surmené

 

définitions

surmené ​​​ , surmenée ​​​ adjectif

Fatigué à l'excès, en état de surmenage. Un cadre surmené.
 

synonymes

surmené, surmenée adjectif

épuisé, exténué, éreinté, harassé, crevé (familier), vidé (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les domestiques s'étaient empressés d'obéir, quand retentit sur la route le galop saccadé et convulsif d'un cheval surmené, et le roulement d'une voiture.Émile Gaboriau (1832-1873)
D'où venait l'irrésistible révolte qui l'empêchait de se laisser glisser à la foi, même lorsque son être surmené, obsédé, souhaitait l'abandon ?Émile Zola (1840-1902)
Mais l'homme n'entend pas aisément quand il arrive au rivage assourdi par les bruits vulgaires, las, surmené, prosaïsé.Jules Michelet (1798-1874)
Nous ne voudrions pas être soignés par un médecin saoul et je ne crois pas que nous voudrions être soignés par un médecin surmené.Europarl
L'attelage de la veille, surmené par une étape, longue et dure, n'aurait pu se remettre en route, sans avoir pris au moins vingt-quatre heures de repos.Jules Verne (1828-1905)
Sous les artifices d'une toilette savante, sous le coldcream et la poudre de riz, l'artiste distinguait les traits flétris du libertin surmené.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'inintelligent travailleur, ou le pauvre surmené, qui ne conçoit le bonheur que dans l'immobilité, ne pouvait manquer de voir dans une vie si assidue la malédiction du sort.Jules Michelet (1798-1874)
On garde le sentiment qu'une cure d'altitude bien choisie, surveillée par une tendre amitié rendrait l'équilibre à ce système nerveux surmené, exténué.René Gillouin (1881-1971)
Que de fois je suis venu ici, déprimé, surmené, les nerfs tendus et vibrants, par conséquent prédisposé à toutes les impulsions mauvaises !Octave Mirbeau (1848-1917)
Cependant, chez ce ministre surmené, quelques symptômes de lassitude, quelques défaillances commençaient à se manifester.Albert Vandal (1853-1910)
Au moment où je quittai le poulain surmené et le jeune postillon désespéré, je ne sentis pas le remords.Astolphe de Custine (1790-1857)
Le cœur humain, poursuit notre philosophe, peut être ralenti par force ou surmené, mais dans l'un et l'autre cas, le dénoûement est fatal.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ils dirent donc un mot a leurs iemschiks, qui se trouvèrent bientôt en ligne avec l'attelage surmené de la berline.Jules Verne (1828-1905)
Le paysan, habitué à braver l'ardeur du soleil, est affaibli, surmené, brisé, dès qu'il transpire.George Sand (1804-1876)
J'ai adopté, pour la reproduction des susdites, la manière monomorphe, afin d'épargner quelque fatigue au lecteur surmené.Alphonse Allais (1854-1905)
On peut dire que l'ambiance nouvelle dans laquelle il allait se trouver, agit sur lui comme une potion calmante sur un organisme surmené.Alfred Schalck de La Faverie (1857-1921)
Il s'était surmené, en effet, dans tous ses ateliers successifs, depuis le premier, si inconfortable qu'il en garde toujours le rude souvenir.Gustave Coquiot (1865-1926)
Le docteur l'entend parler de ses études, raisonner d'une façon étonnante ; il en conclut que l'enfant est surmené et il recommande de ne pas le fatiguer.Louise d'Alq (1840-1910)
Et nous avons, en même temps que le profit matériel, la gloire et la joie de rendre réellement force et santé à l'homme moderne, si horriblement surmené !Albert Robida (1848-1926)
Surmené par les émotions, la fatigue, les visites, le philosophe n'avait pas tardé à tomber malade ; en peu de jours, son état fut des plus inquiétants.Gaston Maugras (1850-1927)
Afficher toutRéduire
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020