboriau (1832-1873)
Nous avons nous-mêmes laissé perdre la signification du mot libéralité qui maintenant signifie trahison dans un pays, et infatuation partout.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Dans ces conditions ne serait-ce pas pousser l'infatuation jusqu'à l'aveuglement que de s'obstiner dans ses luttes stériles au lieu de saisir l'occasion qui s'offrait à lui ?Hector Malot (1830-1907)
Succès personnel et infatuation du président du conseil.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
On dit tout bas que son infatuation démesurée a troublé sa raison.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
On attendait : attente un peu inquiète ; car, si la merveilleuse intelligence de l'homme était connue, on n'ignorait pas ce qu'il s'y mêlait d'infatuation et de légèreté aventureuse.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Déjà plusieurs fois, j'ai dû noter cette petite faiblesse, que l'âge et un peu d'infatuation venant du succès rendaient maintenant plus sensible.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Avec une infatuation dont nous avons depuis, par un cruel retour des choses, donné l'exemple, ses militaires se déclaraient prêts, équipés, invincibles.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Un orgueil à peine croyable, une ignorance crasse, une infatuation prodigieuse de soi, voilà son génie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Une pareille infatuation de lui-même le rendait-elle si grotesque ?Hector Bernier (1886-1947)
Au moment de la crise, le complément des causes de la chute a été dans la stupidité, l'imprévoyance et l'infatuation des dépositaires du pouvoir.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Feydeau, une infatuation, un contentement de soi, un gonflement de si bonne foi et si naïvement enfantin qu'ils désarment.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Son infatuation le rendait toujours sourd à tous les discours et à tous les avis.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020