Email catcher

suppléer

Définition

Définition de suppléer ​​​ verbe

verbe transitif direct littéraire
Mettre à la place de (ce qui manque) ; combler en remplaçant, en ajoutant. Suppléer une lacune.
Suppléer qqn, remplir ses fonctions, sa place (➙ suppléant).
verbe transitif indirect Suppléer à. Remédier à (un manque ; un défaut, une insuffisance) en remplaçant, en compensant.

Conjugaison

Conjugaison du verbe suppléer

actif

indicatif
présent

je supplée

tu supplées

il supplée / elle supplée

nous suppléons

vous suppléez

ils suppléent / elles suppléent

imparfait

je suppléais

tu suppléais

il suppléait / elle suppléait

nous suppléions

vous suppléiez

ils suppléaient / elles suppléaient

passé simple

je suppléai

tu suppléas

il suppléa / elle suppléa

nous suppléâmes

vous suppléâtes

ils suppléèrent / elles suppléèrent

futur simple

je suppléerai

tu suppléeras

il suppléera / elle suppléera

nous suppléerons

vous suppléerez

ils suppléeront / elles suppléeront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot suppléer

Il a embauché une salariée chargée de le suppléer et de revoir l'organisation.Ouest-France, Arnaud LE GALL, 01/01/2019
Le lecteur instruit y suppléera facilement quand il aura bien saisi mon idée principale.Auguste Comte (1798-1857)
Cette dépendance prend la forme d'une certaine compétence afin de suppléer la difficulté de s'inscrire dans une continuité.Dialogue, 2006, Marie-claude Camélio (Cairn.info)
Il a prévu tous les besoins : tous les moyens d'y suppléer sont prêts.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Certaines catiches, artificielles, visent à suppléer le manque d'habitat que l'animal rencontre le long des cours d'eau et qu'elle colonise volontiers.Ouest-France, 20/10/2014
Conçue comme paradigme immédiatement signifiant, elle permet de suppléer la défaillance du langage.Archives juives, 2011, Floriane Schneider (Cairn.info)
Ils regrettent la création d'un poste à temps plein, pour suppléer l'absence d'un agent, régulièrement en congé maladie.Ouest-France, 24/04/2021
De même, dans la rencontre sectaire, l'adolescent vulnérable en recherche d'absolu, convoite une idéologie totale, capable de suppléer d'un coup à tous ses manques.Adolescence, 2010, Yves Morhain (Cairn.info)
Pour y suppléer, on dressa des tentes dans la cour.Catherine II de Russie (1729-1796)
Reste la troisième carrière, où le caractère peut en partie suppléer aux talents.Stendhal (1783-1842)
Il faut leur laisser tout à suppléer, et n'écrire que pour eux seuls.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Un moyen fut tenté pour suppléer à leur absence.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Mais loin d'elle l'idée de suppléer ses pratiques à celles de la médecine.Ouest-France, Isabelle SIGOURA, 05/08/2019
Comme l'aliénation abolit l'autorité dont dispose normalement chaque parent, une instance tutélaire doit alors suppléer pour rapatrier chez le sujet son statut d'enfant.Journal du Droit des Jeunes, 2004, Hubert Van Gijseghem (Cairn.info)
Il s'agit dès lors d'un moyen idéal de suppléer à cette demande.Europarl
Cette mesure est un expédient trouvé pour suppléer au manque d'argent de la cité.Dialogues d'Histoire Ancienne, 2016, Franck Prêteux (Cairn.info)
Il aura, entre autres, comme missions de suppléer l'équipe d'éducateurs.Ouest-France, 04/09/2021
Elle a proposé à un pénaliste de la suppléer, mais aucun n'a accepté en un délai si court.Ouest-France, Vanessa RIPOCHE, 23/10/2019
Comme le cinéma, la littérature ou les sports, le rêve permet de suppléer aux frustrations produites par la pacification relative des rapports sociaux.Raisons politiques, 2018, Georges Meyer (Cairn.info)
Par excès de prudence, il tient la femme pour incapable de gérer sa fortune et le mari pour indigne de suppléer sa femme.Charles Turgeon (1855-1934)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SUPPLEER verb. act. & neut.

Rendre une chose complette, parfaite & suffisante. S'il y a de la tare dans ce sac, je le suppleeray de ma bourse. S'il y a des fautes dans cet escrit, il y faut un peu suppleer, aider à la lettre. Son pere ne luy donne que mille écus pour sa dépense, mais il a un oncle qui supplée à tous ses autres besoins. Quand cet Officier est absent, son fils supplée à son defaut, il fait le service pour luy. Un Commentateur supplée les mots, le sens que l'Auteur a sousentendu. On a suppleé, on a rempli les lacunes d'un tel Auteur. Toutes les escritures d'Advocats finissent ainsi, Par ces moyens & autres que la Cour sçaura mieux suppleer par sa prudence. Ce mot vient du Latin supplere.
 
SUPPLÉE, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de Noël Top 10 des mots de Noël

« Ho, ho, ho ! » Décembre est enfin là, et vous frétillez d’impatience à l’approche de Noël ? Attention : engloutir d’un seul coup...

Marjorie Jean 19/12/2022