supplanter

 

définitions

supplanter ​​​ verbe transitif

Passer devant, prendre la place de (qqn) en lui faisant perdre son crédit. ➙ évincer. Supplanter un rival.
(choses) Éliminer (une chose) en la remplaçant. Le disque compact a supplanté le microsillon.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je supplante

tu supplantes

il supplante / elle supplante

nous supplantons

vous supplantez

ils supplantent / elles supplantent

imparfait

je supplantais

tu supplantais

il supplantait / elle supplantait

nous supplantions

vous supplantiez

ils supplantaient / elles supplantaient

passé simple

je supplantai

tu supplantas

il supplanta / elle supplanta

nous supplantâmes

vous supplantâtes

ils supplantèrent / elles supplantèrent

futur simple

je supplanterai

tu supplanteras

il supplantera / elle supplantera

nous supplanterons

vous supplanterez

ils supplanteront / elles supplanteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les abominables crins-crins et clarinettes sont en train de supplanter les si poétiques vielles et cornemuses.Charles le Goffic (1863-1932)
Bonne s'aperçut de la surprise qu'il éprouvait de ne pas supplanter son concurrent aussi vite qu'il se l'était imaginé ; elle changea cette surprise en dépit avec un peu de ruse.George Sand (1804-1876)
Des nations s'égorgent ordinairement pas ce qu'un roi s'ennuie, qu'un ambitieux se veut élever, qu'un ministre cherche à supplanter un rival.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Par des confidences antérieures, je savais que dans plusieurs circonstances, il n'avait songé tout à coup à certaines conquêtes que pour supplanter des gens dont le bonheur épanoui l'avait tenté.Louis Ulbach (1822-1889)
L'essence de cette législation est qu'elle peut coexister en harmonie avec les lois nationales existantes ou qu'elle peut les supplanter.Europarl
Te l'avouerai-je, son état me fait compassion et quand je la vois si affligée, je ne me sens plus la force de la supplanter.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Ils risquent de se voir supplanter par d'autres fournisseurs qui cultiveront et fourniront les volumes traditionnels.Europarl
Cette seule raison suffit et, somme toute, le droit des marques ne peut supplanter le droit applicable à la concurrence.Europarl
Frustrés de leurs prétentions, les princes dissimulèrent pendant quelque temps leur dépit, mais n'en travaillèrent pas avec moins d'ardeur à supplanter celle qu'ils regardoient comme l'usurpatrice de leurs droits.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Je crains que la coopération bilatérale dans le domaine de la formation, et donc l'intergouvernementalisme ne puisse supplanter l'approche communautaire.Europarl
Comment la centralisation avait pu s'introduire ainsi au milieu des anciens pouvoirs et les supplanter sans les détruire.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Avec ses sandales de capucin, sa ceinture de corde, cette comédie d'humilité, il visait au chapeau, qui sans doute lui eût donné moyen de supplanter son ami.Jules Michelet (1798-1874)
Après avoir formé le dessein de me supplanter, elle interceptait vos lettres et les miennes, elle obviait à tout ce qui pouvait le faire échouer.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Un tiers parti se forma presque aussitôt, qui finit par supplanter les unitaires et les fédéralistes que nous avions résolus de neutraliser.Joseph Fouché (1759-1820)
Des couples se forment, souvent troublés par l'arrivée d'un second mâle qui cherche à supplanter l'heureux possesseur.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
L'opposition, sinon lui, veille attentivement sur ses actes, et elle saurait le redresser ou le supplanter, au premier mouvement de faiblesse qu'il dénoterait.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Il ne semble pas, cependant, que la surcharge des sédiments doive supplanter la contraction par refroidissement comme cause initiale et prépondérante du relief.Pierre Puiseux (1855-1928)
Mais comme nous sommes tous portés naturellement à nous flatter, soit folie, soit orgueil, je ne désespérais pas de vous supplanter.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Il se mêla dans toutes les intrigues qui se firent pour élever ou supplanter les commandants.Volney (1757-1820)
Je me trouverais donc en face d'un rival qu'il serait pourtant, je crois, assez facile de supplanter, à moins qu'il ne fût un nabab, ce qui me paraissait peu probable.Arnould Galopin (1863-1934)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUPPLANTER » v. act.

Agir contre quelqu'un, soit secrettement, ou à force ouverte, pour tascher de le destruire, & de se mettre à sa place. Ces deux Officiers ont long-temps plaidé l'un contre l'autre, & à la fin le plus fort a supplanté le plus foible. Ce galant a été plus adroit que son rival, il l'a supplanté, il a épousé sa maistresse.
 
SUPPLANTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020