infatuation

 

définitions

infatuation ​​​ nom féminin

littéraire Satisfaction de soi, d'une personne infatuée. ➙ fatuité, suffisance, vanité.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je lui apportais une confiance sans bornes dans son caractère, et ce n'est pas là un sentiment d'infatuation personnelle.George Sand (1804-1876)
Dans la parfaite infatuation de notre raison, nous l'avons tous omise.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Mais son infatuation fut plus grande que ses succès.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Une famine affreuse put seule guérir les travailleurs de leur infatuation.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Personne, que je sache, n'a bien expliqué encore ce phénomène de l'infatuation, cette fascination étrange qui tient de l'amour et n'est pas l'amour.Jules Michelet (1798-1874)
On a vu à quelles maladresses cette naïve infatuation conduisait cet homme.Paul Bourget (1852-1935)
L'infatuation de son infaillibilité appliquait sur ses yeux un bandeau que n'eût point percé la lumière du soleil.Émile Gaboriau (1832-1873)
Nous avons nous-mêmes laissé perdre la signification du mot libéralité qui maintenant signifie trahison dans un pays, et infatuation partout.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Dans ces conditions ne serait-ce pas pousser l'infatuation jusqu'à l'aveuglement que de s'obstiner dans ses luttes stériles au lieu de saisir l'occasion qui s'offrait à lui ?Hector Malot (1830-1907)
Succès personnel et infatuation du président du conseil.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
On dit tout bas que son infatuation démesurée a troublé sa raison.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
On attendait : attente un peu inquiète ; car, si la merveilleuse intelligence de l'homme était connue, on n'ignorait pas ce qu'il s'y mêlait d'infatuation et de légèreté aventureuse.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Déjà plusieurs fois, j'ai dû noter cette petite faiblesse, que l'âge et un peu d'infatuation venant du succès rendaient maintenant plus sensible.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Avec une infatuation dont nous avons depuis, par un cruel retour des choses, donné l'exemple, ses militaires se déclaraient prêts, équipés, invincibles.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Un orgueil à peine croyable, une ignorance crasse, une infatuation prodigieuse de soi, voilà son génie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Une pareille infatuation de lui-même le rendait-elle si grotesque ?Hector Bernier (1886-1947)
Au moment de la crise, le complément des causes de la chute a été dans la stupidité, l'imprévoyance et l'infatuation des dépositaires du pouvoir.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Feydeau, une infatuation, un contentement de soi, un gonflement de si bonne foi et si naïvement enfantin qu'ils désarment.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Son infatuation le rendait toujours sourd à tous les discours et à tous les avis.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afficher toutRéduire
Vidéos La faute de l'orthographe, par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron La faute de l'orthographe, par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron

Découvrez la conférence TEDxTalks d’Arnaud Hoedt et Jérôme Piron sur le rapport dogmatique à l’orthographe. 

07/12/2020